Plan de conservation national

Plan de conservation national

05 nov. 2014 16h25 HE

Le gouvernement Harper investit dans la deuxième période de projets de conservation des pêches récréatives dans Roberval-Lac-Saint-Jean

Le gouvernement du Canada a consacré jusqu'à 18 millions de dollars à la restauration de l'habitat du poisson faisant l'objet de pêches récréatives dans le cadre du Plan de conservation national.

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 5 nov. 2014) - L'honorable Denis Lebel, ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et député de Roberval-Lac-Saint-Jean, a souligné aujourd'hui, au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, qu'à la suite de la deuxième période de présentation de demandes de financement dans le cadre du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, le gouvernement du Canada aura investi 16 200 $ dans le projet de conservation de l'habitat du poisson du SACERF des Passes à quatre sites:

  • Lac Roland
  • Lac Passe
  • Une tributaire du lac Moffat
  • Une tributaire du lac Grand Étang

Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a été annoncé dans le Plan d'action économique 2013 afin d'appuyer des projets de restauration de l'habitat des poissons menés par des groupes de pêche récréative et de pêche à la ligne ainsi que par des organismes de conservation. En raison des premiers succès qu'a connus le programme et du nombre élevé des demandes, un investissement supplémentaire dans le Plan d'action économique 2014 a permis d'augmenter les fonds disponibles par l'entremise du programme, jusqu'à un investissement total de 25 millions de dollars.

Le 15 mai 2014, on a procédé au lancement du Plan national de conservation afin d'offrir une approche mieux coordonnée des mesures de conservation dans l'ensemble du pays. Depuis 2006, le gouvernement du Canada a mis en place d'importantes mesures pour conserver et restaurer l'environnement naturel de notre pays et permettre aux Canadiens d'être en harmonie avec notre riche patrimoine naturel. Jusqu'à maintenant, le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a permis d'injecter près de 6 millions de dollars dans 94 projets de restauration de l'habitat du poisson partout au pays dans le cadre de la première période, d'aider financièrement jusqu'à concurrence de 128 autres projets dans le cadre de la deuxième période, et récemment, dans le cadre de la troisième période, plus de 80 projets sont admissibles pour le financement. La quatrième période de présentation des demandes a été lancée et sera ouverte jusqu'au 12 décembre 2014.

Il est possible d'en savoir plus en se rendant sur le site Web du Programme (http://www.dfo-mpo.gc.ca/pnw-ppe/rfcpp-ppcpr/index-fra.html) et en s'inscrivant également pour recevoir les mises à jour.

Faits en bref

  • Ce projet important a permis de restaurer l'accessibilité aux sites de fraie pour l'omble de fontaine par nettoiement de cours d'eau, aménagement de seuils et démantèlement de barrages de castors.
  • Dans le cadre de la première période de présentation de demandes de financement du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, jusqu'à 1,2 million de dollars ont été alloués à 18 projets au Québec.
  • Dans le cadre de la deuxième période du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, plus de 1,4 million de dollars étaient disponibles pour 28 projets au Québec.
  • Dans le cadre de la troisième période du PPCPR, jusqu'à 6,8 millions de dollars ont été alloués à plus de 80 projets à l'échelle nationale.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à venir en aide aux personnes et aux organisations qui, au nom des générations futures, descendent sur les berges des lacs, rivières et ruisseaux canadiens pour travailler à la protection et à la restauration des habitats du poisson. La pêche récréative est une importante activité économique. Elle attire des milliers de visiteurs dans notre pays et se traduit par des retombées économiques se chiffrant à plusieurs milliards de dollars chaque année. Les projets financés dans le cadre du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives profiteront aux collectivités canadiennes pendant de nombreuses années. »

L'honorable Denis Lebel, député de Roberval-Lac-Saint-Jean, ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

« Avec l'aide du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, la Zec des Passes a pu mettre en œuvre une série d'actions pour améliorer la production des plans d'eau en baisse de rendement pour l'omble de fontaine, l'une des espèces les plus en demande sur le territoire. L'offre récréotouristique a été bonifiée d'un volet éducatif puisque des panneaux d'information ont été installés sur chacun des sites d'intervention. Cette belle réalisation permettra à la Zec des Passes de promouvoir davantage le respect des habitats fauniques sur son territoire, et par le fait même d'informer la population des nombreux avantages de mieux conserver les écosystèmes ».

Frédérick Gagnon, coordonnateur, SACERF des Passes

Internet: www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/DFO_MPO

Renseignements

  • Sylvi Racine
    Conseillère principale en communications
    Pêches et Océans Canada
    418-775-0744