Plan de conservation national

Plan de conservation national

16 oct. 2014 14h46 HE

Le gouvernement Harper investit dans des projets de conservation des pêches récréatives à Toronto

Le gouvernement du Canada consacrera jusqu'à 5,5 millions de dollars à la restauration de l'habitat du poisson faisant l'objet de pêches récréatives dans le cadre du Plan de conservation national

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 16 oct. 2014) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, le député Bernard Trottier de Etobicoke - Lakeshore, a annoncé aujourd'hui, qu'à la suite de la deuxième période de présentation de demandes de financement dans le cadre du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, le gouvernement du Canada investira jusqu'à 38 935$ dans le projet d'amélioration des berges de l'anse Long de la fondation Living City afin de conserver l'habitat du poisson à Toronto.

Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a été annoncé dans le Plan d'action économique 2013 afin d'appuyer des projets de restauration de l'habitat des poissons menés par des groupes de pêche récréative et de pêche à la ligne ainsi que par des organismes de conservation. En raison des premiers succès qu'a connus le programme et du nombre élevé des demandes, un investissement supplémentaire dans le Plan d'action économique 2014 a permis d'augmenter les fonds disponibles par l'entremise du programme, jusqu'à un investissement total de 25 millions de dollars.

Le 15 mai 2014, on a procédé au lancement du Plan national de conservation afin d'offrir une approche mieux coordonnée des mesures de conservation dans l'ensemble du pays. Depuis 2006, le gouvernement du Canada a mis en place d'importantes mesures pour conserver et restaurer l'environnement naturel de notre pays et permettre aux Canadiens d'être en harmonie avec notre riche patrimoine naturel. Jusqu'à maintenant, le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a permis d'injecter près de 6 millions de dollars (première période) dans 94 projets de restauration de l'habitat du poisson partout au pays et d'aider financièrement jusqu'à concurrence de 128 autres projets (deuxième période). Il est possible d'en savoir plus en se rendant sur le site Web du Programme (http://www.dfo-mpo.gc.ca/pnw-ppe/rfcpp-ppcpr/index-fra.html) et en s'inscrivant également pour recevoir les mises à jour.

Faits en bref

  • Le projet d'amélioration des berges de l'anse Long vise à remettre en état un milieu riverain dégradé le long de la rive nord de l'anse Long qui se situe dans l'archipel des îles de Toronto. L'objectif de ce projet consiste à restaurer un milieu riverain déjà perturbé en un habitat aquatique naturalisé. Le projet a pour but d'offrir une importante aire d'accouplement, un refuge et un habitat d'hivernage tout en mettant l'accent sur l'amélioration de l'habitat existant et sur l'augmentation de la fécondité du grand brochet, de l'achigan à grande bouche et du crapet, notamment de la perchaude et du crapet-soleil, qui sont des espèces très prisées par les pêcheurs à la ligne. Les travaux d'amélioration des berges consisteront à installer de gros débris ligneux pour améliorer l'habitat structurel; en ce qui a trait au milieu riverain, l'utilisation de différents substrats permettra de créer différents habitats halieutiques et la plantation de végétation émergente et riveraine dans des zones prévues à cet effet renforcera la dynamique du réseau trophique. Des panneaux d'interprétation seront installés au point de départ du sentier et sur le site afin d'informer les visiteurs.

  • Dans le cadre de la première période de présentation de demandes de financement du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, jusqu'à 1 239 00$ ont été alloués à 16 projets en Ontario.

  • Un financement pouvant atteindre 5,5 millions de dollars pour 128 projets de restauration de l'habitat du poisson pour la pêche récréative à l'échelle du pays été octroyé dans le cadre de la deuxième période.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à venir en aide aux personnes et aux organisations qui, au nom des générations futures, descendent sur les berges des lacs, rivières et ruisseaux canadiens pour travailler à la protection et à la restauration des habitats du poisson. La pêche récréative est une importante activité économique. Elle attire des milliers de visiteurs dans notre pays et se traduit par des retombées économiques se chiffrant à plusieurs milliards de dollars chaque année. Les projets financés dans le cadre du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives profiteront aux collectivités canadiennes pendant de nombreuses années. »

Bernard Trottier, député

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/fisheries973426.jpg

Renseignements