Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

10 oct. 2012 11h20 HE

Le gouvernement Harper commémore Dominique Ducharme et son rôle dans la guerre de 1812

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 10 oct. 2012) - Le secrétaire parlementaire de la ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, des Langues officielles et de l'Agence du développement économique pour les régions du Québec, M. Jacques Gourde, au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la Condition féminine, a annoncé aujourd'hui que l'immeuble situé au 105, rue McGill/400, Place d'Youville, à Montréal, au Québec, portera le nom d'Édifice Dominique-Ducharme.

« Je suis ravie que cet édifice soit nommé en l'honneur de Dominique Ducharme pour commémorer le rôle essentiel que ce dernier a joué dans le cadre de la guerre de 1812 », a déclaré la ministre Ambrose. «Dominique Ducharme a combattu tant dans la Bataille de Beaver Dams dans le Haut-Canada que dans la Bataille de la Châteauguay. Son rôle a été indispensable au développement du Canada. »

Pendant la cérémonie de dénomination, M. Gourde a dévoilé une plaque commémorative qui ornera l'édifice. « Cet édifice a été nommé Édifice Dominique-Ducharme parce qu'il se trouve à proximité du lieu de la Bataille de la Châteauguay et revêt une importance historique pour la région », a déclaré M. Gourde. « Il est donc approprié que cet édifice soit nommé en l'honneur de ce héros qui a contribué à la riche histoire de notre pays. »

Cette cérémonie s'inscrit dans le cadre de plusieurs activités commémoratives qui ont lieu cette année pour marquer le 200e anniversaire de la guerre de 1812. Il s'agit d'une occasion pour l'ensemble de la population canadienne d'exprimer sa fierté à l'égard des traditions et de l'histoire de notre pays. La fin de la guerre a jeté les bases de la Confédération et a contribué à l'émergence du Canada en tant que nation indépendante en Amérique du Nord.

L'édifice a été inauguré en 1915 et symbolisait Montréal comme porte d'entrée du Canada. L'édifice est actuellement occupé par l'Agence des services frontaliers du Canada, l'Agence du revenu du Canada et Environnement Canada.

L'héritage de Dominique Ducharme

Les Ducharme étaient une importante famille oeuvrant dans la traite de fourrures et ont longtemps été étroitement liées aux Premières nations. Dominique Ducharme a joué un rôle déterminant dans la victoire de la Bataille de Beaver Dams dans le Haut-Canada et la Bataille de la Châteauguay en 1813. Il a fallu les efforts de la Marine et de l'Armée britanniques, des milices bénévoles francophones et anglophones et des Premières nations alliées pour réussir à vaincre l'invasion américaine.

This text is also available in English.

On peut également consulter les communiqués de TPSGC sur son site Web à l'adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

Suivez-nous sur Twitter à : http://twitter.com/TPSGC_PWGSC.

DOCUMENT D'INFORMATION

105, rue McGill/400, Place d'Youville

Montréal (Québec)

L'immeuble situé au 105, rue McGill/400, Place d'Youville, à Montréal (Québec), a été nommé « Édifice Dominique-Ducharme » parce qu'il se trouve à proximité du lieu de la bataille de la Châteauguay et revêt une importance historique pour la région.

Le capitaine Dominique Ducharme a combattu dans la Bataille de Beaver Dams dans le Haut-Canada et dans la Bataille de la Châteauguay. Son rôle a été indispensable dans l'établissement du Canada et a contribué à la riche histoire de notre pays. Pendant la guerre de 1812, le capitaine Dominique Ducharme était membre d'un détachement d'Indiens situé dans le Bas-Canada. Il a dirigé 300 Indiens de Caughnawaga afin de renforcer la milice basée à Lacolle, qui a par la suite été transférée dans le Haut-Canada en 1813, précisément à Burlington Heights, avec d'autres guerriers autochtones. Lors de la bataille de Beaver Dams, Dominique Ducharme a rassemblé une troupe de guerriers qui ont forcé un détachement américain à se rendre.

La bataille de la Châteauguay a eu lieu en octobre 1813. À cette époque, un major de l'armée américaine avait lancé une mission voulant que ses troupes pénètrent le territoire canadien et marchent sur Montréal. En chemin, les troupes américaines ont rencontré une force beaucoup moins imposante composée du régiment des Voltigeurs canadiens, du Canadian Fencible Regiment, de miliciens du Bas-Canada et d'alliés autochtones dirigés par Dominique Ducharme. Le commandant britannique, le lieutenant-colonel Charles-Michel de Salaberry, a alors réussi à faire croire au major que la force canadienne et autochtone était beaucoup plus nombreuse qu'elle ne l'était en réalité. Après une dure bataille, les Américains se sont repliés sur leur territoire.

C'est à la suite de la bataille de la Châteauguay et d'une autre grande bataille que les troupes américaines ont mis fin à la campagne du Saint-Laurent.

L'édifice

Ce bâtiment inauguré en 1915, selon les plans des architectes Thomas Fuller et Dalbé Viau, symbolisait Montréal comme étant la porte d'entrée du Canada. L'Édifice des douanes a été désigné édifice "reconnu" pour des motifs historiques, pour son caractère architectural remarquable et, chose plus importante encore, pour son importance par rapport aux éléments qui l'entourent.

L'intérêt qu'offre l'édifice sur le plan historique vient surtout de l'importance du thème qu'il représente dans l'histoire du Canada. L'édification de l'entrepôt de vérification du service des douanes, commencée en 1912, est survenue au moment où l'activité commerciale prenait son essor au Canada en cette première décennie du XXe siècle. L'aile dont la construction a pris fin en 1936 a permis de ramener sous un même toit des services qui étaient venus se greffer aux services déjà existants du ministère des Douanes lorsque celui-ci s'était vu attribuer de nouvelles fonctions, en 1916, après l'entrée en vigueur de l'imposition directe.

L'importance de l'édifice sur le plan architectural se remarque dans la qualité supérieure du granite et du grès canadiens mis en oeuvre. L'édifice a conservé ses liens historiques avec le décor environnant, ainsi que son influence sur le caractère des rues avoisinantes et son importance comme point d'intérêt local.

Renseignements

  • Amber Irwin
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    819-997-5421

    Relations avec les médias
    Travaux publics et Services
    gouvernementaux Canada
    819-956-2315