Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

13 avr. 2012 11h00 HE

Le gouvernement Harper accueille dix-huit autres Premières Nations qui se joignent à l'Accord-cadre relatif à la gestion des terres des Premières Nations

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 13 avril 2012) - L'honorable John Duncan, ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, en compagnie du chef Robert Louie, président du Conseil consultatif des terres, et du chef Austin Bear, président du Centre de ressources sur la gestion des terres des Premières Nations inc., a participé à une cérémonie spéciale de signature aujourd'hui pour souligner l'ajout de 18 Premières Nations de partout au Canada à l'Accord-cadre relatif à la gestion des terres des Premières Nations.

« L'annonce d'aujourd'hui prouve que notre gouvernement collabore avec les Premières Nations pour respecter les engagements qu'il a pris lors de la Rencontre entre la Couronne et les Premières Nations en vue de créer les conditions nécessaires pour accélérer les possibilités de développement économique et maximiser les avantages pour tous les Canadiens, a déclaré le ministre Duncan. Cette étape importante leur permettra de gérer leurs entreprises au rythme des affaires, créer des possibilités économiques et d'emploi et mener à des collectivités plus autonomes. »

En se joignant à l'Accord-cadre, ces Premières Nations entament un processus pour se retirer de l'application des 34 articles liés aux terres de la Loi sur les Indiens et assurer un plus grand contrôle sur leurs terres de réserve, leurs ressources et l'environnement.

Le gouvernement du Canada a prévu jusqu'à 20 millions de dollars sur deux ans afin de répondre à l'intérêt de dirigeants de Premières Nations à participer au régime de gestion des terres des Premières Nations. Le 23 janvier 2012, le gouvernement a annoncé le nom des 18 Premières Nations choisies pour se joindre au régime dans le cadre de cet engagement. Les Premières Nations sont : Nation sioux Alexis Nakota [Alberta], Aitchelitz [Colombie-Britannique], Beausoleil [Ontario], Bingwi Neyaashi Anishinaabek [Ontario], Buffalo Point [Manitoba], Nation Haisla [Colombie-Britannique], Long Plain [Manitoba], Mashteuiatsh [Québec], Membertou [Nouvelle-Écosse], Miawpukek [Terre-Neuve-et-Labrador], One Arrow [Saskatchewan], Shuswap [Colombie-Britannique], Skowkale [Colombie-Britannique], St. Mary's [Colombie-Britannique], Stz'uminus [Colombie-Britannique], Tsuu T'ina [Alberta], Bande indienne de Williams Lake [Colombie-Britannique] et Yakweakwioose [Colombie-Britannique].

« Il s'agit d'une autre journée historique pour l'Accord-cadre, a déclaré le chef Louie. Dix-huit autres Premières Nations auront maintenant l'occasion d'assumer le contrôle sur leurs terres de réserve. Ce contrôle est une étape essentielle en vue d'obtenir l'autosuffisance. »

« Sans le dévouement dont fait preuve le ministre en vue de faire progresser l'Accord-cadre, nous ne serions pas ici aujourd'hui pour célébrer, a ajouté le chef Bear. Les directeurs du Conseil consultatif des terres et du Conseil de direction du Centre de ressources se réjouissent de l'engagement pris par le gouvernement d'offrir un contrôle plus direct aux Premières Nations en matière de développement économique. »

En tant que nouvelles signataires de l'Accord-cadre, ces Premières Nations peuvent maintenant commencer l'élaboration de leurs propres codes fonciers. Lorsqu'ils seront approuvés par les membres de leurs collectivités, ces codes fonciers permettront aux Premières Nations de mieux profiter des possibilités économiques à l'extérieur des limites de la Loi sur les Indiens. À la suite de la cérémonie de signature d'aujourd'hui, près de 60 Premières Nations gèrent maintenant ou élaborent leurs propres codes fonciers dans le cadre du régime de gestion des terres des Premières.

L'amélioration des possibilités économiques pour les Autochtones est une priorité du gouvernement du Canada. En juin 2009, le gouvernement du Canada a lancé le Cadre fédéral pour le développement économique des Autochtones, qui constitue un changement fondamental dans l'approche adoptée par le gouvernement fédéral pour appuyer le développement économique des Autochtones. Le Cadre est axé sur le renforcement de l'entrepreneuriat, sur la bonification de la valeur des actifs autochtones ainsi que sur la formation de nouveaux partenariats efficaces afin d'optimiser le potentiel de développement économique des Autochtones du Canada.

Document d'information : Régime de gestion des terres des Premières Nations

Ce communiqué peut également être consulté dans Internet à l'adresse www.aadnc.gc.ca.

Vous pouvez recevoir toutes nos nouvelles et nos mises à jour médiatiques automatiquement. Pour obtenir plus d'information sur le fil RSS de notre salle des médias ou vous y abonner : www.aadnc-aandc.gc.ca/1info/rssinfo-fra.asp.

Renseignements

  • Cabinet du ministre
    Jan O'Driscoll
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable John Duncan
    819-997-0002

    Relations avec les médias
    Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
    819-953-1160

    Conseil consultatif des terres/Centre de ressources
    Graham Powell
    Directeur exécutif
    613-858-4747