Industrie Canada

Industrie Canada

08 avr. 2015 11h47 HE

Le gouvernement Harper investit en vue de contribuer à la fabrication de meilleur matériel de construction et à la formation de gens de métier qualifiés pour le secteur de la construction

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 8 avril 2015) - Industrie Canada

Le ministre de l'Emploi et du Développement social, ministre de la Réforme démocratique et ministre responsable de la Commission de la capitale nationale, l'honorable Pierre Poilievre, et le député d'Ottawa-Orléans, Royal Galipeau, ont annoncé l'octroi d'un financement fédéral qui aidera des centaines d'étudiants et des dizaines de professeurs du Collège Algonquin et de La Cité collégiale à mettre au point une nouvelle technologie de pointe en construction.

Ces travaux de recherche pourraient permettre aux acheteurs potentiels d'effectuer une visite en 3D de la maison qu'ils souhaitent construire, mener à la mise au point d'une technologie infrarouge qui déterminerait la source des fuites de chaleur d'une maison, et à la mise au point également d'un nouvel asphalte qui résisterait à l'érosion hydrique, mais aussi entraîner la création d'emplois pour des gens de métier. Ces travaux aideront aussi les collèges à former de nouveaux gens de métier et à réduire le coût et le temps de fabrication des matériaux de construction, et à en améliorer la qualité. Les entreprises canadiennes du secteur de la construction pourront ainsi gagner temps et argent.

Le résultat sera le suivant : des conceptions améliorées, une diminution des travaux de reprise ou du nombre de retards coûteux lorsque surviennent des problèmes de conception au moment de la construction, une sécurité accrue pour les travailleurs et une réduction du dépassement des coûts. Une amélioration de la production de seulement 2 % au sein de l'industrie correspond à des économies de 1,8 milliard de dollars par année. L'industrie de la construction est à l'origine d'environ 12 % du produit intérieur brut du Canada.

La région de la capitale nationale reçoit plus de 4 millions de dollars : le Collège Algonquin reçoit une subvention de renforcement de l'innovation de 2,3 millions de dollars sur cinq ans, et La Cité collégiale reçoit une subvention d'établissement de centres d'accès à la technologie de 1,75 million de dollars sur cinq ans. Le financement annoncé aujourd'hui a été octroyé par l'entremise du Programme d'innovation dans les collèges et la communauté et du Fonds collège-industrie pour l'innovation. Ces programmes financent des projets de recherche et des partenariats entre des collèges canadiens et des entreprises privées.

Le ministre Poilievre et le député Galipeau en ont fait l'annonce aujourd'hui, au nom du ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder, au Centre de recherche sur la construction du Collège Algonquin, qui a récemment ouvert ses portes.

Les faits en bref

  • Plus tôt aujourd'hui, le ministre d'État Holder était au Collège Mohawk à Hamilton pour annoncer un investissement fédéral à l'appui de 38 projets partout au pays. Cet investissement comprend aussi un soutien qui permettra aux collèges d'acheter du matériel de recherche spécialisé.

  • Depuis son lancement en 2009, le Programme d'innovation dans les collèges et la communauté a donné son appui à 1 124 projets dans 102 collèges partout au Canada.

  • Chaque année, le secteur de la construction est à l'origine d'environ 12 % du produit intérieur brut du Canada, et les réparations et rénovations qu'il effectue à l'égard de l'infrastructure au pays s'élèvent à plus de 150 milliards de dollars.

  • Les entrepreneurs canadiens et étrangers ont transformé le secteur canadien relativement jeune de la biotechnologie en une industrie de plus de 68 000 emplois, qui investit quelque 1,7 milliard de dollars en recherche-développement.

Citations

« La prochaine génération de gens de métier spécialisés apprend tout un éventail de compétences ici même, dans la région de la capitale nationale. Cet investissement fédéral contribuera à la formation d'un plus grand nombre de jeunes Canadiens dans les spécialisations et les professions dont l'économie canadienne a besoin. »

- Le député d'Ottawa-Orléans, Royal Galipeau

« Le Programme d'innovation dans les collèges et la communauté crée les conditions qui permettront à l'innovation et à l'entrepreneuriat d'occuper une place de choix au pays. La collaboration entre collèges et partenaires industriels locaux permet de créer de nouveaux produits et idées, ce qui contribue à la prospérité à long terme dont profitent leurs collectivités. »

- Le ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder

« Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada est fier d'appuyer la recherche appliquée et le transfert de technologies dans les collèges communautaires du Canada. Renforcer la capacité de recherche des collèges afin d'aider les entreprises à innover, et former la prochaine génération de chercheurs et d'entrepreneurs créeront de la croissance économique. Le Programme d'innovation dans les collèges et la communauté appuie la recherche et l'innovation de classe mondiale dans toutes les régions du pays - que ce soit en mettant au point du matériel spécialisé ou en établissant de nouveaux centres de recherche. »

- Le président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, B. Mario Pinto

Produits connexes

- Résultats du concours du printemps 2015 du Programme d'innovation dans les collèges et la communauté

- Centre de recherche sur la construction (en anglais)

Liens connexes

- Information sur les subventions pour les collèges et le Programme d'innovation dans les collèges et la communauté

- Collège Algonquin (en anglais)

- La Cité collégiale

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) est le principal organisme fédéral de financement qui appuie le milieu canadien de la recherche en sciences et en génie. Il soutient près de 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant une aide financière à quelque 12 000 professeurs chaque année et favorise l'innovation en travaillant avec plus de 3 000 entreprises canadiennes qui investissent dans des projets de recherche d'établissements postsecondaires et y participent.

Renseignements

  • Scott French
    Directeur des communications et des affaires parlementaires
    Cabinet du ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    343-291-2700

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    343-291-1777
    relations-medias@ic.gc.ca

    Martin Leroux, Agent des relations avec les médias et
    des affaires publiques
    Conseil de recherches en sciences naturelles et
    en génie du Canada
    613-943-7618
    media@nserc-crsng.gc.ca