Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

07 nov. 2013 13h15 HE

Le gouvernement Harper investit dans la recherche pour renforcer le secteur du blé

RED DEER, ALBERTA--(Marketwired - 7 nov. 2013) - Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé aujourd'hui, au nom du gouvernement Harper, le renforcement de l'industrie céréalière du Canada par l'octroi d'un soutien à une nouvelle grappe du blé constituée aux termes de l'initiative Cultivons l'avenir 2.

« Avec la fin de l'ancien monopole de la Commission canadienne du blé, le blé renaît comme un moteur économique dans les Prairies et dans l'ensemble du Canada, a déclaré le ministre Ritz. L'investissement d'aujourd'hui rendra le secteur apte à tirer profit des débouchés commerciaux nouveaux et existants, y compris de l'accord de libre échange entre le Canada et l'Union européenne annoncé le mois dernier. »

Le ministre a souligné à l'industrie céréalière les avantages de l'Accord économique et commercial global (AECG) lors d'une réunion organisée ce matin par Agri-Trade 2013 à l'occasion de son premier événement annuel intitulé « All Crops Breakfast and Market Outlook » à Red Deer.

L'investissement dans une grappe dirigée par la Western Grains Research Foundation (WGRF) permettra de réunir des compétences scientifiques en recherche dans des domaines clés comme les variétés de blé à haut rendement plus résistantes à la maladie et aux ravageurs.

« La WGRF tient à remercier le ministre Ritz et le gouvernement du Canada pour leur partenariat continu et l'investissement dans la mise au point de variétés de blé. Par l'intermédiaire de la WGRF, les producteurs de blé de l'Ouest canadien investissent plus de 9,6 millions de dollars dans la grappe du blé. Historiquement, l'investissement dans la mise au point de nouvelles variétés de blé a apporté de très grands bénéfices aux producteurs. L'accès à de nouvelles variétés dotées d'une meilleure résistance aux maladies et aux ravageurs et qui atteignent de plus hauts rendements est déterminant pour le succès continu de tous les producteurs du Canada », a déclaré Dave Sefton, président du Conseil d'administration de la WGRF.

La WGRF, financée par les producteurs, de concert avec l'Alliance de recherche sur les cultures commerciales du Canada et l'Alberta Wheat Commission, investira 12,7 millions de dollars en plus de l'investissement du gouvernement du Canada. Les travaux de recherche mettront à contribution un investissement antérieur d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) dans une grappe du blé à hauteur de 8 millions de dollars en poursuivant les essais de sélection déjà en cours.

« L'Alberta Wheat Commission a choisi la grappe du blé pour effectuer l'un de ses premiers investissements, car les producteurs de l'Alberta reconnaissent l'importance de disposer de variétés résistantes dotées de bonnes propriétés agronomiques, a déclaré Kent Erickson, président de l'Alberta Wheat Commission. L'annonce du financement d'aujourd'hui est un excellent exemple de l'importance de l'investissement par les secteurs public et privé et par les producteurs pour l'industrie et de la façon dont les contributions des producteurs peuvent être multipliées et investies par les commissions pour parvenir au plus grand rendement possible de l'investissement », rajoute Erickson.

« Les membres de l'Alliance de recherche sur les cultures commerciales du Canada (ARCCC) sont reconnaissants du soutien que le gouvernement du Canada apporte à la grappe du blé. Nous sommes très heureux de participer à ce programme de sélection du blé véritablement national, les membres de l'Alliance versant plus de 1,7 million de dollars pour les activités de la grappe. Les nouvelles variétés de blé mises au point par ce programme de recherche seront adaptées à diverses régions culturales du Canada et spécialisées pour les débouchés commerciaux clés au profit du secteur du blé canadien », a déclaré Crosby Devitt, président de l'ARCCC.

La grappe de recherche apportera son soutien aux recherches jugées de la plus haute priorité par l'industrie et qui seront conduites par les meilleurs spécialistes canadiens de centres de recherche de l'ensemble du pays. Les chercheurs d'AAC collaboreront à l'exécution de plusieurs priorités, notamment la mise au point de variétés de blé de plus haut rendement pour différentes régions, qui pourront résister aux ravageurs et aux conditions environnementales préjudiciables, et ce, tout en respectant les strictes normes de qualité exigées par le marché du blé à l'échelle internationale.

Pour plus d'information sur l'accord Cultivons l'avenir 2 et le Programme Agri-innovation, consultez le site www.agr.gc.ca/cultivonslavenir2.

FICHE D'INFORMATION

Cette grappe du blé s'ajoute à l'investissement d'AAC dans l'Alliance canadienne du blé, qui représente un engagement à long terme sans précédent des partenaires gouvernementaux et sectoriels afin de soutenir et de faire progresser la recherche qui améliorera la rentabilité des exploitations productrices de blé au Canada. Le partenariat entre le Conseil national de recherches du Canada, l'Université de la Saskatchewan et la province de Saskatchewan est l'un des projets-phares du Conseil. La contribution d'AAC de 20,4 millions de dollars en nature au cours des cinq premières années se traduira par la collaboration de nos chercheurs à des projets portant sur la sélection, la génomique, la biotechnologie et la pathologie du blé.

Le blé est un moteur économique du Canada, rapportant 9 milliards de dollars à l'économie nationale, dont 6 milliards en ventes à l'exportation. Le nouvel investissement dans la recherche sur de nouvelles variétés de blé qui seront acceptées par les consommateurs est déterminant pour que le Canada reste apte à satisfaire à sa juste part de la demande mondiale, qui devrait progresser de plus de 220 millions de tonnes au cours des quatre prochaines décennies.

La grappe bénéficie de l'aide de Cultivons l'avenir 2, aux termes du Programme Agri-innovation, une initiative quinquennale dotée d'un budget de 698 millions de dollars facilitant l'innovation par le soutien à la recherche, au développement, à la commercialisation et à l'adoption de produits, technologies et services novateurs. Les conditions de cet investissement sont sujettes à la signature d'accords de contribution et de collaboration.

Le nouveau cadre stratégique Cultivons l'avenir 2, entré en vigueur le 1er avril 2013, continuera de stimuler l'innovation et la croissance à long terme au Canada. En plus d'une généreuse série de programmes de gestion des risques de l'entreprise, les gouvernements ont convenu d'investir plus de 3 milliards de dollars sur cinq ans dans l'innovation, la compétitivité et le développement des marchés.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    Suivez-nous sur Twitter : @AAFC_Canada

    Mike Espeseth
    Gestionnaire des communications
    Western Grains Research Foundation
    306-975-0365

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059