Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

17 févr. 2009 12h00 HE

Le gouvernement fédéral continue à appuyer et améliorer les sciences polaires

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 fév. 2009) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui une série de projets de logistique, de formation et de renforcement des capacités, dans l'optique de soutenir l'engagement pris par le gouvernement en matière de sciences polaires.

"En appuyant ces projets, le gouvernement du Canada veille à ce que l'Année polaire internationale laisse une marque profonde, a déclaré le ministre Strahl. Les organismes qui reçoivent aujourd'hui du financement contribueront à la réussite à long terme de la recherche polaire au Canada, et ils favoriseront une meilleure compréhension du Nord, une importante composante de la Stratégie pour le Nord du gouvernement."

Les investissements s'élèvent à plus De $1.25 million de dollars et sont destinés à la modernisation des installations vouées à la recherche polaire, ainsi qu'à l'élaboration de projets de formation et d'apprentissage.

Voici les organismes et les projets auxquels des fonds sont accordés :

- Institut de recherches du Nunavut

- Bureau des mesures d'urgence du gouvernement du Nunavut

- Parc national Sirmilik

- Collège de l'Arctique du Nunavut

- Projet Contrastes entre les pôles

- Projet Apprendre de notre Terre au Nunavut

- Programme circumpolaire des jeunes leaders

L'Année polaire internationale (API) 2007-2008 donne lieu au plus important programme international de recherche scientifique jamais entrepris sur l'Arctique et l'Antarctique. Des milliers de scientifiques et de chercheurs de plus de 60 pays y prennent part. Le gouvernement du Canada a affecté 156 millions de dollars au soutien de la participation du Canada à l'API.

La mesure annoncée aujourd'hui s'inscrit dans la Stratégie pour le Nord du gouvernement du Canada, laquelle vise à raffermir la souveraineté du Canada dans l'Arctique, à protéger le patrimoine naturel du Nord, à favoriser le développement social et économique, ainsi qu'à améliorer la gouvernance dans le Nord et à y transférer des responsabilités.

On peut également consulter ce communiqué sur Internet : http://www.ainc inac.gc.ca/.

DOCUMENT D'INFORMATION

ANNEE POLAIRE INTERNATIONALE : PROJETS DE LOGISTIQUE, DE FORMATION ET DE COMMUNICATION

Dans le cadre du programme qu'il s'est tracé pour l'Année polaire internationale (API), le gouvernement du Canada a consenti au-delà de 1,25 million de dollars au financement de projets de logistique, de formation et de communication.

Ces projets amélioreront les installations vouées à la recherche dans le Nord, en appuyant les chercheurs, en faisant valoir l'API, en faisant connaître les retombées des travaux de recherche sur les collectivités du Nord, et en générant une meilleure compréhension de l'importance des régions polaires au Canada et à l'étranger.

Les projets exposés ci-après comportent des initiatives de formation, de communication et de sensibilisation, ainsi que des fonds alloués à de nouveaux projets de logistique qui appuieront la recherche et la planification d'urgence dans l'Arctique.

Projets de logistique, de recherche et de sauvetage

Institut de recherches du Nunavut

L'Institut de recherches du Nunavut (IRN) procure un soutien logistique aux chercheurs agréés qui font d'Iqaluit le siège de leur recherche. Le nombre de chercheurs qui choisissent Iqaluit comme point de départ à leur recherche a augmenté au cours de l'API 2007-2008. Pour répondre à la forte demande, l'IRN a reçu 223 000 $ destinés à la mise à niveau des laboratoires, ainsi qu'à l'achat de matériel mobile et d'équipement de santé et de sécurité.

Bureau des mesures d'urgence du gouvernement du Nunavut

Le gouvernement du Nunavut a reçu 287 000 $ pour l'achat de douze (12) Argo Avenger, un véhicule tout-terrain auquel on peut installer une chenille pour les déplacements dans la neige ou le muskeg. L'Avenger est un véhicule amphibie qui peut donc traverser les nombreux petits lacs et ruisseaux qui sillonnent la toundra. Ces véhicules seront placés à divers endroits au Nunavut, et serviront à installer et à surveiller les caches à carburant, de même qu'à soutenir les membres des équipes locales de recherche et de sauvetage.

Parc national Sirmilik

Dans le parc national Sirmilik et ses environs, la présence d'ours polaires et les dangers qu'il y a à travailler dans leur habitat menacent sérieusement la sécurité des chercheurs. Afin de protéger leur sécurité, Parcs Canada a reçu 164 000 $ pour accroître l'équipement à l'échelle locale, unir le savoir traditionnel et l'expertise technologique dans un programme de formation, et renforcer les capacités des résidants du coin pour qu'ils participent à tous les aspects de la sécurité qui ont trait aux ours polaires, dont la surveillance des bêtes, l'installation de clôtures et la sensibilisation.

Projets de formation et de renforcement des capacités

Collège de l'Arctique du Nunavut

Le gouvernement du Canada a injecté 200 000 $ dans un Centre de ressources d'apprentissage à Igloolik. Le Centre préparera et diffusera en anglais et en inuktitut de l'information sur le savoir traditionnel des Inuits et sur les produits de la recherche effectuée pour l'API, qui sont culturellement pertinents et utiles aux résidants du Nunavut.

Programme circumpolaire des jeunes leaders

La somme de 100 000 $ sera affectée à ce programme de développement du leadership, qui permet aux étudiants de niveau postsecondaire de contribuer à stimuler le développement durable dans le Nord.

Projets de communication

Projet Contrastes entre les pôles

En tout, 80 000 $ sont affectés à ce projet, qui amènera deux étudiants du fjord Grise à voyager avec un glaciologue, afin de prélever des noyaux de glace aux pôles Nord et Sud. Les étudiants seront du voyage organisé par Students on Ice dans l'Antarctique, et ils relateront leur expérience d'apprentissage dans un film qui sera présenté à d'autres étudiants du Canada.

Projet Apprendre de notre Terre au Nunavut

Le projet bénéficiera de 200 000 $ pour élaborer un cyberatlas pour le Nunavut. Le cyberatlas est une compilation cataloguée et numérisée de l'histoire orale qui servira d'outil numérique interactif afin d'accéder à des données à référence spatiale et de créer des ressources d'apprentissage communautaires et sur Internet à l'intention des écoles du Nunavut. Ce projet est conçu en collaboration avec l'Université Carleton.

Renseignements

  • Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160
    ou
    Cabinet du ministre Strahl
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Bureau du Programme canadien de l'API
    Kathleen Fischer
    Directrice exécutive
    819-934-6085