Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Industrie Canada

Industrie Canada

30 juin 2005 10h30 HE

Le gouvernement fédéral annonce qu'il soutiendra la construction d'une usine de Toyota

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 30 juin 2005) - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui qu'il verserait un financement de 55 millions de dollars afin de soutenir la construction d'une nouvelle usine d'assemblage d'automobiles de la société Toyota Motor Manufacturing Canada Inc., qui sera érigée à Woodstock, en Ontario. Cette usine de montage d'automobiles, la première construite sur un nouveau site au Canada depuis 1986, permettra la création de 1 300 emplois directs.

"Par cette annonce, le gouvernement fédéral renforce son engagement à attirer de nouveaux investissements au Canada, a déclaré le Premier ministre Paul Martin. La construction d'une nouvelle usine de montage d'automobiles aura des retombées économiques substantielles pour le pays et aidera à affirmer la position du Canada dans le secteur mondial de l'automobile."

Le gouvernement du Canada et la province de l'Ontario agissent de concert afin d'appuyer cette nouvelle usine de Toyota. Le financement remboursable du gouvernement fédéral s'inscrit dans le cadre d'un projet de 800 millions de dollars visant la construction d'une usine de montage souple ultra-moderne qui utilisera le système de fabrication de pointe de Toyota. Ce financement servira au soutien des technologies de préproduction et des technologies environnementales utilisées dans l'usine et dans l'atelier de peinture.

"Il est rare que l'on investisse dans les installations entièrement nouvelles, et les investissements dans les nouvelles usines de montage d'automobiles sont convoités à l'échelle mondiale en raison de leurs retombées économiques et technologiques, a indiqué l'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie. Cette nouvelle usine de Toyota offrira de nouvelles occasions d'emploi et de formation ainsi que de nouvelles infrastructures, permettra des avancées en matière de recherche et de développement dans le domaine des technologies de l'environnement, et aura des retombées indirectes pour les industries connexes."

L'annonce d'aujourd'hui fait suite à une réunion que le Premier ministre et le ministre de l'Industrie ont tenue avec M. Fujio Cho, président de la Toyota Motor Corporation, le 19 janvier 2005 à Tokyo, au Japon. A la suite de cette réunion, la société a approché les gouvernements provincial et fédéral pour qu'ils l'appuient dans ce projet.

Toyota, un chef de file de l'industrie reconnu sur la scène mondiale pour son excellence en fabrication, son innovation et sa gestion de l'environnement, se trouve à l'avant-garde de la technologie des véhicules hybrides et à pile à combustible. La nouvelle usine emploiera les toutes dernières innovations en matière de technologies et de processus de fabrication souple, lesquelles maximiseront l'efficacité et la qualité tout en permettant une réduction des coûts. On prévoit d'importantes initiatives de gestion de l'environnement pour la nouvelle usine et ses fournisseurs.

En plus de la construction de son usine de montage, Toyota a annoncé un autre investissement de 39 millions de dollars visant à accroître de 17 p. 100 la capacité de la Canadian Autoparts Toyota Inc. (CAPTIN), son usine de roues en aluminium de Delta, en ColombieBritannique. Il s'agit de la deuxième expansion de cette usine en deux ans, et de la sixième depuis le lancement de la production, en 1985.

Ce financement du gouvernement fédéral s'inscrit dans un engagement d'ensemble pris à l'égard de l'industrie de l'automobile, qui représente le principal secteur industriel du Canada. Il est absolument essentiel d'aider à attirer de nouveaux investissements dans les usines de montage, une observation qu'appuie le Conseil du Partenariat pour le secteur canadien de l'automobile, un groupe dirigé par le secteur privé composé de hauts cadres de l'industrie (assembleurs, fabricants et distributeurs de pièces et concessionnaires) et de représentants des milieux syndicaux et universitaires, ainsi que des ministres fédéraux, ontariens et québécois de l'industrie et du développement économique.


Fiche d'information

Soutien à la société Toyota Motor Manufacturing Canada inc.

Le gouvernement du Canada versera un financement remboursable de 55 millions de dollars afin de soutenir la société Toyota Manufacturing Canada dans son projet d'investissement de 800 millions de dollars en vue de construire une nouvelle usine d'assemblage automobile à Woodstock, en Ontario. Le soutien à l'industrie de l'automobile va de pair avec la stratégie du gouvernement visant à promouvoir l'émergence de grappes industrielles clés au Canada, à favoriser la création d'emplois et à permettre l'acquisition de connaissances.

Le gouvernement du Canada travaillera en partenariat avec celui de l'Ontario, qui se prépare à investir jusqu'à 70 millions de dollars dans le projet. Le projet de l'usine Toyota permettra de créer près de 1 300 emplois directs, en plus d'offrir des occasions de formation, de proposer de nouvelles infrastructures et de favoriser l'investissement dans des technologies environnementales.

Toyota

Toyota est le deuxième plus important fabricant de véhicules au monde et, actuellement, le quatrième plus important fabricant en Amérique du Nord. Toyota possède cinq usines d'assemblage en Amérique du Nord, situées en Californie, au Kentucky, en Indiana, en Basse-Californie et en Ontario, et une sixième usine est en construction au Texas. Ses autres activités de fabrication comprennent sept usines de pièces et de matériel automobile, ainsi qu'une usine de fabrication de chariots élévateurs. Ses activités au Canada comprennent un réseau national de concessionnaires ainsi qu'une société de services financiers, ayant tous deux leur siège social à Toronto, en Ontario; un centre de tests à la résistance au froid, établi à Timmins, en Ontario; une usine de production de roues en aluminium, à Delta, en Colombie-Britannique, ainsi qu'une usine d'assemblage des véhicules, à Cambridge, en Ontario.

