Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

17 mars 2015 13h05 HE

Le gouvernement Harper investit pour aider les producteurs à gérer les risques de sécheresse et d'inondation

LACOMBE, ALBERTA--(Marketwired - 17 mars 2015) - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Un nouveau modèle de simulation conçu pour prédire les effets des inondations et de la sécheresse pourrait ouvrir la voie à une meilleure couverture d'assurance pour les agriculteurs. Le député de Wetaskiwin Blaine Calkins, au nom du ministre de l'Agriculture Gerry Ritz, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une aide fédérale de 1,3 million de dollars à l'Alberta Federation of Agriculture pour mettre au point le nouveau modèle.

Cette initiative vise à concevoir des modèles et des cartes hydrologiques de simulation pour évaluer les problèmes d'inondation, de sécheresse et de saturation du sol de façon à prédire la probabilité et l'impact des profils hydriques. Les données recueillies pourraient aider à mieux analyser le risque d'inondation et éventuellement mener à la création de produits d'assurance contre les inondations.

Les faits en bref

  • L'inondation des terres peut être causée par le débordement d'une rivière ou d'un lac, par des averses torrentielles ou des pluies continues dans une prairie sèche durant un certain nombre de jours ou par une combinaison de facteurs entraînant un excès d'humidité dans un paysage incapable d'absorber l'eau ou de la détourner des zones vulnérables.
  • Le projet a été financé par l'initiative Agri-risques (IAR) visant à soutenir la recherche et le développement ainsi que la mise en œuvre et l'administration de nouveaux outils de gestion des risques pour le secteur agricole. L'IAR fait partie des programmes de gestion des risques de l'entreprise de Cultivons l'avenir 2.
  • L'Alberta Federation of Agriculture est le plus grand organisme agricole financé par les producteurs de l'Alberta. Son mandat consiste à défendre les intérêts de tous les agriculteurs de la province, peu importe la nature de leur entreprise agricole.

Citations

« Ces dernières années, un grand nombre d'agriculteurs des Prairies ont été aux prises avec des problèmes d'inondation et d'excès d'humidité qui ont haussé le degré d'imprévisibilité et de risque au point de rendre la planification difficile. La modélisation pourrait aider à mieux comprendre le risque d'inondation, les niveaux de saturation du sol et les épisodes de sécheresse et, partant, à créer de nouveaux produits d'assurance pour les agriculteurs. »

- Blaine Calkins, député de Wetaskiwin

« Cet investissement du gouvernement du Canada représente une façon innovatrice d'évaluer tous les risques liés à l'eau avec lesquels doivent composer les agriculteurs. Le projet fera la démonstration d'un modèle qui peut servir de fondement à des solutions d'assurance pratiques pour l'agriculture et applicables à n'importe quelle région rurale du Canada. Les avantages pourront également être transférés immédiatement aux milieux urbains où des événements liés à l'eau sont susceptibles d'avoir des conséquences dévastatrices. »

- Lynn Jacobson, président de l'Alberta Federation of Agriculture

Liens additionnels

Cultivons l'avenir 2

Initiatives Agri-risques

Alberta Federation of Agriculture (Anglais seulement)

Document D'information

Initiative Agri-risques - Alberta Federation of Agriculture

Des inondations d'importance ont eu de lourdes répercussions sur les particuliers, les exploitations agricoles, les entreprises et les gouvernements dans diverses régions du Canada, et plus particulièrement dans les Prairies, au cours des dernières années. Depuis 2007, les gouvernements sont intervenus seize fois par l'intermédiaire du cadre Agri-relance à la suite de catastrophes liées à des problèmes hydriques (excès d'humidité, inondations ou sécheresse) dans les Prairies. Ces interventions ont coûté 885 millions de dollars (parts du fédéral et des provinces).

Étant donné qu'Agri-relance ne couvre pas les événements récurrents, il est nécessaire de mettre au point des solutions qui permettront aux producteurs de mieux gérer ces risques. L'industrie de l'assurance est toutefois réticente à offrir une assurance contre les inondations, en partie à cause du manque de données et de cartes à jour sur l'exposition au risque d'inondation.

Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada

Renseignements

  • Emily Hogeveen
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059

    Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972