Agence canadienne de développement international - ACDI



Agence canadienne de développement international - ACDI

11 févr. 2013 12h15 HE

Le gouvernement Harper consulte des experts sur les activités de développement international dirigées par le secteur privé

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 fév. 2013) - Afin d'améliorer la prospérité dans les pays en développement, le ministre de la Coopération internationale, l'honorable Julian Fantino, la secrétaire parlementaire de la Coopération internationale, Lois Brown, et le secrétaire parlementaire du Commerce international, Gerald Keddy, ont tenu aujourd'hui une table ronde avec des experts canadiens pour trouver des façons de mettre à contribution le secteur privé en faveur du développement. Le secteur privé, qui comprend entre autres des entreprises canadiennes, est le moteur d'une croissance économique durable; il peut contribuer dans une large mesure à réduire la pauvreté partout dans le monde.

« Le gouvernement du Canada intensifie sa collaboration avec le secteur privé afin d'obtenir des résultats durables en matière de développement qui permettront aux citoyens, aux familles et aux pays de passer de la pauvreté à la prospérité, a déclaré le ministre Fantino. Une croissance économique durable dans les pays en développement aura pour effet d'améliorer les conditions de vie et contribuera à instaurer des environnements d'affaires qui pourraient devenir de nouveaux marchés du commerce et de l'investissement pour le Canada. »

« Certains des partenaires commerciaux les plus prisés du Canada étaient jusqu'à tout récemment des bénéficiaires d'investissements canadiens en matière de développement, a affirmé le secrétaire parlementaire Keddy. En donnant aux entreprises un accès aux marchés et en encourageant l'investissement, l'innovation, la formation et le commerce, nous favorisons la croissance des économies des pays en développement, ce qui permet de créer plus d'emplois et de débouchés pour les exportateurs canadiens. »

« L'expérience du Réseau Aga Khan de développement en Afrique et en Asie démontre que le secteur privé peut contribuer de manière significative à améliorer la qualité de vie des gens, particulièrement celle des pauvres, a indiqué M. Khalil Z. Shariff, président-directeur général de la Fondation Aga Khan Canada. Notre travail aide à définir de nouveaux modèles opérationnels qui tiennent compte tant des objectifs commerciaux que des objectifs de développement. »

« Nous accueillons favorablement cette initiative de consultation, a affirmé Mme Anne Gaboury, présidente-directrice générale de Développement international Desjardins. Depuis plus de 40 ans, Desjardins travaille de concert avec l'ACDI pour accroître l'accès aux services financiers dans les pays en développement. Nous croyons qu'il est primordial que nos efforts soient axés sur le développement des biens locaux, un facteur essentiel de la croissance économique durable. »

En novembre 2012, le Comité permanent des affaires étrangères et du développement international a présenté un rapport intitulé Stimuler la croissance économique inclusive : rôle du secteur privé dans le développement international. La consultation d'aujourd'hui éclairera davantage la réponse du gouvernement du Canada à ce rapport.

Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Renseignements