Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

18 févr. 2009 13h43 HE

Le gouvernement fédéral prend des mesures pour améliorer le logement dans les réserves en Colombie-Britannique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 18 fév. 2009) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui de nouvelles mesures pour améliorer les conditions de logement dans les réserves de la Colombie-Britannique.

"Notre gouvernement reconnaît que l'amélioration des conditions de logement dans les Premières nations se traduit par des collectivités plus solides, saines et durables, a déclaré le ministre Strahl. Le printemps dernier, nous avons signé un protocole d'entente historique sur le logement avec le gouvernement de la Colombie-Britannique et le Conseil des leaders des Premières nations de la province. Aujourd'hui, dans le prolongement de cette réalisation, nous annonçons un soutien vigoureux dans le cadre du Plan d'action économique du Canada."

Dans le Plan d'action économique du Canada, le gouvernement fédéral a prévu 400 millions de dollars sur deux ans pour soutenir le logement dans les réserves. Ces fonds permettront d'appuyer de nouveaux projets de logements sociaux ainsi que la remise en état de logements sociaux existants et d'autres activités complémentaires dans ce secteur. Les Premières nations de la Colombie-Britannique profiteront d'un financement de 50 millions de dollars pour le logement dans les réserves.

"Améliorer les conditions de logement pour les Premières nations est une priorité pour tous les ordres de gouvernement, et je veux remercier le ministre Strahl ainsi que le gouvernement du Canada de cette initiative, a déclaré le premier ministre Gordon Campbell. En travaillant en partenariat, nous pouvons offrir de meilleurs logements aux Premières nations de la Colombie-Britannique et, du même coup, créer des emplois en construction qui contribueront à soutenir les familles et les collectivités."

Le protocole d'entente signé le printemps dernier constituait un engagement à chercher des approches novatrices afin d'améliorer le logement et les infrastructures dont bénéficient les Premières nations, leurs membres et leurs familles. Par ailleurs, le protocole d'entente établit un cadre initial visant à orienter, dans un esprit de collaboration, l'élaboration de stratégies de logement complémentaires pour les Premières nations vivant à l'intérieur et à l'extérieur des réserves. Il reconnaît également à quel point il est important de travailler en partenariat pour surmonter les obstacles et réduire l'écart qui existe entre les membres des Premières nations et les autres citoyens de la Colombie-Britannique sur le plan du logement.

"Nous allons au-delà des questions de compétence pour régler ce problème urgent, a expliqué le chef régional Shawn Atleo. Nous connaissons trop bien les situations désastreuses dans lesquelles vivent nos collectivités, et nous ne pouvons plus fermer les yeux sur la crise du logement. Nous devons collaborer avec les gouvernements pour élaborer, en fonction des priorités décrites dans le protocole d'entente, un processus conjoint qui nous aidera à trouver des solutions pour améliorer considérablement les logements et les infrastructures des Premières nations."

L'engagement annoncé d'aujourd'hui est le dernier d'une série d'engagements pris par le gouvernement fédéral pour améliorer les conditions de logement dans les collectivités des Premières nations. Dans le budget de 2007, le gouvernement a investi 300 millions de dollars dans le Fonds d'aide au logement du marché pour les Premières nations afin d'appuyer le logement fondé sur le marché dans les réserves et de créer 25 000 nouveaux logements en dix ans. Ces fonds s'ajoutent à l'investissement fédéral annuel d'environ 270 millions de dollars visant à répondre aux besoins en matière de logement dans les réserves ainsi qu'au financement annuel d'environ 118 millions de dollars d'AINC, versé aux Premières nations vivant dans les réserves sous forme d'allocations de logement, dans le cadre du Programme d'aide au revenu.

Le gouvernement du Canada, par l'entremise d'AINC et de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, offre des programmes de logement aux membres des Premières nations vivant dans les réserves, tandis que le gouvernement provincial sert les membres des Premières nations qui résident à l'extérieur des réserves.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Cabinet du ministre
    Nina Chiarelli
    819-997-0002
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160