Plan de conservation national

Plan de conservation national

29 oct. 2014 14h40 HE

Le gouvernement Harper investit dans la deuxième période de projets de conservation des pêches récréatives à Cariboo-Prince George

Le gouvernement du Canada consacrera jusqu'à 5,5 millions de dollars à la restauration de l'habitat du poisson faisant l'objet de pêches récréatives dans le cadre du Plan de conservation national

PRINCE GEORGE, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 29 oct. 2014) -

M. Dick Harris, député de Cariboo-Prince George, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, qu'à la suite de la deuxième période de présentation de demandes de financement dans le cadre du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, le gouvernement du Canada investira jusqu'à 140 000 dollars dans la Baker Creek Enhancement Society, le Conseil du bassin du Fraser et la Nechako Environment and Water Stewardship Society en vue de conserver les habitats du poisson situés dans la région intérieure centrale de la Colombie-Britannique.

Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a été annoncé dans le Plan d'action économique 2013; il a pour but d'appuyer des projets de restauration de l'habitat du poisson menés par des groupes de pêche récréative et de pêche à la ligne ainsi que par des organismes de conservation. En raison des premiers succès qu'a connus le Programme et du nombre élevé des demandes, un nouvel investissement a été prévu dans le Plan d'action économique de 2014 pour accorder un financement supplémentaire qui porte l'investissement total à 25 millions de dollars.

Le 15 mai 2014, on a procédé au lancement du Plan national de conservation afin d'offrir une approche mieux coordonnée des mesures de conservation dans l'ensemble du pays. Depuis 2006, le gouvernement du Canada a mis en place d'importantes mesures pour conserver et restaurer l'environnement naturel de notre pays et permettre aux Canadiens d'être en harmonie avec notre riche patrimoine naturel. Jusqu'à présent, le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a permis d'injecter près de 6 millions de dollars (première période) dans 94 projets de restauration de l'habitat du poisson visés par les pêches dans l'ensemble du Canada, ainsi qu'une somme pouvant atteindre 5,5 millions de dollars dans 128 autres projets (deuxième période); en outre, plus de 80 projets ont récemment été déclarés admissibles à un financement dans le cadre de la troisième période. Il est possible d'en savoir plus en se rendant sur le site Web du Programme (http://www.dfo-mpo.gc.ca/pnw-ppe/rfcpp-ppcpr/index-fra.html) et en s'inscrivant également pour recevoir les mises à jour.

Faits en bref

  • La Baker Creek Enhancement Society recevra jusqu'à 14 850 dollars pour retirer les automobiles du ruisseau Dragon à Quesnel, où une décharge d'automobiles a endommagé l'habitat du saumon quinnat et de la truite arc-en-ciel. Ce projet permettra de stabiliser les rives et de planter de la végétation sur la pente afin de réduire l'érosion des berges du ruisseau.
  • Le Conseil du bassin du Fraser recevra jusqu'à 26 100 dollars pour rétablir l'habitat du poisson dans la rivière Horsefly et ses affluents tels que les ruisseaux Woodjam et Moffat. La stabilisation des rives ainsi que le nettoyage et la végétalisation du milieu riverain permettra de rétablir environ 12 500 mètres carrés d'habitat aquatique, milieu dans lequel vivent les saumons quinnat et coho, de même que la truite arc-en-ciel.
  • La Nechako Environment and Water Stewardship Society recevra jusqu'à 100 000 dollars pour faciliter le passage des poissons dans le ruisseau Stoney à Vanderhoof, ce qui permettra aux poissons d'accéder à six kilomètres d'habitat en amont. Le projet comprendra également la mise en place de troncs d'arbre, de roches et de gravier dans le ruisseau Stoney afin d'améliorer l'habitat, ainsi que la plantation d'arbres indigènes dans les zones riveraines.
  • Dans le cadre de la première période de présentation de demandes de financement du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, une somme pouvant atteindre 1 813 000 dollars a été allouée à 28 projets devant être réalisés en Colombie-Britannique.
  • Durant la deuxième période du programme, une somme pouvant atteindre 1 506 000 dollars sera disponible pour 31 projets en Colombie-Britannique.
  • Un financement pouvant atteindre 5,5 millions de dollars pour 127 projets de restauration de l'habitat du poisson pour la pêche récréative à l'échelle du pays a été octroyé dans le cadre de la deuxième période.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à venir en aide aux personnes et aux organisations qui, au nom des générations futures, s'affairent à protéger et à restaurer les berges des lacs, rivières et ruisseaux qui sillonnent le pays. La pêche récréative est une importante activité économique. Elle attire des milliers de visiteurs dans notre pays et se traduit par des retombées économiques se chiffrant à plusieurs milliards de dollars chaque année. Les projets financés dans le cadre du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives profiteront aux collectivités canadiennes pendant de nombreuses années. »

M. Dick Harris, député de Cariboo-Prince George

« La diminution du déversement des sédiments et des possibles contaminants dans le ruisseau Dragon et ultérieurement dans la rivière Quesnel sont les résultats directs du projet de bio-ingénierie et du nettoyage de la décharge d'automobiles du ruisseau Dragon. »

Tracy Bond, Baker Creek Enhancement Society

« Le Conseil du bassin du Fraser est ravi de pouvoir travailler avec nos partenaires régionaux, y compris la Horsefly River Roundtable. La santé de l'écosystème, notamment l'hydrologie ainsi que le poisson et l'habitat du poisson, est intrinsèquement liée aux possibilités sociales et économiques. Ce projet est le fil conducteur reliant tous ces éléments. »

Maureen LeBourdais, Conseil du bassin du Fraser

« Nous sommes très satisfaits de l'occasion de financement provenant du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives et nous continuons à offrir des possibilités de pêche récréative au ruisseau Stoney. En plus de soutenir nos projets de restauration, cette importante occasion de financement encourage beaucoup d'autres intervenants à fournir leur aide afin d'améliorer la santé du bassin hydrographique de la rivière Nechako. »

Wayne Salewski, directeur, Nechako Environment and Water Stewardship Society (NEWSS)

Renseignements