Pêches et Océans Canada



Pêches et Océans Canada

27 oct. 2012 12h00 HE

Le gouvernement Harper inaugure un nouvel établissement national de formation avancée pour conducteurs d'embarcations à Bamfield

BAMFIELD, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 27 oct. 2012) - L'honorable Gail Shea, ministre par intérim des Pêches et Océans, a annoncé aujourd'hui l'inauguration du nouvel établissement national de formation avancée de la Garde côtière canadienne destiné aux conducteurs d'embarcations, qui a coûté 1,25 million de dollars. Cette nouvelle installation ainsi que les améliorations qui ont été apportées aux installations existantes améliorent le Centre de formation à l'utilisation des canots pneumatiques à coque rigide, qui a été créé à Bamfield en 1985.

« Je suis fière de faire partie d'un gouvernement qui investit là où il le faut au sein de la Garde côtière. Ce nouveau centre de formation pour conducteurs d'embarcations rapides de sauvetage améliorera la capacité globale de la Garde côtière à réagir aux situations d'urgence », a dit la ministre Shea. « Le centre de formation amélioré offre les outils appropriés pour donner une formation fondée sur l'expérience, dans un environnement qui reproduit les conditions réelles. »

Dans ce centre à la fine pointe de la technologie, la formation est axée sur la nature complexe et accélérée des activités de recherche et sauvetage menées dans les trois régions d'intervention de la Garde côtière au Canada. Le centre offre aux professionnels expérimentés du domaine la possibilité de conduire un canot pneumatique à coque rigide bimoteur sur des plans d'eau ouverts ou fermés, dans des conditions difficiles.

Outre aux équipages de la Garde côtière canadienne, le centre continuera à offrir de la formation au ministère de la Défense nationale, à la U.S. Coast Guard, à la Direction générale de la conservation et de la protection de Pêches et Océans Canada, à la Gendarmerie royale du Canada, à Parcs Canada et à l'Agence des services frontaliers du Canada, ainsi qu'aux membres de la Garde côtière canadienne auxiliaire et de la Royal Canadian Marine Search and Rescue.

Afin d'offrir davantage d'espace et de flexibilité, on a construit une nouvelle installation comprenant un bâtiment de deux étages doté d'une grande salle de cours à aire ouverte, de vestiaires, de locaux pour le séchage de l'équipement et de vastes locaux d'entreposage. De plus, on achèvera bientôt la mise en place de nouveaux brise-lames et ponton flottants qui permettront d'accroître l'espace pour les embarcations et les opérations en mer.

La Garde côtière est également heureuse de collaborer avec Industrie Canada et Virtual Marine Technology Ltd. pour évaluer et intégrer un nouveau simulateur de petite embarcation, à la pointe de la technologie, qui permettra aux élèves de simuler des opérations à haute vitesse dans des conditions dangereuses, comme la nuit, dans un épais brouillard, dans des situations de circulation dense ou lors de passages dans des espaces clos. En outre, les outils électroniques du simulateur, comme le radar, le système de localisation GPS et le traceur graphique, offriront aux élèves la possibilité de se familiariser avec le matériel avant de partir en mer. L'achat du simulateur a été financé par l'entremise du Programme canadien pour la commercialisation des innovations, conçu par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

L'inauguration à Bamfield du nouvel établissement national de formation avancée pour conducteurs d'embarcations est un autre jalon important qui marque le 50e anniversaire de la Garde côtière canadienne. Depuis le 26 janvier, des événements et des activités célébrant les 50 ans de service de la Garde côtière ont eu lieu dans des collectivités des quatre coins du pays.

Pour diffusion :

L'honorable Gail Shea, ministre par intérim des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui l'inauguration du nouvel établissement national de formation avancée de la Garde côtière canadienne pour conducteurs d'embarcations, qui a coûté 1,25 million de dollars. Cette nouvelle installation ainsi que d'autres améliorations importantes qui ont été apportées aux installations existantes du Centre de formation à l'utilisation des canots pneumatiques à coque rigide renforceront les capacités du Canada en matière de recherche et de sauvetage en offrant les outils appropriés pour donner une formation fondée sur l'expérience, dans un environnement qui reproduit les conditions réelles.