La société Toyota Motor Manufacturing Canada inc. (TMMC), qui fabrique les modèles Corolla, Matrix et Lexus RX330, a été reconnue à de nombreuses reprises pour l'excellence de sa productivité, pour la qualité de sa production et pour ses bons résultats en matière de gestion environnementale, et possède la seule usine à produire des véhicules de marque Lexus en dehors du Japon. Les deux filiales de fabrication de Toyota au Canada, la TMMC et la Canadian Autoparts Toyota inc. (CAPTIN), ont poursuivi leur croissance de façon régulière au fil des ans. Les investissements directs y ont été de 3,2 milliards de dollars et le nombre d'employés s'élève à 4 535, sans compter l'expansion annoncée aujourd'hui.

Les avantages à long terme de la nouvelle usine d'assemblage de Woodstock seront importants. Au départ, l'usine créera 1 300 nouveaux emplois, et augmentera la capacité d'assemblage de Toyota au Canada, qui passera 270 000 à 420 000 unités, faisant des usines combinées de Cambridge et de Woodstock le deuxième plus important centre de production parmi toutes les installations que la société possède en Amérique du Nord. Cette production supplémentaire génèrera d'importantes occasions d'affaires pour les fournisseurs de Toyota au Canada, en matière de fourniture de pièces à l'échelle locale, d'investissement et d'emploi.

Toyota est un chef de file de l'industrie reconnu à l'échelle mondiale pour son excellence en matière de fabrication, d'innovation et de gestion environnementale, et se trouve à l'avant-garde dans le domaine de la technologie des véhicules hybrides et des véhicules à hydrogène. La nouvelle usine emploiera les innovations les plus récentes en ce qui concerne la flexibilité des technologies et des processus de fabrication, ce qui permettra de maximiser l'efficacité et la qualité tout en réduisant les coûts. D'importants projets sont prévus pour la nouvelle usine et pour ses fournisseurs en matière de gestion environnementale.

En plus de la nouvelle usine de Woodstock, Toyota investira 39 millions de dollars supplémentaires afin d'accroître de 17 p. cent la capacité de production de la CAPTIN, son usine de fabrication de roues en aluminium située en Colombie-Britannique. La production annuelle devrait ainsi augmenter à 1,68 million d'unités, et l'emploi direct devrait y augmenter de 30 nouveaux emplois, pour un total de 260 emplois. La CAPTIN a pris de l'expansion à six reprises depuis son ouverture en 1985, grâce notamment à un investissement de 10 millions de dollars effectué en 2003 afin d'augmenter la production de 20 p. cent, la faisant ainsi passer à 1,45 million de roues, qui sont exportées vers les Etats-Unis et le Japon.

L'industrie automobile

Le secteur automobile est le plus important secteur industriel au Canada, comptant pour 13 p. cent du produit intérieur brut manufacturier. Il emploie 168 500 personnes dans le domaine de la fabrication de véhicules et de composantes automobiles et est responsable de 20 p. cent des exportations du Canada. L'industrie de l'assemblage automobile est concentrée dans le sud-ouest de l'Ontario, ce qui est principalement dû à sa proximité avec le cour de l'industrie automobile en Amérique du Nord, dans le Michigan.

Les investissements dans de nouvelles usines d'assemblage automobile sont recherchés partout dans le monde, pour les importantes retombées qu'ils procurent sur les plans de l'économie et de la technologie. L'industrie canadienne de l'assemblage automobile exerce une énorme influence, directe et indirecte, sur l'économie au pays. Chaque emploi dans le domaine de l'assemblage automobile crée 4,9 emplois indirects, ce qui est largement supérieur à la moyenne de 1,2 emplois indirects créés par l'ensemble de l'industrie canadienne.

L'industrie automobile constitue la pierre angulaire d'une grande partie du secteur manufacturier au Canada; aucun autre secteur manufacturier, en effet, n'exerce une influence aussi importante sur l'économie du Canada. La vigueur de nombreuses industries en amont dépend de la santé de l'industrie de l'assemblage automobile, puisque ce secteur consomme 17 p. cent de la production de caoutchouc, 14 p. cent de celle d'aluminium traité, 13 p. cent de celle de produits de câblage, 8,5 p. cent de celle de tapis et de tissus, 8 p. cent de celle de verre et 37 p. cent de la production des fonderies d'acier.

La vigueur du secteur automobile vient surtout de l'assemblage des véhicules, qui constitue le marché direct des quelque 900 installations de fabrication de pièces automobiles du Canada, situées principalement en Ontario et au Québec. L'industrie de l'assemblage des véhicules favorise l'investissement, l'innovation et l'acquisition de connaissances dans le secteur des pièces automobiles, ce qui aide le Canada à se placer à l'avant-garde des nouveaux processus et des nouvelles technologies.

Le soutien apporté à ce projet par le gouvernement du Canada fait partie d'un engagement à plus grande échelle envers l'ensemble du secteur automobile, qui constitue l'un des principaux secteurs industriels de ce pays. Aider à attirer de nouveaux investissements vers cette industrie constitue l'une des principales priorités du gouvernement, et respecte les recommandations du Conseil du Partenariat pour le secteur canadien de l'automobile.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable David L. Emerson
    Ministre de l'Industrie
    Christiane Fox
    (613) 995-9001
    ou
    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    (613) 943-2502