Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

10 janv. 2013 17h06 HE

Le gouvernement Harper investit dans une nouvelle technologie pour aider l'industrie bovine

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 10 jan. 2013) - Une entreprise de l'Alberta augmentera la valeur et l'utilisation de la génomique dans l'industrie bovine au moyen de nouveaux outils d'identification des caractères. Le secrétaire parlementaire Pierre Lemieux, au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et l'honorable Laurie Hawn CP, CD (Edmonton-Centre) ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'une contribution au Delta Genomics Centre pour la mise en place d'une technologie génomique qui permettra à l'industrie bovine canadienne d'optimiser sa productivité.

« Tandis que notre gouvernement continue de mettre l'accent sur l'économie, l'industrie du boeuf de classe mondiale du Canada compte sur les technologies dernier cri pour améliorer sa compétitivité et contribuer à la croissance de notre économie, a déclaré M. Lemieux. L'utilisation d'outils génomiques à des fins d'amélioration génétique et de sélection peut aider les producteurs à réduire leurs coûts de production, à fournir un produit de meilleure qualité au marché et à augmenter leurs profits nets. »

« Le succès continu du secteur agricole canadien dépend de la capacité des producteurs à demeurer des chefs de file en innovation, a déclaré M. Hawn. Cet investissement démontre que notre gouvernement est engagé à favoriser l'avancement de l'innovation au sein de notre secteur agricole.»

L'investissement de plus de 575 000 $ aidera le Delta Genomics Centre à accélérer l'adoption de nouveaux outils de dactyloscopie génétique plus précis, moins coûteux et plus économes de temps que les outils traditionnels d'analyse de la composition génétique (ADN). Ces nouveaux outils offrent des avantages potentiels aux propriétaires de parcs d'engraissement et aux transformateurs, qui utiliseront la technologie pour cibler efficacement les animaux possédant les bonnes qualités bouchères.

Ces outils génomiques innovateurs offrent aux producteurs la possibilité de regarder littéralement « sous la peau » de leurs bovins et d'améliorer ceux-ci. La génomique, qui se définit comme l'étude de l'ADN ou de l'« empreinte » génétique d'un animal, peut identifier les caractères recherchés comme la résistance aux maladies, la qualité de la carcasse ou l'efficience alimentaire.

La nouvelle technologie permet aux outils d'identifier les polymorphismes mononucléotidiques (SNP), c'est-à-dire les marqueurs génétiques qu'il est possible de suivre entre les parents et leur progéniture. La sélection des caractères en fonction de marqueurs, comme la qualité de la viande et la santé et l'efficience alimentaire de l'animal, peut se traduire par un produit plus uniforme sur le marché. Une technologie analogue est adoptée actuellement par d'autres pays.

La contribution gouvernementale aidera le Delta Genomics Centre à recueillir des échantillons dans l'industrie bovine et à en analyser les SNP. Les échantillons et les résultats de la dactyloscopie génétique seront catalogués à l'intention des associations canadiennes d'éleveurs.

« Ce projet est une étape essentielle du processus de transfert des avantages de la génomique aux producteurs, a déclaré M. Colin Coros, vice-président (Opérations) du Delta Genomics Centre. Il permettra à nos partenaires d'adopter un nouvel outil d'identification des géniteurs qui est indispensable pour utiliser des profils d'ADN plus détaillés dans l'amélioration génétique des bovins canadiens. »

Le projet est financé par le Programme d'innovation en agriculture (PIA), une initiative de 50 millions de dollars annoncée dans le cadre du Plan d'action économique du Canada de 2011 et faisant partie de l'engagement du gouvernement à aider les producteurs canadiens à tirer parti de la science et de la technologie d'avant-garde. Le PIA favorise la mise au point et la commercialisation de produits, de technologies et de procédés nouveaux et innovateurs dans le secteur agricole. Pour en savoir plus long sur le PIA et les autres programmes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), veuillez visiter le site Web www.agr.gc.ca.

En outre, le nouvel accord-cadre Cultivons l'avenir 2, que les ministres et AAC ont signé le mois dernier, continuera de stimuler l'innovation et la croissance à long terme au Canada. Les gouvernements ont convenu d'investir plus de trois milliards de dollars sur cinq ans dans l'innovation, la compétitivité et le développement des marchés. Pour obtenir d'autres précisions sur Cultivons l'avenir 2, veuillez visiter le www.agr.gc.ca/cultivonslavenir2.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059
    jeffrey.english@agr.gc.ca