Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

24 janv. 2014 09h07 HE

Le gouvernement finance un projet de traitement de la toxicomanie chez les jeunes aux prises avec la loi

Des stratégies de traitement de la toxicomanie efficaces, efficientes et opportunes pour les jeunes aux prises avec le système de justice pénale

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 24 jan. 2014) - Ministère de la Justice Canada

Au nom de Peter MacKay, ministre de la Justice, Robert Goguen, secrétaire parlementaire du ministre, a annoncé aujourd'hui un financement de 100 000 $ pour appuyer un projet de formation des travailleurs communautaires de première ligne et des employés du système de justice pénale du Nouveau-Brunswick sur les stratégies efficaces et opportunes de traitement de la toxicomanie chez les jeunes aux prises avec le système de justice pénale.

Ce financement est l'une des plus récentes mesures que le gouvernement du Canada a prise dans le cadre de la Stratégie nationale antidrogue qui se penche sur la prévention et l'accès au traitement pour les toxicomanes tout en adoptant une approche ferme contre les trafiquants et les producteurs de drogue qui menacent la sécurité de nos jeunes et de nos collectivités.

Faits en bref

  • Sous l'égide du ministère de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick, dans le cadre de sa stratégie de prévention et de réduction de la criminalité, ce projet améliorera la capacité des intervenants locaux de première ligne et des employés du système de justice pénale à :

    • évaluer les risques et les besoins relatifs aux jeunes qui ont des démêlés avec la justice, notamment en ce qui a trait aux problèmes de toxicomanie;

    • élaborer des plans efficaces d'intervention auprès des jeunes;

    • exécuter des programmes de traitement de la toxicomanie.

  • Le projet donnera lieu à une amélioration de la collaboration entre les intervenants locaux et le personnel du système de justice pénale, à une optimisation des ressources du système de justice et, plus important, à une amélioration des résultats pour les jeunes qui ont des démêlés avec le système de justice. Les services de police, les systèmes judiciaire et correctionnel, les jeunes et les collectivités en général tireront tous profit de ce projet.

  • Le financement est fourni par l'entremise du Fonds de justice pour les jeunes à l'appui de la Stratégie nationale antidrogue.

Citations

« Notre gouvernement continuera à investir dans des programmes de prévention de la criminalité. Nous sommes très fiers du travail novateur accompli avec nos partenaires dans le cadre de la Stratégie nationale antidrogue afin de favoriser la réadaptation des jeunes aux prises avec la loi qui ont des problèmes de toxicomanie. »

-Robert Goguen, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique

« Par l'entremise du Plan d'action sur le traitement qu'a établi notre gouvernement, nous nous attaquons de façon concrète aux causes profondes de la criminalité chez les jeunes. Notre gouvernement soutient ces initiatives importantes qui encouragent les jeunes à contribuer de façon productive et positive à la société. En tant que leaders de demain, ils peuvent nous aider à rendre nos rues et nos collectivités plus sûres. »

-Peter MacKay, ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s'est donné pour mission d'améliorer les interventions auprès des jeunes aux prises avec la loi. Il est important d'outiller et de former le personnel du système de justice pénale afin d'aider la province à s'approcher de son objectif de devenir un chef de file mondial en matière de prévention et de réduction de la criminalité. »

-Bruce Northrup, ministre de la Sécurité publique et solliciteur général du Nouveau-Brunswick

Documents connexes

Document d'information : Fonds du système de justice pour les jeunes

Document d'information : Stratégie nationale antidrogue

Liens connexes

Ministère de la Justice: Fonds du système de justice pour les jeunes

Stratégie nationale antidrogue

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Fonds du système de justice pour les jeunes

Établi en 1999 dans le cadre de l'Initiative sur le renouvellement du système de justice pour les jeunes, le Fonds du système de justice pour les jeunes accorde du financement de subvention et de contribution pour des projets au Canada. Le Fonds est doté d'un budget annuel d'environ 4,5 millions de dollars.

Le Fonds du système de justice pour les jeunes a trois composantes :

  • Le Fonds principal finance une vaste gamme de projets ciblant les jeunes ayant des démêlés avec la justice. Les priorités de financement actuelles concernent les jeunes qui ont des problèmes de santé mentale ou des troubles cognitifs tels que l'Ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale. Cette composante peut aussi financer des réponses à de nouvelles questions relatives à la justice pour les jeunes.
  • La composante Traitement de la toxicomanie soutient des programmes de traitement de la toxicomanie pour les jeunes toxicomanes ayant des démêlés avec la justice.
  • La composante Armes à feu, gangs et drogues concerne des jeunes qui ont des démêlés avec la justice et qui sont impliqués dans des activités liées aux armes à feu, aux gangs et aux drogues, ou qui sont susceptibles de l'être.

L'Initiative de justice pour les jeunes est une démarche à plusieurs volets, qui comprend un cadre législatif (Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents) et des ressources de programme ayant pour objet de :

  • Favoriser un système de justice pour les jeunes plus équitable et plus efficace;
  • Réagir aux nouveaux enjeux de la justice pour les jeunes;
  • Permettre aux citoyens et aux collectivités de participer davantage au système de la justice pour les jeunes, en encourageant les partenariats et les innovations et en produisant des renseignements et des connaissances sur la justice pour les jeunes puis en les échangeant.

