Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

10 déc. 2013 16h54 HE

Le gouvernement Harper finalise la garantie d'emprunt pour les projets du Bas-Churchill

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwired - 10 déc. 2013) - L'honorable Rob Moore, ministre régional pour Terre-Neuve-et-Labrador et ministre d'État (Agence de promotion économique du Canada atlantique), parlant au nom de l'honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a annoncé aujourd'hui la finalisation de la garantie d'emprunt fédérale visant les projets du cours inférieur du fleuve Churchill de Nalcor. Le ministre Moore était accompagné de l'honorable Kathy Dunderdale, première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, et de l'honorable Andrew Younger, ministre de l'Énergie de la Nouvelle-Écosse.

« Les projets du Bas-Churchill engendreront des emplois et la croissance économique pour la population du Canada atlantique, tout en réduisant sensiblement les émissions de gaz à effet de serre, a déclaré le ministre Oliver. Non seulement la garantie d'emprunt fédérale fournira une source stable d'énergie propre pour la région, mais encore elle fera économiser plus d'un milliard de dollars aux abonnés des services d'électricité de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Nouvelle-Écosse. »

« C'est là une étape importante franchie vers la réalisation du plein potentiel d'un des projets de production d'énergie propre les plus ambitieux en Amérique du Nord, a déclaré le ministre Moore. Les projets du Bas-Churchill donneront lieu à des retombées économiques considérables et à la création de milliers d'emplois de haute qualité à Terre-Neuve-et-Labrador. »

« Notre gouvernement est pour la stabilisation des tarifs d'électricité et pour la sécurité énergétique à l'échelle régionale et nationale, a dit le ministre de la Justice, procureur général du Canada et ministre régional de la Nouvelle-Écosse, l'honorable Peter MacKay. Les abonnés des services d'électricité des deux provinces bénéficieront directement des avantages procurés par cette garantie d'emprunt. En tant que Néo-Écossais, je considère cette garantie comme la meilleure chose que le gouvernement fédéral pourrait faire pour les contribuables de ma province. »

La garantie d'emprunt fédérale s'appliquera à une dette maximale de cinq milliards de dollars contractée pour la centrale hydroélectrique de Nalcor à Muskrat Falls, pour les installations de transport d'énergie du Labrador et pour la ligne de transport d'énergie entre le Labrador et l'île de Terre-Neuve. Une dette de 1,3 milliard de dollars sera aussi cautionnée pour la ligne de transport vers les Maritimes une fois conclue l'entente relative à ce projet. La garantie réduira le coût de l'emprunt pour les promoteurs, et l'on prévoit que ces efforts épargneront plus d'un milliard de dollars aux abonnés des services d'électricité de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Nouvelle-Écosse.

« L'aménagement de la centrale hydroélectrique de Muskrat Falls fera de Terre-Neuve-et-Labrador un chef de file de l'énergie renouvelable propre et ouvrira des possibilités de développement économique et d'emploi considérables qui profiteront non seulement à notre province, mais aussi à tout la région de l'Atlantique et au reste du pays, a déclaré la première ministre Dunderdale. Il s'agit d'un projet véritablement porteur d'avenir pour notre pays, et l'annonce faite aujourd'hui témoigne de la ferme volonté de tous les partenaires de faire avancer le projet. »

Les projets aideront grandement le Canada atlantique à répondre à ses besoins d'énergie tout en réduisant les émissions annuelles de dioxyde de carbone de 4,5 mégatonnes par année approximativement, ce qui équivaut à retirer des routes un million de véhicules.

« La ligne de transport vers les Maritimes permettra à notre marché de l'électricité renouvelable de profiter des avantages de la concurrence et de prendre de l'expansion, et elle nous aidera à respecter les exigences fédérales de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a déclaré M. Younger. Nous sommes heureux que le gouvernement fédéral soutienne ce projet régional important qui nous assurera de l'électricité propre et renouvelable pendant des décennies. »

Les projets du Bas-Churchill engendreront environ 1 500 emplois pendant chaque année de la construction. À lui seul, l'aménagement de la centrale hydroélectrique de Muskrat Falls donnera lieu à 3 100 emplois directs au plus fort de la période de construction. Les projets injecteront plus de 1,9 milliard de dollars dans l'économie de Terre-Neuve-et-Labrador, tout en procurant des recettes de près de 300 millions au gouvernement de la province pendant la construction pour des programmes sociaux essentiels tels que ceux se rapportant aux soins de santé et à l'éducation.

Les projets du Bas-Churchill illustrent clairement le rôle de premier plan que l'exploitation des ressources naturelles joue dans la création d'emplois, la croissance et la prospérité de toutes les régions du pays.

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Le document d'information suivant est accessible au www.rncan.gc.ca/media :

Les projets du Bas-Churchill

À cette même adresse sont diffusés tous les communiqués de presse et documents d'information de RNCan.

Renseignements

  • Renseignements pour les journalistes :
    David Provencher
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
    613-996-2007

    Relations avec les médias
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    613-992-4447

    Renseignements pour le grand public :
    Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 (HNE)
    Téléphone : 613-995-0947
    Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
    questions@rncan.gc.ca