Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

09 juil. 2013 14h47 HE

Le gouvernement Harper investit dans la croissance de l'industrie de l'orge

LACOMBE, ALBERTA--(Marketwired - 9 juillet 2013) - Grâce à l'appui du gouvernement Harper, les producteurs d'orge profiteront d'investissements clés en science et en innovation qui amélioreront la compétitivité de leur industrie. Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une contribution à l'Alberta Barley Commission (ABC) pour diriger les travaux d'une nouvelle grappe de recherche composée d'experts de l'industrie et de chercheurs gouvernementaux et universitaires qui ont pour mandat d'aider à accroître la demande d'orge canadienne.

« Notre gouvernement continue de mettre l'accent sur l'économie et notre industrie de l'orge joue un rôle important en créant des emplois et en stimulant la croissance économique, a déclaré le ministre Ritz. Cet investissement permettra à des entreprises et à des spécialistes de collaborer entre eux pour faire passer des idées novatrices de l'étape du laboratoire à celle de la mise en marché, créer de nouveaux débouchés économiques pour nos producteurs et transformateurs d'orge et aider ceux-ci à réussir sur le marché mondial. »

L'investissement de huit millions de dollars aidera à élaborer des pratiques culturales rentables et écologiques combinant les meilleures méthodes de lutte contre les mauvaises herbes et les maladies pour que les producteurs d'orge puissent réduire le coût de leurs intrants et optimiser leurs profits. En outre, il aidera à mener des recherches sur la sélection de nouvelles variétés d'orge qui permettront aux producteurs d'accroître leurs rendements et d'offrir un produit de haute qualité à divers acheteurs, notamment à l'industrie brassicole.

Les travaux de la grappe de recherche aideront aussi les fabricants de produits alimentaires à incorporer davantage d'orge bénéfique pour la santé du cœur dans leurs produits et permettront de découvrir de nouvelles variétés d'orge qui optimisent les effets hypocholestérolémiants souhaités par les consommateurs. Il pourra en résulter une hausse de la demande à la consommation de produits alimentaires à base d'orge, ce qui incitera les agriculteurs à cultiver plus d'orge de consommation humaine et créera de nouveaux débouchés commerciaux pour les producteurs et les transformateurs.

« L'investissement d'Agriculture Canada dans l'industrie de l'orge est historique en ce sens qu'il témoigne de l'engagement du gouvernement à l'égard de l'avenir de l'agriculture canadienne, a déclaré Matt Sawyer, président de l'ABC. Nous avons demandé aux agriculteurs et à l'industrie de verser une contribution à titre de complément de l'aide financière fédérale pour nous aider à mettre sur pied des programmes innovateurs qui permettront d'assurer la croissance et la rentabilité de notre secteur. »

En plus de l'industrie, dont le leadership et la participation financière sont essentiels à la réussite de l'initiative, la grappe mettra à contribution des chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada qui collaboreront avec d'autres partenaires dans les domaines prioritaires pour l'industrie. L'investissement dans le secteur de l'orge met en valeur les travaux antérieurs de sélection, de pathologie et d'agronomie de l'orge qu'AAC a réalisés sous le régime du premier cadre Cultivons l'avenir afin de créer de nouvelles variétés et des stratégies de lutte intégrée pour aider les producteurs à rivaliser avec la concurrence sur le marché. La collaboration entre le gouvernement et l'industrie permettra aux producteurs, aux agronomes de l'industrie et aux groupements de production spécialisée de connaître les résultats de la recherche et d'y avoir accès plus facilement.

L'industrie canadienne de l'orge joue un rôle essentiel dans la croissance de l'économie. L'orge canadienne, qui est réputée mondialement pour sa qualité et ses caractéristiques supérieures, a généré des ventes à l'exportation de plus de 470 millions de dollars et des recettes à la production de 729 millions de dollars l'an dernier.

La grappe reçoit une aide du programme Agri-innovation, une initiative quinquennale dotée d'un budget maximal de 698 millions de dollars pour stimuler l'innovation en appuyant la recherche.

L'annonce d'aujourd'hui a été faite au Centre de recherches de Lacombe, un établissement où la grappe accomplira une bonne partie de ses travaux en collaboration avec l'Université de la Saskatchewan, l'industrie et d'autres intervenants.

Le nouveau cadre stratégique Cultivons l'avenir 2, qui est entré en vigueur le 1er avril 2013, continue de stimuler l'innovation et la croissance à long terme au Canada. En plus d'offrir de généreux programmes de gestion des risques de l'entreprise, les gouvernements ont convenu d'investir plus de trois milliards de dollars sur cinq ans dans l'innovation, la compétitivité et le développement des marchés.

Pour obtenir d'autres précisions sur l'accord Cultivons l'avenir 2 et le programme Agri-innovation, veuillez consulter le site Web www.agr.gc.ca/cultivonslavenir2.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059