Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

02 déc. 2013 13h00 HE

Le gouvernement Harper et IBM travaillent en partenariat pour soutenir les possibilités d'innovation

BURNABY, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 2 déc. 2013) - Aujourd'hui, le lien entre la recherche universitaire et l'industrie a été renforcé grâce à une contribution fédérale pour le Vancouver Institute for Visual Analytics (VIVA), qui a été annoncée par Andrew Saxton, secrétaire parlementaire du ministre des Finances et député fédéral de North Vancouver, au nom de l'honorable Michelle Rempel, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien.

« L'innovation constitue un important moteur de la croissance économique et de la création d'emplois. Ici, en Colombie-Britannique, nous avons la chance de pouvoir compter sur des laboratoires de recherche de pointe et des entrepreneurs visionnaires, a déclaré le secrétaire parlementaire Saxton. En travaillant en partenariat avec l'industrie et les institutions universitaires, notre gouvernement s'emploie à combler le fossé entre les universités, la formation et l'industrie et à assurer la réussite continue des entreprises de l'Ouest canadien et de nos entrepreneurs. »

Un investissement de 513 141 dollars aidera VIVA, un partenariat entre l'Université Simon Fraser (SFU), l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) et l'industrie, à mettre sur pied les Visual Analytics Research and Instructional Laboratories (VARILab) pour assurer une formation et un enseignement en analyses visuelles à l'UBC et au campus de Burnaby de la SFU. La contribution servira à acheter une plateforme informatique en nuage privée d'IBM qui fournira aux étudiants, au corps professoral et aux partenaires industriels de VIVA un accès sécuritaire et modulable aux serveurs, aux unités de stockage, aux applications et aux services.

Parallèlement à cet investissement, IBM fournit une contribution en nature, à savoir ses principales applications de logiciel d'analyse visuelle, d'une valeur de 800 000 dollars. Le logiciel permettra aux chercheurs de VIVA d'analyser visuellement pour la première fois des « données volumineuses » - un terme signifiant la multitude de renseignements générés par une liste croissante de sources, telles que des téléphones intelligents, des réseaux sociaux, des instruments, des GPS et des capteurs.

« Les organisations évoluent dans un monde d'une complexité croissante et doivent gérer une quantité astronomique de données disponibles, a expliqué Dan Fortin, président d'IBM Canada. Notre objectif est d'aider VIVA à travailler avec ses partenaires industriels afin de transformer ces données en atout stratégique. La contribution annoncée aujourd'hui soutient IBM dans son engagement continu à travailler en collaboration avec des universités et le gouvernement pour donner encore plus de moyens au Canada d'innover, de combler les lacunes importantes en matière de compétences et d'entreprendre des recherches analytiques. »

L'analyse visuelle est une toute nouvelle science qui suscitera l'émergence de nouvelles industries. Les entreprises qui forment des employés sur le terrain considèrent ces compétences utiles pour trouver des solutions pratiques aux problèmes liés aux données. IBM et VIVA travaillent actuellement avec les partenaires de VIVA à l'analyse d'ensembles de données volumineuses dans de nombreux secteurs, dont les soins de santé, l'aviation, les assurances et l'océanographie.

« Grâce à l'appui de ses partenaires dans le projet, VIVA possède maintenant une infrastructure d'évaluation virtuelle moderne pour entreprendre une recherche appliquée en matière d'analyses visuelles à n'importe quel endroit, a souligné Fred Popowich, Ph.D., directeur du Visual Institute for Visual Analytics. Cette infrastructure permet de soutenir la recherche, la formation et l'enseignement avec la meilleure technologie et les meilleurs outils possibles, y compris dans le nouveau laboratoire situé à MAGIC à l'UBC et dans ce laboratoire-ci, à IRMACS, sur le campus de Burnaby de la SFU. D'autres universités de l'Ouest canadien, qui font partie du Canadian Network for Visual Analytics(CANVAC), auront aussi accès à l'infrastructure. Celle-ci bénéficiera à d'autres universités et entreprises de l'Ouest canadien, en plus des étudiants et des chercheurs de la SFU et de l'UBC. »

Depuis 2006, le gouvernement Harper, par le biais de DEO, a investi dans les petites et moyennes entreprises qui créent des emplois et les industries de l'aérospatiale, de la marine et de la défense, et appuyé les entrepreneurs novateurs dans les marchés émergents. En faisant la promotion continue des nouvelles possibilités économiques, DEO stimule la création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme.

Inscrivez-vous à notre service d'envoi de communiqués afin de vous tenir au courant des dernières activités de DEO. Suivez-nous sur Twitter à @DEO_Canada.

L'Ouest en affaires

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT

Renseignements

  • Jaime Burke
    Gestionnaire, Communications régionales
    Colombie-Britannique
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    604-666-1318

    Leslie Plant
    Gestionnaire, Communications externes
    IBM Canada
    Markham (Ontario)
    416-478-9840

    Jean-Sebastien Mercier
    Directeur général
    Vancouver Institute for Visual Analytics
    Burnaby (Colombie-Britannique)
    778-724-1310

    Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
    Téléimprimeur (ATS) : 1-877-303-3388
    Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca