Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

12 août 2008 10h48 HE

Le gouvernement du Canada veut aider les travailleurs étrangers temporaires et les diplômés étrangers à devenir résidents permanents

WATERLOO, ONTARIO--(Marketwire - 12 août 2008) - L'honorable Diane Finley, ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, a précisé aujourd'hui les particularités de la catégorie de l'expérience canadienne. Il s'agit d'une nouvelle voie d'immigration proposée pour certains travailleurs étrangers temporaires et diplômés étrangers possédant de l'expérience de travail au Canada. Contrairement à d'autres programmes existants, cette proposition fera en sorte que l'expérience acquise par un demandeur au Canada constituerait un facteur de sélection clé lors de l'immigration au Canada.

La catégorie de l'expérience canadienne permettra à certains travailleurs étrangers temporaires et diplômés à l'étranger possédant de l'expérience de travail dans des postes professionnels et/ou techniques ou de gestion, ou dans des métiers, de présenter une demande de résidence permanente et, ultérieurement, de citoyenneté canadienne. Tous les demandeurs seraient tenus, selon leur niveau de compétences professionnelles, de posséder des compétences linguistiques de base ou de niveau modéré. Les modifications réglementaires proposées font l'objet d'une publication préalable dans la Gazette du Canada pour une période de 15 jours afin de recueillir les commentaires éventuels. Les modifications réglementaires finales seront également publiées après la période prévue pour la formulation de commentaires.

"La catégorie de l'expérience canadienne constitue une autre mesure proposée par le gouvernement afin que notre système d'immigration soit plus attirant et accessible pour les personnes du monde entier qui possèdent diverses qualifications et réponde mieux aux besoins du marché du travail canadien, a déclaré la ministre Finley. Cette nouvelle voie d'immigration proposée permettrait aussi d'étendre les avantages de l'immigration aux petites collectivités à l'échelle du Canada."

De façon générale, les travailleurs étrangers temporaires et les étudiants étrangers sont dispersés dans l'ensemble du pays et contribuent à la croissance des petites collectivités ainsi que des régions métropolitaines. Les personnes présentant une demande de résidence permanente au titre de la nouvelle catégorie de l'expérience canadienne pourraient le faire à partir du Canada, tout en continuant de travailler et de contribuer à leurs collectivités locales.

La catégorie de l'expérience canadienne vient s'ajouter à un certain nombre d'initiatives mises en oeuvre récemment par le gouvernement pour aider les nouveaux arrivants à réussir et à faire du Canada une destination plus attirante aux yeux des travailleurs qualifiés du monde. Parmi ces initiatives, mentionnons : les modifications apportées au Programme de permis de travail postdiplôme; la création du Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers; l'augmentation des sommes investies dans la formation linguistique ainsi que dans d'autres programmes et services visant à aider les nouveaux arrivants à s'établir dans leur nouvelle collectivité et à s'y intégrer avec succès; et, dernièrement, les modifications au système d'immigration visant à permettre le traitement prioritaire de certains demandeurs qualifiés et à réduire les délais de traitement pour ceux qui souhaitent immigrer au Canada.

Les nouveaux arrivants admis au titre de la catégorie de l'expérience canadienne seront plus susceptibles d'optimiser leurs capacités tout en ayant une transition sociale et économique plus harmonieuse au Canada. Leur contribution culturelle et économique contribuerait ainsi à enrichir le pays.

"Le fait de choisir les nouveaux arrivants en fonction de leur connaissance de notre marché du travail et de leur expérience dans la société canadienne ferait du Canada une destination plus attirante pour les travailleurs qualifiés du monde entier, a ajouté la ministre Finley. Les étudiants étrangers et les travailleurs qualifiés seraient plus susceptibles de choisir le Canada s'ils savaient que leur séjour au pays et leur contribution à la société canadienne les aideraient à établir leur admissibilité pour présenter une demande de résidence permanente."

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Cabinet de la ministre
    Tim Vail
    Attaché de presse
    613-954-1064
    ou
    Citoyenneté et Immigration Canada
    Relations avec les médias
    Direction générale des communications
    613-952-1650