Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

07 sept. 2010 08h00 HE

Le gouvernement du Canada vient en aide aux personnes sans abri et à celles qui risquent de le devenir à l'Ile-du-Prince-Edouard

MONTAGUE, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 7 sept. 2010) - Grâce au soutien du gouvernement du Canada, des personnes de l'est de l'Île-du-Prince-Édouard qui risquent de devenir itinérantes et qui ont un handicap intellectuel auront accès à un plus grand nombre de logements supervisés. La ministre des Pêches et des Océans et députée d'Egmont, l'honorable Gail Shea, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, l'honorable Diane Finley.

« Notre gouvernement donne un coup de main aux Canadiens qui ont besoin d'un logement et aide les personnes qui cherchent à se libérer du cycle de l'itinérance et de la pauvreté, a déclaré la ministre Shea. Nous sommes heureux d'appuyer l'organisme Inclusions East Inc. dans ses efforts pour offrir un logement supervisé aux personnes dans le besoin afin qu'elles puissent bénéficier de toute l'aide nécessaire. »

L'organisme Inclusions East Inc. recevra 65 500 dollars dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance du gouvernement du Canada, ce qui lui permettra de construire un logement supervisé de deux chambres à coucher destiné à des personnes qui risquent de devenir itinérantes et qui souffrent d'un handicap intellectuel. Ce projet bénéficiera également d'une enveloppe de 55 000 dollars versée au titre de l'Initiative en matière de logement abordable, ce qui porte à 120 000 dollars le montant total accordé par le gouvernement fédéral.

« Nous sommes très heureux de recevoir ce financement de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance de Ressources humaines et Développement des compétences Canada, ainsi que de la Prince Edward Island Housing Corporation du gouvernement provincial, a affirmé la directrice exécutive d'Inclusions East Inc., Mme Nancy MacCormac. Cela fera toute la différence pour nos clients qui souffrent d'un handicap. Dans les régions rurales, on ne trouve pas toujours les mêmes services que dans les grandes villes; les membres plus à risque de la communauté bénéficieront certainement de cette possibilité de pouvoir compter sur un environnement accueillant où ils pourront acquérir les compétences dont ils ont besoin pour parvenir à vivre de façon autonome. »

En septembre 2008, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 1,9 milliard de dollars, pour une période de cinq se terminant en 2014, dans les programmes de logement et de lutte contre l'itinérance pour les Canadiens à faible revenu. Cet engagement donne au gouvernement du Canada toute la latitude voulue pour travailler avec les provinces, les territoires, les municipalités et les organismes de bienfaisance afin de trouver des moyens d'améliorer l'efficacité des dépenses fédérales dans le secteur du logement et de la lutte contre l'itinérance.

Dans son Plan d'action économique du Canada, le gouvernement bonifie ces investissements en injectant un montant supplémentaire unique de plus de 2 milliards de dollars sur une période de deux ans pour la construction de nouveaux logements sociaux et la rénovation de logements existants et en offrant aux municipalités canadiennes des prêts d'une valeur globale allant jusqu'à 2 milliards de dollars, pour une période de deux ans, pour des projets d'amélioration des infrastructures liées au logement. Ces investissements du gouvernement permettent de créer des emplois, de stimuler les économies locales et d'améliorer la qualité de vie de nombreux Canadiens. Pour en savoir davantage sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le site www.plandaction.gc.ca .

L'offre de logements stables et sécuritaires et des services de soutien connexes sont un élément important de la lutte contre l'itinérance et de l'aide accordée aux sans-abri pour qu'ils deviennent plus autonomes et améliorent leur qualité de vie. La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance met l'accent sur le logement de transition et le logement supervisé à long terme, reconnaissant l'importance primordiale du logement dans les efforts visant à aider les sans-abri à sortir du cycle de l'itinérance.

Pour obtenir plus de renseignements sur les mesures prises par le gouvernement du Canada et la Société canadienne d'hypothèques et de logement pour bâtir des collectivités plus dynamiques et des foyers plus stables pour tous les Canadiens, veuillez communiquer avec la Société canadienne d'hypothèques et de logement au 1-800-668-2642 ou consulter le site Internet suivant : http://www.cmhc.ca/plandactionlogement/index.cfm.

Ce communiqué est offert sur demande en médias substituts.

DOCUMENT D'INFORMATION

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique visant à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien direct et du financement à 61 collectivités partout au Canada. La SPLI, qui est entrée en vigueur le 1 er  avril 2007, était dotée d'un budget annuel de 134,8 millions de dollars pour deux ans. En 2008, elle a été prolongée de deux autres années, soit jusqu'au 31 mars 2011. 

La SPLI met en place les structures et les mesures de soutien nécessaires pour aider les sans-abri et les personnes à risque d'itinérance à devenir autonomes et à participer pleinement à la société. Elle se fonde sur un modèle qui vise à lutter contre l'itinérance en travaillant de concert avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, les collectivités, le secteur privé et les organismes sans but lucratif. 

Ce faisant, nous optimisons les résultats et nous améliorons ainsi de façon durable le sort des Canadiens vulnérables. De plus, la SPLI offre à nos partenaires des collectivités le soutien dont ils ont besoin.

La SPLI se fonde sur le principe de la priorité au logement, qui reconnaît que la première étape de la lutte contre l'itinérance consiste à offrir aux sans-abri un logement de transition ou un logement supervisé.

La SPLI compte sept volets de financement :

Volets régionaux :

  • Collectivités désignées
  • Collectivités éloignées
  • Collectivités autochtones

Volets nationaux :

  • Projets pilotes horizontaux du gouvernement fédéral
  • Programme de développement des connaissances sur l'itinérance
  • Système d'information sur les personnes et les familles sans abri
  • Initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de la SPLI et des sept volets de financement, consultez le site suivant : www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri/index.shtml.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559