Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

17 févr. 2012 11h34 HE

Le gouvernement Harper investit dans la santé du cheptel laitier

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 17 fév. 2012) - Grâce au soutien du gouvernement du Canada, les producteurs laitiers canadiens peuvent s'attendre à avoir des troupeaux en meilleure santé et à voir leur production de lait et leur rentabilité augmenter.

La ministre du Revenu national, Gail Shea (députée d'Egmont), a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Agriculture Gerry Ritz, un investissement de plus de 860 000 $ dans l'Initiative de prévention de la paratuberculose de l'Atlantique pour effectuer un dépistage chez les troupeaux laitiers de l'Atlantique.

« La grande priorité du gouvernement demeure l'économie, et le secteur laitier joue un rôle d'importance dans le maintien de la vigueur de cette économie », a déclaré la ministre Shea. « Cet investissement aidera à atténuer les répercussions de la paratuberculose bovine dans les troupeaux laitiers, ce qui mènera à une production accrue et à un avenir plus rentable pour les producteurs laitiers de l'Atlantique. »

La paratuberculose bovine, qui n'a pas d'impact sur la santé humaine, entraîne une baisse de la production laitière, une hausse des coûts liés au remplacement des troupeaux et une hausse des frais de vétérinaires. La maladie, qui est causée par des bactéries dans le tractus intestinal des bovins, est difficile à détecter, est incurable et conduit, selon les estimations, à des pertes directes d'environ 3 000 $ par année pour un troupeau laitier moyen comptant 60 vaches.

Le projet triennal permettra d'effectuer un dépistage de la maladie chez 60 % des bovins laitiers dans le Canada atlantique. Les résultats des tests de dépistage seront analysés par le Maritime Quality Milk Centre du Collège vétérinaire de l'Atlantique, à Charlottetown, qui a investi plus de 100 000 $ dans le projet. Les données serviront à élaborer de meilleurs plans de surveillance, d'évaluation des risques et de lutte contre la maladie, et ce, d'un bout à l'autre du pays. Le dépistage est commencé et le projet se poursuivra jusqu'au 28 février 2014.

« Il a toujours été difficile de détecter la paratuberculose bovine », a affirmé Harold MacNevin, président des Dairy Farmers of Prince Edward Island, l'organisme responsable du projet. « Cet investissement nous permettra de détecter la maladie à un stade précoce chez les troupeaux laitiers et devrait nous aider à mettre au point de meilleurs outils pour réduire son incidence. »

Les fonds investis sont rendus disponibles par l'entremise du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), une initiative quinquennale qui investit dans de nouvelles idées et des projets innovateurs pour stimuler la compétitivité dans le secteur de l'agriculture.

Pour de plus amples renseignements sur le PEI ADAPT Council (Conseil d'adaptation de l'Î.-P.-É.), veuillez consulter le site www.peiadapt.com.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Meagan Murdoch
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059