Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

27 févr. 2012 15h15 HE

Le gouvernement Harper améliore la prestation de services aux consommateurs, aux producteurs et à toutes les entreprises

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 fév. 2012) - M. Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture, a annoncé aujourd'hui que l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) avait lancé un Énoncé des droits et des services à l'intention des producteurs, des consommateurs et des autres intervenants, ainsi que six guides relatifs à ses activités d'inspection. L'énoncé et les guides seront d'une aide précieuse aux consommateurs, aux producteurs et aux entreprises dans leurs rapports avec l'ACIA, en ce qu'ils exposent les activités de l'Agence, ses normes de services et ce à quoi le secteur peut s'attendre de l'ACIA quand il fait affaire avec elle.

« L'ACIA joue un rôle essentiel en matière de salubrité des aliments et permet à l'industrie de l'agriculture de stimuler notre économie. Nous savons toutefois qu'il y a toujours place à amélioration, a déclaré le ministre Ritz. C'est pourquoi nous prenons les mesures nécessaires pour améliorer la communication et les relations entre l'Agence, les consommateurs, les producteurs et toute la chaîne de valeur afin de travailler ensemble plus efficacement à la préservation de la salubrité des aliments et au maintien d'une industrie agricole solide. »

Le ministre Ritz a également annoncé l'établissement du nouveau mécanisme de traitement des plaintes et des appels à l'ACIA, qui permettra désormais aux entreprises d'avoir recours à un moyen plus transparent et accessible à cet égard.

« Ce nouveau mécanisme s'ajoute aux processus que l'ACIA a déjà établis. Il s'agit d'une approche à " guichet unique " qui prévoit une méthode plus transparente et accessible pour les entreprises de présenter des plaintes et des appels à la suite de décisions prises par l'ACIA ou en raison de la qualité des services, a affirmé le ministre Ritz. L'énoncé, les guides et le mécanisme de traitement des plaintes sont des assises solides sur lesquelles l'ACIA, les consommateurs, les producteurs et toutes les entreprises peuvent fonder leur collaboration pour améliorer la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des végétaux. »

Six guides sur l'inspection - conçus à l'intention des consommateurs, des producteurs, des transformateurs, des transporteurs d'animaux, des importateurs et des exportateurs - ont été élaborés pour accompagner l'énoncé. Les guides exposent les rôles et les responsabilités de l'ACIA et ce à quoi les entreprises peuvent s'attendre lorsqu'elles traitent avec l'ACIA. Ces nouveaux outils ont été préparés de concert avec le secteur, notamment la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, qui a joué un rôle de premier plan en s'assurant que ces documents aident les entreprises à mieux comprendre leurs propres rôles et responsabilités et à mieux connaître les normes de services auxquelles elles devraient s'attendre de la part de l'ACIA.

L'énoncé et les guides font aussi état des attentes de l'ACIA à l'égard des parties réglementées, telles qu'elles sont décrites dans la brochure intitulée L'Agence canadienne d'inspection des aliments et ses parties réglementées, intervenants et partenaires : une relation fondée sur l'éthique.

L'Énoncé des droits et des services et les guides sur l'inspection peuvent être consultés sur le site Web de l'ACIA.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600