Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

06 nov. 2013 12h57 HE

Le gouvernement Harper met sur pied de nouveaux partenariats pour accroître la sensibilisation à la prévention des blessures

Engagement dans le récent discours du Trône à appuyer et à protéger les familles canadiennes en collaborant avec les organisations de prévention des blessures

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 nov. 2013) -

Note aux rédacteurs : Une infographie sera associée à ce communiqué de presse.

Aujourd'hui, l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a prononcé un discours liminaire à la Conférence canadienne sur la prévention des traumatismes et la promotion de la sécurité, où elle s'est adressée à des chercheurs, à des intervenants et à des professionnels des domaines de la prévention des blessures et de la promotion de la santé de partout au Canada.

« Les blessures sont beaucoup plus communes que les gens ne le croient. Même si elles sont considérées comme des "accidents", la vaste majorité des blessures découlent de situations qui sont à la fois prévisibles et évitables », a déclaré la ministre Ambrose. « Notre gouvernement a déjà commencé à travailler avec les principales organisations en vue de prévenir les blessures, et nous continuerons de mettre sur pied de nouveaux partenariats pour accroître la sensibilisation à la prévention des blessures et pour donner aux Canadiens les outils dont ils ont besoin pour mener des vies plus sécuritaires et plus saines. »

Parachute et la Croix-Rouge canadienne étaient les hôtes de la Conférence, dont le thème était Des connaissances à l'action : prévenons les blessures et la violence!, qui vise à promouvoir et à réunir les principaux partenaires qui participent à la réduction des blessures intentionnelles et non intentionnelles au Canada.

Louise Logan, présidente-directrice générale de Parachute, explique qu'au-delà du coût financier, les répercussions émotionnelles des blessures évitables sont dévastatrices pour les familles, les amis et les collectivités, et qu'en travaillant ensemble, nous pouvons susciter le changement qui préviendra les blessures et sauvera des vies.

Leslie Dunning, directrice générale de la Prévention de la violence à la Croix-Rouge canadienne, affirme que la prévention des blessures inclut un vaste éventail d'activités, de l'enseignement des premiers soins et de la natation à l'éducation pour la prévention de l'intimidation. Elle est d'avis que la prévention des blessures est diversifiée, et que notre meilleure chance de réussite est de travailler en collaboration.

« Nous avons tous un rôle à jouer par rapport à cette question complexe. Aucun groupe ne peut la régler seul », a dit la ministre Ambrose. « Qu'il s'agisse d'une blessure subie en jouant au hockey, de la chute d'une personne âgée ou de violence familiale : il est possible de prévenir les blessures. »

Also available in English

Les communiqués de l'Agence de la santé publique du Canada sont accessibles par Internet : www.aspc.gc.ca.

Le feuillet de renseignements est disponible à l'adresse suivante : http://www.phac-aspc.gc.ca/inj-bles/fs-fr/2013_1106-fra.php.

Une infographie est disponible à l'adresse suivante : http://www.phac-aspc.gc.ca/media/nr-rp/pdf/bi-fb-fra.pdf

Renseignements

  • Renseignements aux médias
    Michael Bolkenius
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-957-2983

    Renseignements au public
    613-957-2991
    1-866-225-0709