Agence du revenu du Canada

Agence du revenu du Canada

26 mars 2015 15h20 HE

Le gouvernement Harper démontre son soutien aux familles canadiennes à l'occasion du Salon de l'habitation d'Ottawa

La ministre Findlay rappelle l'engagement du gouvernement Harper à protéger les Canadiens en luttant contre l'économie clandestine et souligne les baisses d'impôt fédéral ainsi que les bénéfices offerts aux propriétaires

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 26 mars 2015) - Agence du revenu du Canada

L'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, C.P., c.r., députée, ministre du Revenu national, s'est adressée aujourd'hui aux visiteurs et aux exposants du Salon de l'habitation d'Ottawa. Elle a profité de l'occasion pour souligner les mesures qu'a pris le gouvernement du Canada pour aider les Canadiens à accéder à la propriété et pour lutter contre l'économie clandestine de façon à protéger à la fois les propriétaires et les entreprises légitimes du secteur de la construction et de la rénovation domiciliaire.

Le gouvernement veut sensibiliser davantage la population aux risques associés à la participation à l'économie clandestine, tant sur les plans de la sécurité que de l'économie. Ainsi, le 5 mars 2015, la ministre Findlay a annoncé que le gouvernement du Canada versera environ 745 000 $ au cours des trois prochaines années pour appuyer la campagne Par écrit, s'il vous plaît de l'Association canadienne des constructeurs d'habitations. La campagne Par écrit, s'il vous plaît donne aux consommateurs des outils et des renseignements pour prévenir et réduire la participation à l'économie clandestine. La campagne met plus particulièrement en garde les consommateurs contre les risques associés au travail « au noir » et les incite à demander des reçus lorsqu'ils embauchent un entrepreneur.

La ministre Findlay a aussi souligné certaines baisses d'impôt et bénéfices offerts aux familles canadiennes pour les aider à rendre l'accession à la propriété plus abordable, notamment les mesures suivantes :

- le crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation, un crédit d'impôt non remboursable qui peut donner jusqu'à 750 $ en allègement fiscal fédéral pour aider les Canadiens à payer une partie des coûts associés à l'achat de leur première habitation;

- le régime d'accession à la propriété, qui permet aux acheteurs d'habitation admissibles de retirer des fonds de leur régime enregistré d'épargne-retraite pour les aider à payer les coûts d'achat ou de construction d'une habitation admissible.

Faits en bref

- L'automne dernier, l'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, ministre du Revenu national, a lancé une stratégie triennale, Réduire la participation à l'économie clandestine, destinée à lutter contre l'économie clandestine dans les secteurs de l'économie canadienne qui présentent un risque élevé.

- Le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec l'industrie et d'autres ordres de gouvernement pour combattre l'économie clandestine au Canada. Le 17 novembre 2014, le Comité consultatif sur l'économie clandestine qu'a mis sur pied la ministre a tenu sa réunion inaugurale à Toronto, en Ontario. Le Comité est formé de représentants des universités et des principales associations des secteurs industriels qui représentent les secteurs des finances, de la restauration, du commerce de détail, de la construction d'habitations et de l'industrie de la construction, ainsi que les petites entreprises et les chambres de commerce.

- Le crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation est un crédit d'impôt non remboursable de 5 000 $ qui aide les Canadiens à payer les coûts associés à l'achat d'une habitation, tels que les frais juridiques, les décaissements et les taxes sur les transferts fonciers.

- Dans le cadre du régime d'accession à la propriété, les Canadiens admissibles peuvent retirer jusqu'à 25 000 $ (50 000 $ pour un couple) de leur régime enregistré d'épargne-retraite dans une année civile afin de les aider à couvrir le coût d'achat ou de construction d'une habitation pour eux-mêmes ou pour une personne handicapée qui leur est liée.

Citations

« Tous les Canadiens doivent assumer les coûts de l'économie clandestine. Celle-ci permet à des entreprises malhonnêtes de prospérer aux dépens de leurs concurrents honnêtes, sans compter qu'elle restreint la capacité de nos gouvernements à investir dans les collectivités. Un geste simple comme demander un reçu peut protéger les consommateurs contre les risques pour la sécurité et les désastres financiers, appuyer les investissements dans votre collectivité et aider les entreprises locales légitimes à favoriser la création d'emplois et la croissance. »

L'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, C.P., c.r., députée, ministre du Revenu national

« Notre gouvernement comprend l'importance de l'accession à la propriété pour les familles canadiennes et pour garantir la création d'emplois et la stabilité économique. Nous avons augmenté le montant du régime d'accession à la propriété et nous avons instauré le crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation dans le but de rendre l'accession à la propriété plus abordable pour les familles canadiennes. »

L'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, C.P., c.r., députée, ministre du Revenu national

« La participation à l'économie clandestine nuit aux propriétaires d'entreprise du Canada, dont la grande majorité est honnête. Ces entrepreneurs apportent une contribution à leur collectivité en créant des emplois, en réalisant des investissements dans les économies locales et en appuyant les activités communautaires. Nous saluons l'engagement du gouvernement du Canada à collaborer avec les partenaires de l'industrie, tels que Landscape Ontario, pour lutter contre l'économie clandestine. Nous sommes convaincus que nous pouvons travailler de concert dans le but de garantir des conditions équitables aux entrepreneurs et aux contribuables vaillants du Canada. »

Tony DiGiovanni, directeur exécutif, Landscape Ontario Horticultural Trades Association

« Nous sommes fiers de promouvoir les affaires dans les marchés florissants de la construction et de la rénovation domiciliaire, ainsi que de promouvoir et d'encourager les pratiques commerciales équitables et honnêtes. Nous encourageons tous nos visiteurs et exposants à se protéger : demandez un reçu et protégez-vous des risques financiers et physiques auxquels on s'expose en faisant des affaires "au noir". Éviter l'économie clandestine est une pratique avantageuse pour les contribuables, les entreprises et les consommateurs. »

Claire de Passillé, responsable, Salon maisons et jardins d'Ottawa

Produit connex

Réduire la participation à l'économie clandestine : http://www.cra-arc.gc.ca/gncy/lrt/strtgy-fra.html

Liens connexes

L'économie clandestine

L'Association canadienne des constructeurs d'habitations

« Par écrit, s.v.p.! »

Crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation

Régime d'accession à la propriété

Soyez branché

Pour recevoir des mises à jour lorsque nous ajoutons de nouveaux renseignements à notre site Web, vous pouvez :

- Suivre l'ARC sur Twitter - @AgenceRevCan;

- Vous abonner à une liste d'envois électroniques de l'ARC;

- Ajouter nos fils RSS à votre lecteur de nouvelles.

Vous pouvez aussi aller sur YouTube pour regarder nos vidéos sur l'impôt.

Renseignements

  • Rebecca Rogers
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre du Revenu national
    613-995-2960

    Philippe Brideau
    Relations avec les médias
    Agence du revenu du Canada
    613-941-6269