Adresse Internet : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! http://twitter.com/MPO_DFO

Fiche d'information

Établissement national de formation avancée de la Garde côtière canadienne pour les conducteurs d'embarcations

Créé en 1985, le Centre de formation à l'utilisation des embarcations pneumatiques à coque rigide de la Garde côtière canadienne mène ses activités depuis Bamfield, sur la côte ouest de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Le cours offert dans cette école a été conçu par des conducteurs professionnels de la Garde côtière canadienne qui en enseignent le contenu depuis vingt-sept ans.

L'emplacement de Bamfield, sur la côte ouest de l'île de Vancouver, offre un environnement idéal pour ce type de formation, et notamment un large éventail de conditions que l'on trouve en mer. Donnant accès rapidement à des eaux ouvertes au large de l'île de Vancouver ainsi qu'à des eaux fermées à proximité de nombreuses petites îles, cet emplacement offre un environnement de formation exceptionnel pour des opérations en mer par tout temps.

Grâce aux améliorations qui ont été apportées récemment et à la désignation de l'école comme nouveau centre national de formation, cette installation offrira une formation avancée pour la conduite d'embarcations dans des conditions météorologiques difficiles aux trois régions d'intervention de la Garde côtière au Canada. La nouvelle installation offre une formation normalisée et uniforme, et elle sera le centre d'excellence pour la formation avancée des conducteurs d'embarcations. Les améliorations qui ont été apportées au coût de 1,25 million de dollars permettent d'accroître le nombre d'élèves et l'utilisation d'une embarcation supplémentaire à des fins de formation.

De plus en plus reconnue pour son excellence en matière de formation au fil des ans, l'école suscite de l'intérêt chez un large éventail d'organisations professionnelles. Des élèves issus du ministère de la Défense nationale, de la U.S. Coast Guard, de la Direction générale de la conservation et de la protection de Pêches et Océans Canada, de la Gendarmerie royale du Canada et de l'Agence des services frontaliers du Canada, ainsi que des membres de la Garde côtière canadienne auxiliaire et de la Royal Canadian Marine Search and Rescue suivent régulièrement une formation dans cet établissement.

Menant ses activités de la fin septembre au début mai, lorsque les conditions météorologiques sont généralement les plus défavorables, l'école offre des cours d'une durée de sept jours et comportant 80 heures de formation pour chaque élève. Des instructeurs expérimentés de la Garde côtière guident les participants dans l'apprentissage des opérations à basse vitesse, des manœuvres dans des espaces clos, de l'abordage en course, de la manœuvre sur place et des opérations par mauvais temps et de nuit. En outre, les élèves apprennent les mesures à prendre en cas de chavirement et comment effectuer des tâches d'entretien simple et des réparations d'urgence.

Dans le cadre de la formation, on utilise principalement des embarcations pneumatiques à coque rigide modèles 733 et 753 de Zodiac Hurricane Technologies. Ces embarcations de sept mètres dotées de deux moteurs hors-bord sont des canots de sauvetage rapides très utilisés par les équipages de la Garde côtière. La vitesse, la configuration et le faible tirant d'eau de ces embarcations permettent leur utilisation en eau peu profonde pour effectuer des sauvetages, la surveillance de littoraux et la navigation dans des canaux étroits où ne peuvent passer les plus grands navires de la Garde côtière.

L'installation de Bamfield est un centre pour le perfectionnement continu d'une des embarcations de recherche et sauvetage les plus utilisées par la Garde côtière. Parmi les améliorations récentes qui ont été apportées à ce type d'embarcation il y a des sièges amortisseurs de chocs et une configuration améliorée du pupitre, ce qui offre une meilleure protection pour les équipages qui sont en mer par mauvais temps.

Renseignements

  • Dan Bate
    Agent des communications
    Garde côtière canadienne
    Région de l'Ouest
    604-775-8809

    Kevin Tomsett
    Personne-ressource du programme
    Garde côtière canadienne
    Région de l'Ouest
    250-480-2651
    www.dfo-mpo.gc.ca

    Barbara Mottram
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474