Industrie Canada

Industrie Canada

12 oct. 2012 15h15 HE

Le gouvernement Harper investit dans l'excellence de la recherche menée partout au Canada

Les universités canadiennes recrutent les meilleurs chercheurs grâce à un financement fédéral

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 12 oct. 2012) - Les meilleurs chercheurs d'établissements d'enseignement postsecondaire de partout au pays continueront de favoriser l'innovation grâce à un investissement du gouvernement Harper lié au Programme des chaires de recherche du Canada. Ces chercheurs de calibre mondial apporteront de nouvelles perspectives et solutions pour régler les enjeux importants auxquels les Canadiens font face aujourd'hui. Au sein de leurs universités canadiennes respectives, ils s'attaqueront notamment aux défis soulevés dans les domaines des sciences naturelles et du génie, des sciences de la santé et des sciences humaines. Le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, l'honorable James Moore, au nom du ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Gary Goodyear, a souligné aujourd'hui la réalisation d'un investissement de 121,6 millions de dollars à l'appui des meilleurs chercheurs.

« La création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme du Canada correspondent aux priorités principales de notre gouvernement, a indiqué le ministre Moore. En finançant des chercheurs talentueux au moyen de programmes comme le Programme des chaires de recherche du Canada, nous appuyons la recherche de pointe qui est menée dans les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens. De ce fait, nous favorisons l'innovation, car nous aidons les chercheurs à mettre leurs idées sur le marché et à avoir un impact sur la vie des Canadiens. »

Au total, 121,6 millions de dollars sont investis à l'appui de 155 chaires de recherche du Canada nouvelles ou renouvelées. Les titulaires de chaire entreprendront de nouveaux travaux de recherche de pointe dans 42 établissements postsecondaires canadiens. Cet investissement du gouvernement Harper permet à ces établissements de consolider leur réputation de chefs de file mondiaux de la recherche et du développement, et d'offrir ainsi de meilleures perspectives économiques aux Canadiens.

À l'occasion de l'événement d'aujourd'hui, on a souligné le travail de Teresa Liu-Ambrose de l'Université de la Colombie-Britannique, qui s'efforce de démontrer que les principaux problèmes de santé des personnes âgées, leur déclin cognitif de même que les chutes fréquentes qu'elles font peuvent être résolus avec un entraînement physique particulier. Titulaire d'une chaire de recherche du Canada en activité physique, mobilité et neuroscience cognitive, Mme Liu-Ambrose utilise la technologie d'imagerie pour mieux comprendre la relation qui existe entre l'exercice, la mobilité et la santé cognitive des personnes âgées. Ses travaux de recherche mèneront à la mise au point de nouvelles stratégies de diagnostic et de traitement qui favoriseront le vieillissement en bonne santé.

« Les travaux menés par les titulaires de chaire de recherche du Canada, y compris mes recherches à l'Université de la Colombie-Britannique et au Vancouver Coastal Health, peuvent réellement avoir une incidence sur la qualité de vie des gens et nous permettent de mieux comprendre le monde qui nous entoure, a déclaré Mme Liu-Ambrose. Je suis enchantée de me joindre à ce groupe de chercheurs éminents. »

« En plus d'offrir un financement aux chercheurs exceptionnels qui travaillent déjà dans les universités canadiennes, le Programme des chaires de recherche du Canada permet de faire venir au pays certains des meilleurs chercheurs du monde, ce qui fait de nos établissements canadiens des centres de recherche de calibre mondial, a précisé le président du Conseil de recherches en sciences humaines et du comité directeur du Programme des chaires de recherche du Canada, Chad Gaffield. Grâce à ce financement, les titulaires de chaire contribuent à approfondir l'étendue de nos connaissances, à améliorer la qualité de vie des Canadiens, à renforcer la compétitivité du Canada sur la scène internationale et à former la prochaine génération de travailleurs qualifiés. »

L'investissement annoncé aujourd'hui comprend un montant additionnel de 7,1 millions de dollars provenant de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), qui sera consacré à l'infrastructure de recherche liée aux nouvelles chaires attribuées.

« Les titulaires de chaire de recherche du Canada travaillent dans des secteurs qui sont d'une importance stratégique pour les Canadiens, a ajouté le président-directeur général de la FCI, Gilles G. Patry. L'investissement de la FCI dans l'infrastructure laissera un héritage durable au sein des communautés dans lesquelles les chercheurs œuvrent. »

Les 155 titulaires de chaire mèneront des travaux de recherche dans divers domaines, ce dont pourraient tirer profit des responsables de l'élaboration de politiques, des entreprises, des praticiens et le grand public.

La liste complète des titulaires de chaire se trouve sur le site Web du Programme des chaires de recherche du Canada (www.chairs-chaires.gc.ca/chairholders-titulaires/index-fra.aspx).

Des détails sur le financement de la FCI lié à l'infrastructure de la recherche pour les nouvelles chaires attribuées sont disponibles sur le site Web de la FCI (www.innovation.ca/fr).

Renseignements

  • Michèle-Jamali Paquette
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    613-947-2956

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502