Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada

09 juil. 2008 10h15 HE

Le gouvernement du Canada vient en aide aux aînés à faible revenu

THUNDER BAY, ONTARIO--(Marketwire - 9 juillet 2008) - Le gouvernement du Canada donne suite à son engagement de renforcer le système public de pensions du Canada pour veiller à ce que les aînés puissent conserver une plus grande partie du revenu qu'ils ont durement gagné.

Aujourd'hui, la leader du gouvernement au Sénat et secrétaire d'Etat (Aînés), l'honorable Marjory LeBreton, a rencontré des aînés locaux et des fournisseurs de services pour leur faire part des changements apportés au Supplément de revenu garanti (SRG), lesquels permettront aux aînés à faible revenu qui peuvent travailler de bonifier leurs revenus sans que leurs prestations du SRG ne s'en trouvent réduites.

"De nos jours, les aînés vivent plus longtemps et mènent une vie plus active que jamais et leur participation au marché du travail est de plus en plus grande, a affirmé la ministre LeBreton. Cette mesure positive profitera à quelque 100 000 travailleurs âgés à faible revenu en remettant de l'argent dans les poches des contribuables dont les revenus sont restreints."

"Notre gouvernement est déterminé à venir en aide aux aînés à faible revenu et à fournir aux personnes âgées qui choisissent de travailler la souplesse financière qu'elles désirent au moment de la retraite", a souligné le député de Thunder Bay-Superior-Nord, l'honorable Joe Comuzzi.

Le 1er juillet 2008, une modification à la Loi sur la sécurité de la vieillesse est entrée en vigueur afin d'augmenter le montant de l'exemption sur le revenu que gagnent les bénéficiaires du SRG de 500 $ à 3 500 $. A titre d'exemple, un pensionné seul qui gagne 3 500 dollars ou plus par année pourra conserver jusqu'à 1 500 dollars de plus sur ses prestations annuelles du SRG.

Le SRG est une prestation mensuelle versée aux aînés à faible revenu qui touchent des prestations de la Sécurité de la vieillesse. Ces prestations sont versées à tous les Canadiens âgés de 65 ans ou plus qui satisfont aux exigences de résidence au Canada.

"Au nom des 350 000 membres du Canada's Association for the Fifty-Plus (CARP), je félicite le gouvernement du Canada de l'application de cette mesure dont profiteront grandement des milliers d'aînés à faible revenu au Canada, a déclaré Mme Susan Eng, vice-présidente du groupe de défense du CARP. Que ce soit par choix ou par nécessité, les aînés sont plus actifs que jamais sur le marché du travail. Il s'agit là d'un grand pas en avant et le CARP invite le gouvernement actuel à continuer d'exercer un rôle proactif en procurant aux aînés une sécurité et une souplesse accrues au moment de la retraite."

Grâce aux dépenses prévues dans le budget de 2008 et à d'autres initiatives récentes, le gouvernement du Canada s'applique aussi à répondre aux besoins des aînés au moyen d'une série de mesures importantes, dont les suivantes :

- Il a investi 13 millions de dollars sur trois ans pour aider les aînés et les autres personnes à reconnaître les signes et les symptômes de mauvais traitements envers les aînés et pour fournir des renseignements sur l'aide disponible.

- Il a accordé une aide financière à des centaines de projets communautaires dans tout le Canada dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés, programme visant à aider les aînés à faire preuve de leadership et à mettre leur énergie et leurs compétences au service de projets dont bénéficient nos collectivités.

- Il a permis à 1,6 million de personnes âgées à faible revenu de bénéficier d'une augmentation de leurs prestations mensuelles du SRG et de ne remplir qu'une seule demande pour en recevoir. Pour autant qu'elles produisent une déclaration de revenus chaque année, ces personnes n'auront pas à remplir une nouvelle demande.

- Il a créé le Conseil national des aînés pour donner des avis au gouvernement sur des enjeux d'importance pour les personnes âgées du Canada.

- Il a accordé des allégements fiscaux de plus d'un milliard de dollars aux aînés du Canada, dont l'augmentation du crédit en raison de l'âge et le fractionnement du revenu de retraite.

- Il a permis aux aînés de laisser fructifier leurs épargnes dans des régimes de retraite agréés et des régimes enregistrés d'épargne-retraite pendant deux années de plus, soit jusqu'à l'âge de 71 ans.


DOCUMENT D'INFORMATION

Bonification de l'exemption relative au Supplément de revenu garanti

Le 1er juillet 2008, une modification à la Loi sur la sécurité de la vieillesse est entrée en vigueur afin de permettre aux bénéficiaires du Supplément de revenu garanti (SRG) qui choisissent de travailler de conserver une plus grande partie de leurs prestations du SRG.

En quoi consistent les changements?

La modification dont il est question porte le montant de l'exemption sur le revenu que gagnent les bénéficiaires du SRG de 500 dollars à 3 500 dollars. Ceci signifie qu'un pensionné seul qui gagne 3 500 dollars ou plus par année pourra conserver jusqu'à 1 500 dollars de plus sur ses prestations annuelles du SRG.

Aperçu du programme de la Sécurité de la vieillesse

Le programme de la Sécurité de la vieillesse (SV) est financé par les recettes fiscales générales et offre un revenu de base aux aînés canadiens. Les prestations versées dans le cadre du programme de la SV sont la pension de base de la SV, le SRG, l'Allocation, l'Allocation au survivant.

La pension de la SV est offerte à tous les Canadiens âgés de 65 ans et plus qui satisfont aux exigences relatives à la résidence.

Le SRG est une prestation mensuelle versée aux aînés à faible revenu qui reçoivent la SV et qui n'ont aucune autre source de revenu ou dont les revenus d'autres sources sont peu élevés. Le SRG a été augmenté de 18 dollars par mois pour les personnes seules et de 29 dollars par mois pour les couples, d'abord en janvier 2006 puis en janvier 2007. Ces augmentations représentent au total des montants de 36 dollars et de 58 dollars respectivement, soit 7 p. 100 sur deux ans.

L'Allocation et l'Allocation au survivant sont des prestations mensuelles versées aux aînés âgés de 60 à 64 ans qui sont les époux (épouses) ou conjoint(e)s de fait de bénéficiaires du SRG ou de personnes décédées. Il s'agit de prestations conçues pour alléger les difficultés financières des couples qui n'ont qu'un seul revenu de pension et des aînés dont l'époux (épouse) ou conjoint(e) de fait est décédé(e).

Le montant des prestations des bénéficiaires du SRG et des bénéficiaires d'une allocation est réduit de un dollar pour chaque tranche de deux dollars de revenu (autre revenu que la SV). Avant la modification annoncée dans le Budget, seulement 20 p. 100 des gains du bénéficiaire, jusqu'à concurrence de 500 dollars, étaient défalqués du calcul visant à réduire le montant des prestations. La nouvelle exemption permet aux bénéficiaires du SRG et aux bénéficiaires d'une allocation de gagner jusqu'à 3 500 dollars sans que le montant de leurs prestations du SRG ne diminue.

Pour plus de renseignements sur les prestations de la Sécurité de la vieillesse, veuillez téléphoner au 1-800-277-9914 ou visiter le site Web de Service Canada : servicecanada.gc.ca.

Le présent communiqué est offert sur demande en médias substituts.

Renseignements

  • Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Bureau du secrétaire d'Etat (Aînés)
    James Maunder
    613-943-0756