Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

12 oct. 2012 17h25 HE

Le gouvernement Harper investit dans une technologie transformant les émissions industrielles en un produit agroalimentaire précieux

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 12 oct. 2012) - Une société de l'Alberta a mis au point une façon innovatrice de cultiver une denrée utile et de grande valeur à l'aide d'émissions industrielles. Au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, le député Blake Richards (Wild Rose) a annoncé aujourd'hui le versement d'une subvention à la société SFN Biosystems Inc. SFN doit poursuivre son travail sur sa technologie brevetée qui transforme les produits d'échappement bruts de moteurs en une matière première utilisable par les algues.

« Notre gouvernement est fier de soutenir des projets innovateurs qui aident à ajouter de la valeur aux cultures d'une façon durable et respectueuse de l'environnement, a déclaré le député Richards. Ces types de projets, qui cernent un besoin sur le marché et trouvent des solutions pour combler ce besoin, aideront notre secteur agricole à prospérer et à demeurer compétitif sur la scène mondiale. »

SFN a mis sur pied avec succès une installation de démonstration à pleine échelle, qui utilise des algues pour extraire jusqu'à 90 p. 100 des émissions de CO2 libérées par des installations de compression du gaz naturel. Les algues sont considérées comme un type de produit agroalimentaire nouveau et innovateur qui possède une grande valeur nutritive et qui peut être cultivé à un coût relativement bas. L'investissement de plus de 820 000 $ aidera à financer des recherches supplémentaires sur l'optimisation du taux de croissance des algues afin d'arriver à des méthodes de production plus efficaces, donnant la quantité maximale d'algues avec la plus forte capacité d'absorption de CO2.

Avec la technologie de SFN, les émissions de CO2 et la chaleur rejetées directement par des moteurs de combustion au gaz naturel sont absorbées puis utilisées comme principales matières premières dans des phytobioréacteurs fermés - des enceintes fermées renfermant des algues, de la lumière artificielle et des éléments nutritifs. Ces enceintes assurent aux algues l'environnement optimal (CO2, lumière, chaleur et éléments nutritifs) propice à la photosynthèse et à la croissance des algues. Les souches d'algues produites possèdent diverses teneurs en lipides, protéines et hydrates de carbone, ce qui les rend utiles dans un certain nombre de produits, notamment les Oméga-3 pour la supplémentation vitaminique ainsi que d'autres suppléments alimentaires, des produits pharmaceutiques, des nutraceutiques et des produits de beauté.

La technologie de SFN sera installée dans des marchés ruraux sur des terres immédiatement adjacentes à des installations de compression du gaz naturel, ce qui créera des emplois dans des entreprises agricoles, des usines de fabrication et les installations de compression. La technologie apporte, en matière de réduction de CO2, une solution respectueuse de l'environnement, viable sur le plan technologique et faisable sur le plan économique, qui est sans risque, efficace et durable.

« La technologie de SFN représente véritablement une triple victoire pour le secteur de l'énergie, l'industrie agricole et l'environnement, a déclaré Max Copeland, cofondateur et principal vice-président de SFN. La société se réjouit de la subvention versée par le gouvernement du Canada. Elle espère maintenir sa relation avec Agriculture et Agroalimentaire Canada et avec tous les échelons du gouvernement alors qu'elle se dirige vers la commercialisation de sa technologie à court terme. »

Ce projet est financé par le Programme d'innovation en agriculture (PIA) - une initiative de 50 millions de dollars annoncée dans le cadre du Plan d'action économique du Canada de 2011 et qui fait partie de l'engagement du gouvernement à aider les producteurs canadiens à tirer profit de la science et de la technologie d'avant-garde. Le programme stimule la mise au point et la commercialisation de produits, de technologies et de procédés nouveaux et innovateurs dans le secteur agricole. Pour en savoir davantage sur ce programme et d'autres programmes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, consultez le site www.agr.gc.ca.

Le producteur énergétique Encana de Calgary est également un partenaire du projet. Il a en effet investi dans la technologie en 2010 par le truchement de son Environmental Innovation Fund (fonds pour l'innovation environnementale). Le mandat du Fonds d'Encana est d'investir dans les projets qui accroissent à moindres coûts la performance environnementale du secteur du pétrole et du gaz naturel grâce à la mise au point et à la mise en place d'une technologie novatrice.

Cet investissement est conditionnel à la signature d'un accord de contribution.

Par ailleurs, le nouvel accord Cultivons l'avenir 2, signé par les ministres et AAC le mois dernier, continuera à stimuler l'innovation et la croissance à long terme au Canada. En plus d'une généreuse série de programmes de gestion des risques de l'entreprise, les gouvernements ont accepté d'investir plus de 3 milliards de dollars sur cinq ans dans les domaines de l'innovation, de la compétitivité et du développement des marchés. Pour plus de renseignements sur CA 2, consultez le site www.agr.gc.ca/cultivonslavenir2.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059