Les organismes communautaires, les organismes autochtones et les particuliers peuvent et continueront de pouvoir obtenir un soutien financier pour les aider à mettre sur pied des programmes communautaires et des partenariats en vue de répondre de manière plus efficace et plus concrète aux problèmes des jeunes qui ont des démêlés avec la justice. Le soutien financier peut aussi servir à promouvoir des changements aux politiques et programmes des provinces et territoires qui sont compatibles avec les visées fédérales.

Le Fonds du système de justice pour les jeunes soutient l'élaboration, la réalisation et l'évaluation de projets pilote qui offrent des programmes et des services aux jeunes qui contreviennent à la loi. Il soutient des activités de perfectionnement professionnel, notamment de la formation et des conférences, pour les spécialistes de la justice et les prestataires de services aux jeunes. Il finance en outre des recherches sur la justice pour les jeunes et sur des questions connexes.

Les projets doivent viser des adolescents de 12 à 17 ans ayant des démêlés avec la justice, ou encore des spécialistes de la justice ou des prestataires de services travaillant avec ces adolescents.

Veuillez consulter le site www.canada.justice.gc.ca/jeunes pour en apprendre davantage sur le Fonds du système de justice pour les jeunes.

Fiche d'information

STARTÉGIE NATIONALE ANTIDROGUE

La Stratégie nationale antidrogue a été lancée en octobre 2007. Elle permet au gouvernement d'aider les collectivités à devenir plus sûres et plus saines par des efforts concertés visant à prévenir l'utilisation de drogues illégales, à traiter la dépendance à ces dernières et à réduire leur production et leur distribution.

La Stratégie est une initiative horizontale, pilotée par le ministère de la Justice du Canada, en collaboration avec 11 autres ministères et organismes fédéraux. Elle s'articule en trois plans d'action :

  • le Plan d'action en matière de prévention, qui vise à prévenir la consommation de drogues illicites;

  • le Plan d'action en matière de traitement, qui vise à offrir un traitement aux toxicomanes;

  • le Plan d'action en matière d'application de la loi, qui vise à lutter contre la production et la distribution de drogues illicites.

Plan d'action en matière de prévention

Le Plan d'action en matière de prévention vise à prévenir la consommation de drogues illicites chez les jeunes. Il fournit des renseignements aux personnes les plus touchées par la consommation de drogues, notamment les parents, les jeunes, les éducateurs, les forces policières et les collectivités.

Le Plan d'action sur la prévention permet :

- de financer l'élaboration et la mise en œuvre d'interventions et d'initiatives communautaires pour prévenir la consommation de drogues illicites chez les jeunes;

- de décourager la consommation de drogues illicites en fournissant des informations directement aux jeunes au moyen de la page Facebook et du site Web 0droguepourmoi et à leurs parents au moyen du site Web de la Stratégie nationale antidrogue;

- d'appuyer l'élaboration de documents de sensibilisation et la présentation de séances d'information à des jeunes d'âge scolaire, des parents, des professionnels et d'autres membres de la collectivité.

Plan d'action en matière de traitement

Le Plan d'action en matière de traitement appuie les approches innovatrices visant à traiter et à réadapter les toxicomanes.

Le Plan d'action en matière de traitement permet :

  • d'appuyer les efforts visant à améliorer les systèmes, programmes et services de traitement afin de lutter contre la dépendance à des drogues illicites chez les jeunes à risque et les consommateurs de drogue dans des secteurs où les besoins sont grands;
  • d'améliorer le traitement et le soutien offerts aux Premières nations et aux Inuits;
  • d'appuyer les programmes de traitement pour les jeunes toxicomanes qui se retrouvent dans le système de justice;
  • de soutenir le recours à des tribunaux de traitement de la toxicomanie qui offrent une solution de rechange au système de justice traditionnel pour les délinquants qui ont commis des crimes non violents motivés par leur dépendance;
  • d'appuyer la recherche sur de nouveaux modèles de traitement et sur les conséquences de la consommation de drogues illicites.

Plan d'action en matière d'application de la loi

Le Plan d'action en matière d'application de la loi renforce la capacité des forces de l'ordre de cibler de façon proactive la participation du crime organisé à la production et la distribution de drogues illicites. Il améliore aussi la capacité du système de justice pénale d'enquêter sur les délinquants, de les interdire et de les poursuivre.

Le Plan d'action en matière d'application de la loi permet :

  • de verser des fonds à la GRC pour qu'elle puisse intensifier ses efforts pour repérer les organisations qui participent à la production et à la distribution de drogues illicites, faire enquête et mettre fin à leurs activités;

  • de fournir des ressources supplémentaires au Service des poursuites pénales du Canada pour qu'il puisse donner des conseils juridiques aux policiers à l'étape de l'enquête et poursuivre avec succès les personnes impliquées dans la production et la distribution de drogues illicites;

  • d'accroître le nombre d'inspecteurs et d'enquêteurs à Santé Canada afin de veiller à l'analyse exacte et sans délai des drogues saisies par les forces policières et qu'on croit être illicites;

  • d'améliorer la capacité de l'Agence des services frontaliers du Canada de freiner le mouvement transfrontalier des produits chimiques précurseurs et des drogues illicites;

  • d'aider les forces policières à empêcher les membres du crime organisé de recueillir les profits découlant du trafic de drogues illicites;

  • d'améliorer la capacité des organismes d'application de la loi du Canada de mener des enquêtes conjointes avec leurs homologues américains;

  • de veiller à la mise en place de peines sévères pour les crimes graves liés à la drogue.

Renseignements

  • Paloma Aguilar
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207