Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

18 avr. 2012 15h45 HE

Le gouvernement Harper annonce un appui pour une nouvelle technologie de triage des semences destinée à augmenter la valeur des cultures

NORTH BATTLEFORD, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 18 avril 2012) - Les producteurs de céréales des Prairies bénéficieront des résultats d'une recherche effectuée au moyen d'une technologie de triage des semences révolutionnaire qui a été importée par l'Université de la Saskatchewan grâce à un investissement de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO).

Grâce à une contribution de 328 000 dollars de DEO, le Canadian Feed Research Centre (CFRC) de l'Université sera le premier établissement en Amérique du Nord à installer et à évaluer une nouvelle technologie permettant de calibrer chaque grain (contrairement à des lots complets de céréales). Ainsi, cette technologie optimisera la valeur, la qualité et la sécurité alimentaire.

« La principale priorité de notre gouvernement est de créer des emplois, de stimuler la croissance et d'assurer la prospérité à long terme. Nous sommes certains que cet équipement augmentera la valeur des cultures de céréales au Canada », a déclaré Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et député fédéral de Battlefords-Lloydminster. « Cette technologie servant à trier et à calibrer chaque grain aidera les producteurs de céréales à générer plus de bénéfices, à créer des emplois et à faire perdurer la croissance économique. »

Le trieur de semences BoMill TriQ analyse la teneur en protéines et en amidon ainsi que la dureté de chaque semence (c.-à-d. le blé, l'orge et le blé dur ambré) au moyen de la lumière proche infrarouge en vue d'effectuer un tri conforme aux exigences relatives à la production d'aliments, de malt ou d'aliments du bétail. Compte tenu de sa très grande capacité de triage de trois tonnes par heure, cette technologie est la première du genre à pouvoir trier des volumes commerciaux de céréales.

L'adoption de la technologie infrarouge dans le commerce pourrait révolutionner les méthodes de calibrage du blé, de l'orge et du blé dur ambré et, en fin de compte, faire augmenter la valeur des céréales canadiennes jusqu'à 320 millions de dollars par an.

Les scientifiques et étudiants diplômés du CFRC de l'Université de la Saskatchewan étudieront des moyens d'adapter la technologie suédoise aux cultures de l'Ouest canadien. Ils entreprendront aussi une vaste recherche sur les semences, qui n'était pas réalisable auparavant, et transmettront aux entreprises commerciales de transformation les connaissances nécessaires pour exploiter pleinement cette technologie.

« Cet investissement permet de se doter d'un outil de recherche très important susceptible d'aboutir à des avancées en sécurité alimentaire tant au Canada que dans le monde », a indiqué Karen Chad, vice-présidente de la recherche, Université de la Saskatchewan. « Nous sommes ravis d'avoir la possibilité d'évaluer cette nouvelle technologie et de travailler à l'élargissement de ses capacités afin qu'elle puisse trier d'autres types de semences et servir à déterminer d'autres indices de valeur économique pour l'agriculture. »

Cette technologie de triage permet d'évaluer précisément et d'une manière non destructive des facteurs de qualité propres à chaque grain qui ne pourraient pas être caractérisés autrement.

Des chercheurs s'emploieront à modifier le trieur de semences afin qu'il puisse accepter des céréales plus volumineuses, telles que le pois, le haricot, le maïs et le lin, qui sont aussi énormément cultivées aux Canada.

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada travaille en collaboration avec les gouvernements provinciaux, les associations sectorielles et les collectivités dans le but de favoriser le développement et la diversification de l'économie de l'Ouest. Le Ministère coordonne également les activités économiques du gouvernement fédéral dans l'Ouest et fait valoir les intérêts de la région dans le processus décisionnel national.

Inscrivez-vous à notre service d'envoi de communiqués et de discours afin de vous tenir au courant des dernières activités de DEO ou suivez-nous sur Twitter.

Renforcer l'Ouest pour édifier un Canada plus fort

Renseignements

  • Nicholas Insley
    Cabinet de la ministre d'Etat
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    (613) 954-1042
    nicholas.insley@wd-deo.gc.ca

    Tom Scott, Président de la recherche,
    Technologie de transformation d'aliments du bétail
    Faculté des sciences animales et avicoles
    Université de la Saskatchewan, Saskatoon (Saskatchewan)
    306-966-4279
    tom.scott@usask.ca

    Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
    Téléimprimeur (ATS) : 1-877-303-3388
    Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca