Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

23 mai 2013 10h39 HE

Le gouvernement Harper développe des partenariats commerciaux en agriculture avec la Russie et le Kazakhstan

ASTANA, KAZAKHSTAN--(Marketwired - 23 mai 2013) - Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a conclu avec succès sa mission agricole commerciale en Russie et au Kazakhstan, où il a resserré les relations commerciales avec ces marchés en plein essor et vanté la qualité incomparable des animaux d'élevage du Canada.

La Russie et le Kazakhstan s'intéressent de plus en plus aux produits agricoles et à l'expertise du Canada. Les exportations canadiennes de produits agroalimentaires au Kazakhstan se sont chiffrées à plus de 21 millions de dollars en 2012, dont 7,6 millions proviennent de l'exportation de bovins de race, faisant du Kazakhstan le principal marché du Canada pour les bovins de race. Les exportations agroalimentaires canadiennes vers la Russie ont totalisé plus de 563 millions de dollars en 2012. Durant la mission, les représentants de l'industrie de l'élevage ont signé des contrats commerciaux dont la valeur est estimée à près de 11 millions de dollars.

« Notre gouvernement est déterminé à accroître les exportations canadiennes vers les marchés mondiaux, a déclaré le ministre Ritz. En créant des débouchés et des occasions d'affaires avec des pays comme la Russie et le Kazakhstan, nous augmentons la rentabilité des agriculteurs et contribuons à la croissance économique de notre pays. »

Durant la mission, le ministre Ritz a assisté à la signature de contrats commerciaux et facilité la création de débouchés plus nombreux pour la délégation de l'industrie de l'élevage qui l'accompagnait. En Russie, Genesus a conclu un contrat de 8 millions de dollars pour 6 500 porcs reproducteurs. Au Kazakhstan, Xports International a vendu des bovins de race canadiens, une transaction évaluée à près de 3 millions de dollars.

Le ministre Ritz a défendu les intérêts des producteurs canadiens de porc et de bœuf en réitérant l'opposition du Canada face à l'interdiction par la Russie de la viande des animaux nourris avec de la ractopamine, qui est un additif alimentaire sécuritaire reconnu par les agences internationales de réglementation. Le gouvernement russe s'est engagé à envoyer des vétérinaires pour les installations canadiennes de viande de voir inspection robuste de première main Canada et du système réglementaire.

Le ministre Ritz a également discuté d'une autre question commerciale importante en s'intéressant aux progrès réalisés dans les négociations des certificats d'exportation avec les pays membres de l'union douanière. Il voulait obtenir la confirmation que les échanges commerciaux ne souffriraient pas de la mise en œuvre des règles prévues sous le régime de l'union douanière, qui est à l'origine de l'élimination des frontières internes, notamment entre la Russie et le Kazakhstan.

« Nous continuons de collaborer avec l'industrie canadienne de la viande afin de promouvoir des exigences d'importation fondées sur des principes scientifiques dans les pays membres de l'union douanière, tout en redoublant d'effort pour que les établissements canadiens de transformation du porc et du bœuf puissent de nouveau exporter vers la Russie et le Kazakhstan, comme ils le faisaient auparavant », a souligné le ministre Ritz.

Au Kazakhstan, le ministre Ritz a pris la parole à l'occasion du Forum économique d'Astana, une conférence économique internationale d'envergure, où il a attiré l'attention des participants sur les avantages d'être membre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et les obligations qui en découlent. Il a également insisté auprès des partenaires commerciaux internationaux sur l'importance d'adopter une approche commerciale fondée sur des principes scientifiques comme un moyen de stabiliser le commerce, la sécurisation des affaires et la promotion de la sécurité alimentaire mondiale.

Avec son homologue du Kazakhstan, le ministre Ritz a mis à profit le protocole d'entente sur la coopération signé à Ottawa l'an dernier, et il s'est adressé aux membres du groupe de travail mixte qui supervise la mise en œuvre du protocole. Ce protocole vise à améliorer la coopération dans le domaine des productions animales et végétales et du développement ainsi qu'à échanger des connaissances et de nouvelles technologies.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059