Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

27 juin 2012 14h00 HE

Le gouvernement Harper aide au démarrage des entreprises canadiennes

VICTORIA, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 27 juin 2012) - L'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la Condition féminine, a visité aujourd'hui les installations de Virtual Marine Technology Inc. afin d'annoncer l'attribution d'un contrat dans le cadre du Programme canadien pour la commercialisation des innovations (PCCI).

« La priorité absolue de notre gouvernement est l'économie. Nous comprenons que le fait d'aider à la croissance et à la réussite des entreprises canadiennes profite directement aux familles et aux travailleurs canadiens en créant des emplois et en favorisant la croissance économique et la prospérité », a déclaré la ministre Ambrose. « Nous sommes fiers d'encourager l'esprit d'entreprise au Canada en aidant au démarrage des entreprises canadiennes pour faire passer leurs produits et services novateurs de l'étape du laboratoire à celle de la mise en marché. »

« Grâce au PCCI, notre entreprise a bénéficié d'une occasion unique de travailler avec la Garde côtière canadienne en lui fournissant le seul modèle approuvé de simulateur d'embarcation au monde afin de réduire ses coûts de formation, et ce, tout en améliorant la performance et en réduisant les risques », a affirmé Anthony Patterson, président et chef de la direction générale de Virtual Marine Technology Inc.

L'innovation de Virtual Marine Technology Inc., le simulateur multitâche MissionQuest, est conçue spécialement pour la formation maritime des équipages tactiques de petites embarcations de la Garde côtière, de la Marine et d'organismes d'application de la loi en mer.

La ministre a également profité de l'occasion pour souligner le succès du gouvernement du Canada avec le Programme canadien pour la commercialisation des innovations en Colombie-Britannique.

Lancé en 2010, le Programme canadien pour la commercialisation des innovations a déjà donné des résultats encourageants, permettant d'établir des liens entre les entreprises canadiennes et les ministères et organismes fédéraux ayant besoin de produits et de services novateurs. En faisant affaire avec le gouvernement fédéral, les entreprises peuvent faire valoir la qualité de leurs produits et services et éventuellement générer de futures ventes auprès de clients non fédéraux.

Afin d'étendre la réussite que ce programme a connue dès ses débuts, le Plan d'action économique de 2012 propose de verser 95 millions de dollars supplémentaires sur trois ans à compter de 2013-2014 et 40 millions de dollars par année par la suite pour rendre permanent le Programme canadien pour la commercialisation des innovations. De plus, le Programme comprendra un volet supplémentaire visant les achats d'ordre militaire.

Pour une liste complète des innovations retenues en Colombie-Britannique, veuillez consulter le document d'information.

This text is also available in English.

On peut également consulter les communiqués de TPSGC sur son site Web à l'adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

Suivez-nous sur Twitter à : http://twitter.com/TPSGC_PWGSC.

DOCUMENT D'INFORMATION

Programme canadien pour la commercialisation des innovations

Le Programme canadien pour la commercialisation des innovations (PCCI) a été lancé initialement en 2010 en tant que programme pilote de 40 millions de dollars dans le cadre de l'engagement du gouvernement Harper à promouvoir la croissance économique et à appuyer les entrepreneurs au pays.

Dans le cadre du Plan d'action économique de 2012, on a alloué 95 millions de dollars additionnels sur trois ans, à compter de 2013-2014, et 40 millions de dollars par année par la suite pour rendre permanent le Programme canadien pour la commercialisation des innovations. On ajoutera au Programme un volet d'approvisionnement militaire.

Créé au titre du Plan d'action économique, le Programme canadien pour la commercialisation des innovations a été conçu pour soutenir l'innovation dans le secteur commercial du Canada et aider les entreprises à combler les lacunes à l'étape de la précommercialisation de leurs produits et services novateurs en :

  • attribuant des contrats à des entrepreneurs ayant des innovations précommerciales au moyen d'un processus d'approvisionnement ouvert, transparent, concurrentiel et équitable;
  • mettant à l'essai les innovations et en faisant part de ses commentaires aux entrepreneurs concernant le rendement de leurs produits ou services;
  • permettant aux innovateurs de se lancer sur le marché tout en profitant de l'application réussie de leurs nouveaux produits et services;
  • diffusant de l'information sur la manière de faire affaire avec le gouvernement du Canada.

Le Programme canadien pour la commercialisation des innovations vise les innovations dans les quatre secteurs prioritaires suivants :

  • l'environnement;
  • la sécurité;
  • la santé;
  • les technologies habilitantes.

Le Programme canadien pour la commercialisation des innovations cible deux champs d'action complémentaires : premièrement, il prévoit l'essai de produits ou de services canadiens novateurs dans le cadre des affaires fédérales en vue d'aider la commercialisation des entreprises; deuxièmement, il joindra ses efforts à ceux du Bureau des petites et moyennes entreprises (BPME) pour faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises (PME) aux activités d'approvisionnement fédérales et leur permettre de mettre en valeur leurs produits et services novateurs auprès d'éventuels acheteurs gouvernementaux.

