Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

31 mai 2013 15h41 HE

Le gouvernement Harper investit dans des programmes pour aider les Canadiens à cesser de fumer

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 31 mai 2013) - Colin Carrie, secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui un investissement pour deux projets qui donneront aux fournisseurs de soins de santé des outils et des services pour aider les Canadiens à cesser de fumer.

« Notre gouvernement est déterminé à aider les Canadiens à obtenir le soutien dont ils ont besoin pour renoncer au tabagisme et vivre en santé », a déclaré M. Carrie. « Bien que le nombre de Canadiens qui fument soit en déclin, le tabagisme demeure l'une des principales causes de problèmes de santé chroniques comme le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies respiratoires. »

Le financement fourni par l'Agence de la santé publique du Canada permettra à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa d'étendre un programme national d'abandon du tabac qui connaît déjà du succès. Le programme, qui renforce les capacités des professionnels de la santé à offrir des conseils pour l'abandon du tabac, est actuellement mis en œuvre dans des centres de consultation cardiovasculaire de partout au Canada et sera étendu à des centres de consultation pour les maladies respiratoires et le diabète en Ontario, en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick.

Le directeur de projet, Bob Reid, chef adjoint de la Division de prévention et de réadaptation de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, explique que le programme national d'abandon du tabac dans les centres de consultation pour les maladies respiratoires et le diabète (« INSPIRE ») de l'Institut vise à éliminer les obstacles qui nuisent aux Canadiens qui souhaitent cesser de fumer, en particulier ceux qui vivent avec des maladies respiratoires ou le diabète, en leur fournissant des capacités et des outils fondés sur des pratiques exemplaires.

L'Agence finance également le Réseau canadien pour les soins respiratoires (RCSR) pour qu'il crée un plan de formation national en cessation du tabagisme et qu'il instaure un programme d'agrément des éducateurs en cessation du tabagisme au moyen d'un projet de programme visant à renforcer la capacité des professionnels de la santé à intégrer des interventions de cessation du tabagisme fondées sur des données probantes.

Le Dr Ken Chapman, président du RCSR, est d'avis que l'établissement de normes nationales pour les programmes de formation en cessation du tabagisme au moyen de la création d'un titre de compétence d'éducateur agréé dans le domaine du tabac renforcera la capacité des professionnels de la santé qui travaillent en première ligne des soins aux patients de réduire le fardeau des maladies et des souffrances causées par le tabagisme.

Les deux projets sont financés par la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme, qui appuie des interventions visant le tabagisme comme facteur de risque commun de maladies chroniques. Les projets ont aussi mobilisé du financement provenant du secteur privé pour accroître leurs retombées et seront axés sur la responsabilisation à l'égard des résultats. Nous reconnaissons la contribution importante de nos partenaires du secteur privé, dont iMD Health, Pear Healthcare Solutions, TimedRight, Pfizer Canada, Novartis Canada et Johnson & Johnson.

Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en collaboration avec tous les secteurs, dont le secteur privé, pour promouvoir des activités et des programmes qui favorisent les modes de vie sains et la prévention des maladies chroniques.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les personnes-ressources qui suivent.

Also available in English

FEUILLET DE RENSEIGNEMENTS Mai 2013

Aider les Canadiens à cesser de fumer

La mission principale de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme (SFLT) du gouvernement du Canada est de réduire les maladies et les décès associés au tabagisme au sein de la population canadienne. Dans le cadre de la SFLT, l'Agence de la santé publique du Canada finance des interventions visant le tabagisme comme facteur de risque commun de maladies chroniques ainsi que des interventions qui aident les Canadiens à cesser de fumer.

Le gouvernement du Canada met l'accent sur des partenariats multisectoriels novateurs, sur la mobilisation des ressources et sur l'atteinte d'une plus grande responsabilisation à l'égard des résultats. Les deux projets annoncés aujourd'hui aident les fournisseurs de soins de santé à conseiller leurs patients pour qu'ils cessent de fumer.

Implementing a National Smoking Cessation Program in Respiratory and Diabetes Education Clinics - "INSPIRE" (Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa)

Grâce à du financement fédéral de plus de 1,6 million de dollars, l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa étendra un programme national d'abandon du tabac qui connaît déjà du succès. Le programme, qui renforce les capacités des professionnels de la santé à offrir des conseils pour l'abandon du tabac, est actuellement mis en œuvre dans des centres de consultation cardiovasculaire de partout au Canada et sera étendu à des centres de consultation pour les maladies respiratoires et le diabète en Ontario, en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick. Le modèle étendu sera axé sur l'amélioration des taux de repérage, de traitement et de suivi des fumeurs qui vivent avec des maladies respiratoires ou le diabète, l'augmentation des taux d'abandon chez les fumeurs qui vivent avec des maladies respiratoires ou le diabète et l'amélioration des capacités en matière d'abandon du tabagisme des professionnels de la santé des domaines des maladies respiratoires et du diabète.

Enhancing the Capacity of Health Care Professionals to Integrate Evidence-based Smoking Cessation Interventions (Réseau canadien pour les soins respiratoires)

Le Réseau canadien pour les soins respiratoires recevra du financement fédéral d'une valeur de 930 000 $ pour créer un plan de formation national en cessation du tabagisme et instaurer un programme d'agrément des éducateurs en cessation du tabagisme.

Financés aussi par des partenaires privés, ces projets sont des exemples de la façon dont le gouvernement fait progresser des partenariats novateurs dans de nombreux secteurs, en particulier le secteur privé, le domaine de la santé et les organisations non gouvernementales.

Renseignements

  • Santé Canada
    Cailin Rodgers
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189