Sécurité publique Canada



Sécurité publique Canada

12 avr. 2013 13h19 HE

Le gouvernement Harper fait la promotion de la formation des bénévoles pour assurer la sécurité dans nos rues et collectivités

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 12 avril 2013) - Aujourd'hui, l'honorable Keith Ashfield, ministre des Pêches et des Océans et député de Fredericton, a annoncé, au nom de l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, que plus de 120 centres d'action bénévole avaient reçu une importante formation dans le cadre d'un partenariat entre le gouvernement du Canada et Bénévoles Canada.

« Notre gouvernement est déterminé à assurer la sécurité de tous les Canadiens et Canadiennes, y compris les plus vulnérables, comme les enfants et les personnes âgées, » a déclaré le ministre Toews. « Par l'entremise de la formation offerte et du guide sur le filtrage des bénévoles, notre gouvernement répond à l'appel des organismes bénévoles qui lui demandaient de les aider à améliorer le processus de vérification des antécédents des bénévoles et de fournir aux organisations de services communautaires des outils inestimables pour améliorer la sécurité et la qualité des programmes dans lesquels les bénévoles et les employés occupent des postes de confiance. »

« Notre gouvernement est fier de s'associer à Bénévoles Canada et de fournir des ressources qui permettront de s'assurer que les organisations soient en mesure de protéger les Canadiens auprès desquels ils travaillent, » a déclaré le ministre Ashfield. « La formation aidera les organisations à créer un système de bénévolat solide et sécuritaire qui soutient et protège les plus vulnérables, notamment les personnes âgées et les enfants. »

« Le filtrage efficace est une étape essentielle au bien-être du secteur bénévole canadien. Cette étape permet aux organismes de mieux jumeler les postulants, d'améliorer la qualité et la sécurité des programmes et de réduire les risques et la responsabilité, » a déclaré Paula Speevak Sladowski, présidente et directrice générale par intérim de Bénévoles Canada. « Bénévoles Canada est très heureux de collaborer avec le gouvernement du Canada sur cette initiative, et nous remercions nos partenaires qui ont participé et reçu la formation - qu'il s'agisse des centres d'action bénévoles locaux ou des organisations nationales à but non lucratif. »

En octobre 2012, Sécurité publique Canada a lancé le Guide sur le filtrage et a établi un partenariat avec Bénévoles Canada pour élaborer des documents de formation et offrir des séances de « formation du formateur » basées sur le guide sur le filtrage des bénévoles et destinées aux organisations bénévoles nationales, provinciales et communautaires.

À l'aide de sa formation, Bénévoles Canada a rejoint plus de 700 organisations communautaires et a apporté une contribution remarquable en vue d'aider à prévenir les mauvais traitements et à bâtir des collectivités sécuritaires et résilientes. Bénévoles Canada a tenu des séances de formation dans des centres d'action bénévole de partout au Canada en février et en mars 2013. Les séances ont été conçues pour aider les organisations bénévoles à mieux sélectionner les bénévoles. L'engagement de Bénévoles Canada, qui consiste à faire preuve de leadership et fournir des ressources dans l'ensemble du pays, est appuyé par des organisations telles que Grands Frères Grandes Sœurs et les Infirmières de l'Ordre de Victoria.

Ce partenariat est un autre exemple de l'engagement du gouvernement à bâtir des collectivités sécuritaires et à renforcer les ressources qui sont à la disposition des personnes vulnérables. En février 2011, le gouvernement du Canada a également annoncé des améliorations au processus de vérification de l'aptitude à travailler auprès des personnes vulnérables. Plus de 175 associations de policiers dans l'ensemble du Canada ont maintenant instauré de la technologie mise au point par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour accélérer les vérifications de l'aptitude à travailler auprès des personnes vulnérables. Cela comprend l'utilisation de machines Livescan à la fine pointe de la technologie pour accélérer le traitement électronique.

Pour obtenir plus d'information, consultez notre site Web à http://www.securitepublique.gc.ca. Suivez les activités de Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Voir aussi

Document d'information : Guide sur le filtrage 2012

Renseignements

  • Julie Carmichael
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique
    613-991-2924

    Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657