Les propositions soumises pour l'essai de produits ou de services novateurs sont traitées dans le cadre d'appels de propositions concurrentiels. La première ronde d'appels de propositions a été annoncée avec succès en octobre 2010, la deuxième en juillet 2011 et la troisième en février 2012.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) continue de travailler avec tous les intervenants pour veiller à ce que les petites et moyennes entreprises reçoivent le soutien du gouvernement qui est essentiel à la réussite dans le contexte économique actuel en évolution.

Grâce à son réseau des opérations de l'administration centrale et aux six bureaux régionaux, le Bureau des petites et moyennes entreprises aide les petites et moyennes entreprises à s'y retrouver dans le système d'approvisionnement du gouvernement. Le Bureau des petites et moyennes entreprises facilite l'accès des petites et moyennes entreprises aux affaires gouvernementales, grâce à une collaboration avec des associations industrielles et des entreprises dans les domaines de la formation, de l'information et des outils de soutien, et à la participation au processus de modification des politiques d'achat. Le Bureau des petites et moyennes entreprises travaillera également avec les petites et moyennes entreprises afin de définir les occasions et d'encourager la mise en œuvre de produits novateurs.

Depuis la mise en œuvre du Programme canadien pour la commercialisation des innovations en 2010, le bureau du Pacifique du Bureau des petites et moyennes entreprises a travaillé activement à mobiliser les fournisseurs et les utilisateurs finaux du gouvernement, les sensibilisant au programme et sollicitant leur participation.

Première ronde d'appels de propositions

Le 4 février 2011, les membres du Comité de sélection des innovations (CSI), à la dernière étape du processus d'approvisionnement concurrentiel du Programme canadien pour la commercialisation des innovations, se sont réunis afin de valider le classement des propositions d'après les examens indépendants du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches. Les membres de ce comité, dont 70 % proviennent du secteur privé, ont été choisis en fonction de leur expérience en investissement et en entrepreneuriat, de leur connaissance des tendances en matière d'innovation et de commercialisation ainsi que de leur connaissance des pratiques commerciales internationales.

En mars 2011, on a annoncé la présélection de 19 innovations dans le cadre de la première ronde du Programme canadien pour la commercialisation des innovations. En juillet, on en a annoncé huit autres pour porter le total des innovations présélectionnées dans le cadre de la première ronde à 27, trois d'entre elles provenant de la Colombie-Britannique, soit :

FSR Fluvial Systems Research Inc., de White Rock (Colombie-Britannique)

MDA Systems Ltd., de Richmond (Colombie-Britannique)

Virtual Marine Technology Inc., de St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador) et Victoria (Colombie-Britannique)

Deuxième ronde d'appels de propositions

Le 9 novembre 2011, les membres du Comité de sélection des innovations, à la dernière étape du processus d'approvisionnement concurrentiel du Programme canadien pour la commercialisation des innovations, se sont réunis afin de valider le classement des propositions d'après les examens indépendants du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches.

On a présélectionné 36 innovateurs canadiens et un total de 37 innovations dans le cadre de la deuxième ronde du Programme canadien pour la commercialisation des innovations, dont cinq provenant de la Colombie-Britannique, soit :

Aurora Control Technologies Inc., de North Vancouver (Colombie-Britannique)

Ballard Power Systems Inc., de Burnaby (Colombie-Britannique)

Plurilock Security Solutions Inc., de Victoria (Colombie-Britannique)

Reach Technologies Inc., de Victoria (Colombie-Britannique)

SunCentral Inc., de Richmond (Colombie-Britannique)

Pour consulter la description des innovations, rendez-vous à l'adresse suivante :

https://achatsetventes.gc.ca/initiatives-et-programmes/programme-canadien-pour-la-commercialisation-des-innovations-pcci/innovations-preselectionnees.

Troisième ronde d'appels de propositions

Le 29 février 2012, le gouvernement du Canada a lancé le troisième appel de propositions, lequel a pris fin le 11 avril 2012. On évalue actuellement les propositions reçues.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada collaborera avec les ministères fédéraux afin de jumeler les innovations avec les ministères adéquats pour mettre les innovations à l'essai et négociera avec les entreprises sélectionnées afin de conclure des contrats si des jumelages concluants sont réalisés. Marquant éventuellement les premiers achats pour ces innovations, les contrats aideront aussi les entreprises canadiennes à mettre leurs innovations sur les marchés national et international grâce à la participation du gouvernement du Canada en tant qu'acheteur de « référence ».

Renseignements

  • Michelle Bakos
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    819-997-5421

    Relations avec les médias
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    819-956-2315