Diversification de l'économie de l'Ouest Canada



Diversification de l

10 nov. 2012 18h00 HE

Le gouvernement Harper investit dans l'amélioration d'une infrastructure communautaire de l'île Quadra

CAPE MUDGE, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 10 nov. 2012) - Aujourd'hui, l'honorable John Duncan, ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord Canada et député fédéral de l'Île de Vancouver-Nord, au nom de l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, a annoncé une contribution fédérale pour le centre culturel Nuyumbalees dans le cadre du Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire (FAIC) du gouvernement Harper.

« Le gouvernement Harper continue d'appuyer des collectivités dans l'ensemble du Canada en investissant dans des infrastructures locales essentielles, telles que le centre culturel Nuyumbalees, a déclaré le ministre Duncan. Le projet créera des emplois, stimulera la croissance et assurera la prospérité à long terme dans la collectivité. »

Une contribution de 7 000 dollars aidera le centre culturel Nuyumbalees à installer de nouvelles étagères dans la bibliothèque. Le centre possède une collection de livres des Premières nations qui est inaccessible en raison de son entreposage dans un local. Grâce à la contribution du gouvernement du Canada, la Nuyumbalees Society sera en mesure de construire des étagères dans le centre qui permettront de montrer cette collection et de la rendre accessible aux membres de la collectivité et au public.

« Nous aimerions remercier le ministre Duncan d'avoir annoncé le généreux financement de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO) et du gouvernement conservateur pour le centre culturel Nuyumbalees. Grâce à ce financement, nous pourrons non seulement ajouter des étagères dans la bibliothèque, mais également contribuer à la préservation de la langue Liqwala/Kwak'wala, a déclaré M. Donald Assu, président de la Nuyumbalees Society.

Le FAIC appuie la réalisation, à coûts partagés, de projets de remise en état ou d'amélioration d'infrastructures communautaires existantes accessibles au public. DEO administre le Fonds dans l'Ouest canadien et dispose pour la région d'une enveloppe de 46,2 millions de dollars sur deux ans.

Depuis 2006, le gouvernement Harper, par le biais de DEO, a investi dans les petites et moyennes entreprises qui créent des emplois et les industries de l'aérospatiale, de la marine et de la défense, et appuyé les entrepreneurs novateurs dans les marchés émergents. En faisant la promotion continue des nouvelles possibilités économiques, DEO stimule la création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme.

Inscrivez-vous à notre service d'envoi de communiqués afin de vous tenir au courant des dernières activités de DEO. Suivez-nous sur Twitter à @DEO_Canada.

Renforcer l'Ouest pour édifier un Canada plus fort

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Document d'information

Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire

Par le biais du Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire (FAIC), le gouvernement Harper s'est engagé à soutenir les collectivités et à créer des emplois grâce à la remise en état ou l'amélioration des installations communautaires existantes. Le Fonds, dont les projets seront réalisés au cours des deux prochaines années, est administré par les différents organismes de développement régional du Canada. Dans l'Ouest canadien, Diversification de l'économie de l'Ouest Canada investira plus de 46 millions de dollars dans des projets admissibles.

La construction de nouvelles infrastructures ainsi que les travaux visant à réparer des installations destinées principalement à des activités commerciales ou à but lucratif ne sont pas admissibles. Les installations doivent être accessibles au grand public et l'accès ne doit pas en être limité à des membres. Tous les projets doivent être terminés au 31 mars 2014.

Les organisations suivantes peuvent présenter une demande de financement en vertu du FAIC :

  • les administrations locales et les collectivités régionales ainsi que les organismes qui leur sont apparentés;
  • les entités provinciales qui offrent des services dits municipaux aux collectivités;
  • les organismes sans but lucratif;
  • les gouvernements des Premières nations, y compris les conseils de bande ou tribaux, ainsi que leurs mandataires légalement nommés.

Voici quelques exemples d'infrastructures communautaires admissibles à un financement en vertu du FAIC :

  • centres communautaires;
  • centres culturels;
  • parcs;
  • bibliothèques;
  • installations récréatives (p. ex., arénas locaux, piscines, terrains de sport ou autres);
  • installations touristiques à incidence locale;
  • autre infrastructure communautaire existante à incidence sur la collectivité, comme les services à large bande ou les aéroports locaux.

Pour de plus amples renseignements sur le Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire, consulter le site www.wd-deo.gc.ca.

Renseignements

  • Jaime Burke
    Gestionnaire régionale, Communications
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    Vancouver (Colombie-Britannique)
    604-666-1318

    Rod Naknakim
    Négociateur principal
    Lacih-Kwil-Tach Treaty Society
    Campbell River (Colombie-Britannique)
    250-287-9460

    Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
    Téléimprimeur (ATS) : 1-877-303-3388
    Site Web de DEO : www.deo-wd.gc.ca