Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

19 juin 2013 10h29 HE

Le gouvernement Harper en équipe avec Right To Play et le secteur privé pour financer la prévention du diabète chez les jeunes inuits, métis et des Premières Nations en milieu urbain

La MLSE Foundation et Tim Hortons au nombre des partenaires privés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 19 juin 2013) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a aujourd'hui annoncé un investissement à l'appui d'un programme visant la prévention du diabète et les modes de vie sains chez les jeunes inuits, métis et des Premières Nations en milieu urbain.

« Notre gouvernement est heureux de collaborer avec le secteur privé pour déterminer des moyens intégrés de favoriser les modes de vie sains et de prévenir les maladies chroniques », a affirmé l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé. « Tout le monde a un rôle à jouer pour garder nos collectivités en santé. »

Le gouvernement fédéral se joint à la MLSE Foundation, à Tim Hortons et à Jamie MacDonald, photographe et vidéaste professionnel, à titre d'investisseur pour le programme Play For Prevention de Right To Play, qui utilisera des outils ayant recours au sport et au jeu afin en vue de favoriser l'information et la sensibilisation pour la prévention du diabète. Le programme renforcera les compétences en leadership des jeunes autochtones en milieu urbain en leur fournissant des connaissances sur les modes de vie actifs et sains dans le cadre du programme de promotion des compétences essentielles chez les jeunes Autochtones (PLAY) de Right To Play.

Johann Olav Koss, président et directeur général de Right To Play, est d'avis que le lancement de Play For Prevention est un autre jalon de la programmation canadienne de l'organisme. Il considère que la diversité des intervenants, dont le gouvernement fédéral, témoigne du succès et de la portée des partenariats de Right To Play, qui dit avoir hâte de fournir aux jeunes autochtones vivant en milieu urbain les connaissances, l'encouragement et les compétences en leadership nécessaires pour améliorer la santé au sein de leur communauté.

Stan Beardy, chef régional de l'Assemblée des Premières Nations pour l'Ontario, déclare quant à lui qu'après avoir été témoin des répercussions positives que Right To Play contribue à générer au sein des Premières Nations, il est heureux que le programme s'étende maintenant à d'autres centres urbains. Il juge que le programme PLAY met à profit la grande culture et l'identité autochtones et qu'il s'agit d'un facteur essentiel de la création d'un avenir meilleur pour les jeunes autochtones.

Les résultats attendus du projet seront axés sur l'augmentation de la participation et de la mobilisation des jeunes autochtones vivant hors des réserves par rapport au jeu actif, sur le renforcement des connaissances en matière de saines habitudes de vie et de prévention du diabète ainsi que sur l'amélioration de la capacité des mentors communautaires de favoriser la prévention du diabète et la sensibilisation à cette maladie.

Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en collaboration avec tous les secteurs pour promouvoir des activités et des programmes qui favorisent les modes de vie sains, l'activité physique et la prévention des maladies chroniques. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter http://www.phac-aspc.gc.ca/fo-fc/mspphl-pppmvs-fra.php.

Also available in English

FEUILLET DE RENSEIGNEMENTS

MODES DE VIE SAINS :

PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ POUR DES MODES DE VIE SAINS ET LA PRÉVENTION DES MALADIES CHRONIQUES

Promotion des modes de vie sains et de la prévention du diabète chez les jeunes inuits, métis et des Premières Nations en milieu urbain

L'activité physique joue un rôle important par rapport à la santé, au bien-être et à la qualité de vie des Canadiens et contribue à la prévention de maladies chroniques comme le cancer, les maladies du cœur et le diabète de type 2.

Le gouvernement du Canada fait progresser des partenariats multisectoriels novateurs, en particulier avec le secteur privé, pour favoriser les modes de vie sains afin de réduire l'obésité et d'autres facteurs de risque pouvant mener à de graves problèmes de santé. Tout le monde a un rôle à jouer pour favoriser les modes de vie sains.

Le programme Play For Prevention :

  • utilisera l'approche d'apprentissage fondée sur le jeu de Right To Play pour aborder les lacunes de la prévention du diabète chez les jeunes inuits, métis et des Premières Nations en milieu urbain;
  • enrichira les ressources existantes de Right to Play en matière de diabète et créera une ressource culturelle exhaustive;
  • formera des mentors communautaires au sein de chaque organisme autochtone en milieu urbain pour piloter le programme Play For Prevention;
  • appuiera les mentors communautaires pour le lancement du programme Play For Prevention au moyen d'une série de tournois intergénérationnels visant à favoriser l'activité physique;
  • appuiera les mentors communautaires pour qu'ils incitent des jeunes à participer à la planification et à la direction d'activités axées sur la prévention du diabète.

Financement

  • Agence de la santé publique du Canada : 475 625 $
  • MLSE Foundation : 393 175 $
  • Tim Hortons : 72 450 $
  • Jamie MacDonald, photographe et vidéaste professionnel : 10 000 $

Total : 951 250 $

Renseignements

  • Santé Canada
    Cailin Rodgers
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    (613) 957-2983