Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

20 nov. 2012 14h35 HE

Le gouvernement Harper et l'industrie des grains collaborent pour améliorer la chaîne de valeur des grains

Le Groupe de travail sur la logistique entourant les cultures reçoit un nouveau mandat pour aider l'industrie des grains

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 nov. 2012) - Les experts du secteur de l'agriculture poursuivront, dans le cadre d'un nouveau mandat, leur travail sur la recherche de gains d'efficacité et l'élimination des coûts associés à l'ensemble de la chaîne de valeur. Le second mandat du Groupe de travail sur la logistique entourant les cultures (GTLC) portera sur l'amélioration du rendement de la chaîne d'approvisionnement de toutes les cultures, ainsi que sur l'innovation, les ressources et la collaboration avec les intervenants.

« L'économie demeure une priorité absolue, et l'agriculture y joue un rôle déterminant à titre de moteur de la création d'emplois et de la croissance future, mentionne Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture. Notre gouvernement sait que, tout comme l'innovation, les marchés et la compétitivité, les gains d'efficacité au niveau de la logistique peuvent aussi renforcer l'économie globale en permettant au secteur de l'agriculture de continuer à tirer profit d'un marché mondial dynamique et grandissant. »

Le GTLC est la tribune qui permet de collaborer tout au long de la chaîne d'approvisionnement afin d'améliorer l'efficacité du transport des grains, de la ferme au client, que ce dernier se trouve au Canada ou ailleurs dans le monde. Il déterminera les lacunes dans la mesure du rendement des chaînes d'approvisionnement de l'industrie des grains et veillera à élaborer un cadre de mesure du rendement de la logistique entourant les grains. Le GTLC devra aussi trouver des façons de renforcer les ressources et de déterminer comment l'innovation peut améliorer encore plus la chaîne de valeur au niveau de la logistique.

Le mandat renouvelé du GTLC fait partie de la stratégie à long terme du gouvernement Harper visant à renforcer et à moderniser l'industrie des grains. Ce dernier a déjà fait disparaître le guichet unique et présenté des réformes au sein de la Commission canadienne des grains; il déposera également une loi en vue d'améliorer le transport ferroviaire des marchandises. Ces changements attireront les investissements, favoriseront l'innovation, créeront des emplois à valeur ajoutée et bâtiront une économie plus vigoureuse dans l'ensemble du pays. De plus, Cultivons l'avenir 2 mettra à profit les efforts de modernisation du secteur des grains. Le GTLC continuera à assurer le leadership de l'industrie sur la façon de saisir les possibilités qu'apporte le libre choix en matière de commercialisation.

CONTEXTE

Le Groupe de travail sur la logistique entourant les cultures (GTLC) a été créé en 2011 pour donner au secteur de l'agriculture l'occasion de formuler des commentaires sur le processus de mise en œuvre des résultats de l'examen des services de transport ferroviaire des marchandises (ESTFM), pour régler toute question de logistique liée aux changements dans l'approvisionnement en grains durant la transition vers le libre choix en matière de commercialisation des grains et pour servir de tribune de discussions sur d'autres questions liées au transport.

La transition vers le libre choix en matière de commercialisation du blé et de l'orge changera le régime de transport des grains dans l'Ouest canadien, et la mise en œuvre des initiatives découlant de l'ESTFM concourra à cette transition.

Le 18 mars 2011, le gouvernement a annoncé sa réponse à l'ESTFM, qui a été entrepris pour régler des questions liées aux services de transport ferroviaire des marchandises soulevées par des utilisateurs de la chaîne d'approvisionnement par chemin de fer. L'examen a été déclenché en raison de plaintes d'expéditeurs, dont bon nombre appartenaient à la collectivité agricole, concernant la réduction des services assurés par les chemins de fer.

Le GTLC sera coprésidé par la sous-ministre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, Suzanne Vinet, et par le président-directeur général de Pulse Canada, Gordon Bacon. Les détails du nouveau mandat du Groupe de travail sont en cours de finalisation.

Pour trouver des gains d'efficacité dans l'ensemble de la chaîne de valeur, le GTLC devra, au cours des prochains mois, s'employer à :

  • soutenir l'innovation dans le système de manutention et de transport des grains;
  • déterminer les améliorations à apporter à la capacité afin d'augmenter la compétitivité internationale des expéditeurs;
  • mettre au point un ensemble de mesures du rendement et de rapports publics qui répondraient aux besoins des expéditeurs de produits agricoles;
  • servir de tribune où les intervenants de l'agriculture échangeront des points de vue et soutiendront la prochaine Table ronde de Transports Canada sur la chaîne d'approvisionnement des marchandises;
  • servir de tribune où les intervenants du secteur de l'agriculture pourront échanger de l'information et des points de vue sur d'autres enjeux au chapitre de la logistique entourant la chaîne d'approvisionnement.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059