Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

28 nov. 2012 10h41 HE

Le gouvernement Harper obtient l'accès des bovins au marché d'Oman

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 28 nov. 2012) - Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et le ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, Ed Fast, a annoncé aujourd'hui qu'Oman a ouvert son marché aux bovins importés du Canada. Selon l'Association canadienne de l'industrie du bétail et de la génétique, ce nouveau marché est estimé à 900 000 $ par année, ce qui marque une hausse appréciable des exportations de produits agricoles du Canada vers ce pays.

« Il s'agit là d'une autre étape déterminante pour les producteurs canadiens intéressés à exporter vers les pays de la région du Conseil de coopération du Golfe (CCG), un important marché pour le bœuf de première qualité du Canada, a déclaré le ministre Ritz. Le gouvernement Harper sait que l'augmentation des exportations crée plus d'emplois pour les Canadiens et stimule la croissance économique en général ».

Cette nouvelle possibilité d'exporter des bovins d'élevage vers Oman est le fruit des efforts constants du gouvernement du Canada pour retrouver l'accès intégral aux marchés du bœuf dans la région du CCG et pour créer plus d'occasions d'exportation pour les producteurs canadiens.

Oman est membre du CCG, qui comprend également l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït, Bahreïn et le Qatar. Cette zone constitue l'une des associations de pays les plus riches du monde et représente un marché prioritaire pour le Canada aux termes de la Stratégie commerciale mondiale.

« Notre gouvernement est bien conscient qu'ouvrir de nouveaux marchés pour accroître nos exportations de produits agricoles de renommée mondiale crée des emplois, stimule la croissance et favorise la prospérité à long terme dans toutes les régions du pays, a affirmé le ministre Fast. C'est pourquoi nous nous efforçons de resserrer et de développer nos relations commerciales existantes et avons entrepris le plan d'expansion des affaires le plus ambitieux de l'histoire du Canada. »

« Il est bon de voir les membres du Conseil de coopération du Golfe ouvrir leur marché aux bovins canadiens, a déclaré M. Rick McRonald, directeur exécutif de l'Association canadienne de l'industrie du bétail et de la génétique. Cette négociation particulière a débuté par une demande précise de bovins en avril, de sorte que le règlement de la question de l'accès a été relativement rapide. Maintenant que nous avons obtenu l'accès, nos membres peuvent donner suite à cette demande avec plus de précision et déterminer quel pourrait être le plein potentiel du marché. Nos remerciements à tous ceux qui se sont employés à ouvrir l'accès du bétail au marché d'Oman. »

De récentes négociations fructueuses ont permis l'accès des bovins de première qualité du Canada aux marchés du Qatar et des Émirats arabes unis. Le Canada peut maintenant soutenir la concurrence pour sa part d'un autre marché dans cette région. L'annonce d'aujourd'hui montre que les pays du CCG souscrivent à l'idée d'un commerce encadré par des normes internationales fondées sur des principes scientifiques et pavent la voie à d'autres pays du CCG afin qu'ils autorisent les importations du bœuf de renommée mondiale du Canada.

En 2011, le Canada a exporté des bovins d'élevage d'une valeur marchande de 24,9 millions de dollars à travers le monde. Les exportations de produits agricoles et alimentaires vers Oman se sont chiffrées à environ 1,1 million de dollars par année.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059
    jeffrey.english@agr.gc.ca

    Rick McRonald
    Directeur exécutif
    Association canadienne de l'industrie du bétail
    et de la génétique
    519-821-5200
    rmcronald@clivegen.org