Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

17 déc. 2012 15h48 HE

Le gouvernement Harper investit dans le secteur de la défense

Les Forces armées canadiennes obtiendront des véhicules de surveillance et de reconnaissance modernisés

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwire - 17 déc. 2012) - L'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la Condition féminine, et l'honorable Bernard Valcourt, ministre associé de la Défense nationale, ministre d'État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) (la Francophonie), ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'un soutien accru aux Forces armées canadiennes par l'entremise d'un contrat concernant la phase de définition d'une valeur de 10,8 millions de dollars (taxes incluses) attribué à la société General Dynamics Land Systems - Canada dans le cadre du Projet de modernisation du système de surveillance du véhicule blindé léger de reconnaissance.

« Cette annonce est une bonne nouvelle pour nos Forces armées canadiennes, nos travailleurs et l'économie du pays », a déclaré la ministre Ambrose. « Cette modernisation contribuera à protéger nos hommes et nos femmes en uniforme qui se déplacent à bord des véhicules de combat terrestres.

« Notre gouvernement respecte l'engagement qu'il a pris dans le cadre de la Stratégie de défense Le Canada d'abord en fournissant aux militaires les outils dont ils ont besoin, tout en générant des retombée économique pour l'industrie canadienne », a déclaré le ministre Valcourt. « En investissant au profit de nos soldats, notre gouvernement contribue à la vitalité économique des communautés et des industries à l'échelle du Canada. »

Le 9 novembre 2012, le gouvernement du Canada a annoncé une modification au contrat de General Dynamics Land Systems - Canada pour la modernisation de 66 véhicules blindés légers (VBL) III supplémentaires dans le cadre du contrat concernant la phase de mise en œuvre visant la modernisation des VBL III en appui à la capacité de surveillance et de reconnaissance des Forces canadiennes.

Dans le cadre de ce contrat concernant la phase de définition du Projet de modernisation du système de surveillance du véhicule blindé léger de reconnaissance, General Dynamics Land Systems - Canada procèdera à la définition, l'analyse et la sélection d'un système de surveillance amélioré aux fins d'intégration aux VBL III modernisés.

Lorsque la phase de définition sera achevée, le gouvernement du Canada entamera des négociations avec General Dynamics Land Systems - Canada pour la mise en place d'un contrat (phase de mise en œuvre) visant la livraison de 66 véhicules blindés légers de reconnaissance modernisés qui seront entièrement intégrés à la plateforme des véhicules blindés légers modernisés.

This text is also available in English.

On peut également consulter les communiqués de TPSGC sur son site Web à l'adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

Suivez-nous sur Twitter à : http://twitter.com/TPSGC_PWGSC.

Document d'information

Projet de modernisation du système de surveillance du véhicule blindé léger de reconnaissance

Le parc actuel des véhicules de reconnaissance Coyote s'appuie sur un système unique conçu et mis en œuvre au début des années 1990, qui est maintenant confronté à de graves problèmes d'obsolescence. Le Coyote forme l'épine dorsale de la capacité de reconnaissance et de surveillance de la Force terrestre. Le véhicule a été déployé dans le cadre de toutes les principales opérations des Forces armées canadiennes, tant au Canada qu'à l'étranger. Le conflit en Afghanistan a reconfirmé que les opérations modernes sont complexes et dangereuses, caractérisées par de grandes zones de responsabilité qui nécessitent une capacité de surveillance améliorée, une vitesse d'intervention accrue et un transfert de renseignements plus efficace pour développer et maintenir des connaissances situationnelles en ce qui a trait aux emplacements et aux intentions de l'ennemi. Les technologies vieillissantes, l'obsolescence croissante et la susceptibilité aux dommages sur le champ de bataille ont mis en évidence le besoin immédiat de tirer parti des technologies plus modernes pour que les Forces armées canadiennes soient en mesure de maintenir une capacité de surveillance terrestre pertinente et crédible durant les opérations futures.

