Industrie Canada

Industrie Canada

17 févr. 2012 14h30 HE

Le gouvernement Harper investit dans les emplois et la croissance au moyen de la recherche-développement de prochaine génération liée à l'automobile

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 fév. 2012) - Le ministre de l'Industrie, l'honorable Christian Paradis, a annoncé aujourd'hui un investissement du gouvernement fédéral pouvant aller jusqu'à 21,79 millions de dollars à l'appui du développement par la société Magna International de technologies moins polluantes pour les véhicules. Le projet vise la mise au point de composantes éconergétiques pour les automobiles et de pièces innovatrices de groupes motopropulseurs pour les véhicules de prochaine génération.

« Les investissements dans la recherche-développement alimentent les activités et l'innovation dans le secteur privé en plus de favoriser la compétitivité du Canada dans le secteur de l'automobile », a déclaré le ministre Paradis.

Les travaux de développement de Magna se concentrent sur trois secteurs technologiques : les matériaux composites légers, l'utilisation de matériaux recyclables pour remplacer les matériaux traditionnels à base de pétrole et les composantes automobiles pour véhicules électriques et hybrides.

La contribution remboursable du gouvernement fédéral d'un maximum de 21,79 millions de dollars est versée par l'entremise du Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile. Cet investissement, qui s'ajoute à l'aide financière annoncée en août dernier par le gouvernement de l'Ontario, servira à couvrir une partie des coûts de projet encourus par Magna, qui pourraient atteindre 199 millions de dollars.

« Grâce au soutien du gouvernement fédéral de même qu'à notre propre investissement dans la recherche-développement, nous serons en mesure d'accroître notre avantage concurrentiel, d'offrir des innovations moins polluantes destinées aux véhicules et de contribuer au maintien d'emplois ici, au Canada », a affirmé le président-directeur général de Magna International, Don Walker.

« Notre gouvernement est déterminé à effectuer des investissements qui fournissent de l'emploi, favorisent la croissance et contribuent à la mise au point de technologies innovatrices dans le domaine des composantes, de manière à permettre la fabrication de véhicules plus écologiques et éconergétiques, a ajouté le ministre Paradis. Notre approche globale comprend un cadre financier et économique qui permettra à l'industrie de demeurer concurrentielle, de créer des emplois et de favoriser la croissance, ainsi que de concevoir et de commercialiser de nouvelles technologies. »

L'industrie de l'automobile est le plus important secteur manufacturier au Canada. Elle représente 12 % de la production manufacturière et est à l'origine de 20 % des produits manufacturés exportés. En 2011, le secteur de l'automobile employait plus de 109 000 Canadiens directement et quelque 332 000 indirectement.

Renseignements

  • Richard Walker
    Directeur des communications
    Cabinet de l'honorable Christian Paradis
    Ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502