Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

19 juin 2015 12h05 HE

Le gouvernement Harper finance un projet dans le port pour petits bateaux de St. Martins

L'investissement du gouvernement fédéral permettra d'améliorer la sécurité et les conditions de travail des utilisateurs du port.

ST. MARTINS, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 19 juin 2015) - L'honorable Rob Moore, ministre régional du Nouveau-Brunswick, ministre d'État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) et député de Fundy-Royal, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, que le gouvernement du Canada financera les projets d'amélioration du port pour petits bateaux à St. Martins.

Les plans des projets de dragage du bassin portuaire seront élaborés cette année. Les travaux s'effectueront l'an prochain et permettront, une fois achevés, d'améliorer les opérations portuaires pour les utilisateurs en offrant une zone sûre d'amarrage et de navigation aux pêcheurs locaux et aux utilisateurs du port.

Depuis 2006, le financement accordé par le gouvernement du Canada, en appui aux investissements dans l'infrastructure publique partout au pays, a atteint un niveau sans précédent. L'automne dernier, le premier ministre Harper a annoncé un investissement supplémentaire de 5,8 milliards de dollars au cours des deux prochaines années pour la construction et le renouvellement des infrastructures partout au pays, dans le but de soutenir le patrimoine, l'éducation des Premières Nations, la défense, la sécurité des frontières, la recherche, les ports pour petits bateaux, les transports et les activités de recherche et de sauvetage au Canada. Dans le cadre de ce financement, Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne recevront au total quelque 551 millions de dollars. Ce montant comprend 288 millions de dollars pour des améliorations aux ports pour petits bateaux.

Faits en bref :

  • Le port de St. Martins est le port d'attache d'environ 12 bateaux de pêche commerciale.
  • Les principales espèces débarquées au port sont le homard et le pétoncle géant. La valeur annuelle des débarquements est estimée à 1 million de dollars.
  • Plus de 74 millions de dollars sont investis dans des projets d'amélioration qui seront entrepris dans environ 39 ports du Nouveau-Brunswick au cours des deux prochaines années.
  • Le gouvernement du Canada appuie plus de 1 000 ports pour petits bateaux au pays. Les projets d'amélioration des ports sont réalisés en collaboration avec les administrations portuaires locales, qui assurent la gestion et l'exploitation des installations au profit des utilisateurs locaux.
  • Les ports pour petits bateaux soutiennent l'industrie de la pêche commerciale. Près de 90 % des pêcheurs commerciaux canadiens utilisent les installations des ports pour petits bateaux, et leur production annuelle équivaut à environ 1,6 milliard de dollars.

Citations :

« Depuis des générations, des Canadiens et des Canadiennes infatigables tirent leur subsistance de nos eaux. De toute évidence, les ports pour petits bateaux sont la pierre angulaire de l'industrie de la pêche commerciale. L'annonce d'aujourd'hui fait partie de l'engagement continu de ce gouvernement envers le soutien des ports et des économies locales ainsi que la création d'emplois. »

L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans

« À St. Martins, la pêche est un important mode de vie pour de nombreux résidants. Notre gouvernement s'engage à fournir les infrastructures portuaires dont nos pêcheurs dévoués ont besoin pour soutenir leur famille. Comme par le passé, nous assurerons un milieu de travail sécuritaire pour les gens du Nouveau-Brunswick. »

L'honorable Rob Moore, ministre régional du Nouveau-Brunswick, ministre d'État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) et député de Fundy-Royal

« L'administration portuaire se réjouit de l'annonce faite par le député Rob Moore. Les fonds accordés nous permettront d'effectuer le travail de planification préliminaire requis pour que se réalise, au fil du temps, un projet de grande envergure et d'une importance capitale. Des sédiments lourds provenant de la rivière se sont accumulés dans le port au cours des dernières années. Cela a entraîné un rétrécissement du chenal qui, à son tour, limite le temps dont les pêcheurs disposent pour accéder à l'entrée du port, et en sortir. L'accumulation de sédiments représente aussi un danger, car les bateaux utilisés de nos jours sont généralement de plus grande taille que ceux que l'on employait par le passé; ainsi, il y a un plus grand risque qu'ils s'échouent dans le chenal étroit ».

Neil Withers, président de l'administration portuaire de St. Martins

Liens connexes

Ports pour petits bateaux

Internet : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    Ottawa
    613-990-7537

    Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474

    Kelsie Corey
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable Rob Moore
    Ministre d'Etat (Agence de promotion économique
    du Canada atlantique)
    613-941-7241