Le Projet de modernisation du système de surveillance du véhicule blindé léger de reconnaissance vise l'acquisition de 66 véhicules que l'on appellera véhicules blindés léger de reconnaissance modernisés. Ces véhicules remplaceront 70 pour cent du parc actuel des véhicules Coyote. Le système de surveillance consistera en des capteurs électro-optiques pour une visibilité à longue distance de jour et de nuit, des dispositifs d'imagerie thermale et de détection à distance, de même que l'intégration du radar. Le poste de commande de l'opérateur sera à la fine pointe de la technologie et offrira aux membres de l'équipage une interface opérateur-machine numérique pour l'exploitation des capteurs de champs de bataille. Les véhicules blindés légers de reconnaissance modernisés seront dotés d'une double capacité, ce qui signifie que des capteurs pourront être installés sur le mât intégré et extensible du véhicule ou sur un trépied situé jusqu'à 200 mètres de distance du véhicule. L'équipage aura également la capacité de mener des activités de reconnaissance en déplacement ou en mode de surveillance silencieux.

Dans le cadre du Projet de modernisation du système de surveillance du véhicule blindé léger de reconnaissance, on a récemment exercé une option actuellement prévue au contrat du Projet de modernisation du véhicule blindé léger attribué à General Dynamics Land Systems - Canada pour la modernisation d'un nombre supplémentaire de 66 plateformes du véhicules blindé léger III, construites dans le but précis d'assurer un rôle de surveillance terrestre. La plateforme modernisée du véhicule blindé léger permettra de garantir que le véhicule de reconnaissance continue d'offrir une protection élevée, une mobilité opérationnelle et une agilité tactique en appui aux forces opérationnelles nationales et expéditionnaires de la Force terrestre. Le gouvernement du Canada a annoncé cette modification au contrat d'une valeur de 151 millions de dollars (taxes incluses) le 9 novembre 2012.

Le 17 décembre 2012, le gouvernement du Canada a attribué un contrat de 10,8 millions de dollars (taxes incluses) à General Dynamics Land Systems - Canada. Ce contrat concernant la phase de définition prévoit des études techniques, des essais, des travaux de logistique intégrée et un concours mis en œuvre conjointement par le gouvernement du Canada et le secteur privé pour la sélection et l'intégration d'un nouveau système de surveillance de pointe à la plateforme du véhicule blindé léger modernisé. Afin d'assurer un processus concurrentiel juste, le contrat prévoit des dispositions décrivant les responsabilités de General Dynamics Land Systems - Canada en ce qui concerne la sous-traitance et garantissant au Canada une participation et une approbation égales dans le cadre du processus d'achat concurrentiel.

À la suite d'une phase de définition fructueuse, le gouvernement du Canada entamera des négociations avec General Dynamics Land Systems - Canada pour la mise en place d'un contrat (phase de mise en œuvre) visant la livraison de 66 véhicules blindés légers de reconnaissance modernisés.

La Politique des retombées industrielles et régionales s'applique à la fois au Projet de modernisation des véhicules blindés légers III et au Projet de modernisation du système de surveillance du véhicule blindé léger de reconnaissance, à l'exception des phases de définition des deux projets. La Politique des retombées industrielles et régionales permet de garantir que le Canada obtient des retombées économiques dans le cadre des marchés de défense, ce qui signifie que General Dynamics Land Systems - Canada sera tenu de réinvestir 100 pour cent de la valeur du contrat dans des activités commerciales réalisées dans le contexte de l'économie canadienne, augmentant encore davantage les retombées économiques découlant de cet approvisionnement dans les diverses régions du pays.

Renseignements

  • Amber Irwin
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    819-997-5421

    Relations avec les médias
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    819-956-2315

    Andrea Richer
    Cabinet de l'honorable Bernard Valcourt
    613-996-3100

    Bureau des relations avec les médias
    Défense nationale
    1-866-377-0811
    613-996-2353