Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

16 avr. 2013 09h26 HE

Le gouvernement Harper obtient une capacité additionnelle d'exportation de canola vers la Chine

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 16 avril 2013) - Les producteurs et exportateurs de canola canadien profiteront d'un accès élargi au lucratif marché de la Chine, ont déclaré aujourd'hui le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et le ministre du Commerce international, Ed Fast. La Chine a agréé une autre installation de trituration d'oléagineux, qui pourra accepter des exportations de graines de canola canadien. Cette nouvelle expansion augmentera les possibilités de ventes dans un marché qui a acheté plus de 1,9 milliard de dollars de graines de canola à l'économie canadienne en 2012.

« L'annonce d'aujourd'hui est le fruit d'une collaboration constante et une étape importante de l'élargissement des exportations de canola vers la Chine, a déclaré le ministre Ritz. La principale priorité de notre gouvernement demeure l'économie, et en réglant les questions d'accès aux marchés de pays comme la Chine, nous contribuons à augmenter les exportations canadiennes et apportons des résultats concrets aux agriculteurs canadiens. »

« Le fait d'aider les entreprises canadiennes à accroître leurs exportations vers les marchés à forte croissance comme celui de la Chine est un volet du plan de notre gouvernement pour créer des emplois, stimuler la croissance économique et assurer la prospérité à long terme des travailleurs et des entreprises, a dit le ministre Fast qui se trouve actuellement en Chine pour promouvoir les intérêts canadiens en matière de commerce et d'investissements. La Chine étant, en importance, le deuxième partenaire commercial et le deuxième marché d'exportation du Canada, nous continuerons à resserrer nos relations avec elle d'une façon qui apporte des avantages nets aux deux parties. »

Depuis 2009, les exportations de graines de canola canadien vers la Chine ont diminué sous l'effet des restrictions à l'importation imposées à cause de la jambe noire. Le Canada et l'industrie canadienne du canola ont collaboré continuellement avec la Chine pour mieux comprendre les aspects scientifiques et l'efficacité de nouvelles mesures d'atténuation des risques qui pouvaient être appliquées pour gérer les risques de la jambe noire et, en retour, réduire les effets sur les échanges.

Grâce à cette coopération, la Chine a accepté d'accorder aux producteurs et exportateurs de canola canadien un accès additionnel à une installation de trituration d'oléagineux se trouvant à Nantong, dans la province de Jiangsu. L'accès a été accordé à cette installation de 600 000 tonnes par année à titre d'essai pendant que les gouvernements et l'industrie continuent à chercher des solutions à long terme. Cet élargissement est appréciable, car pour la première fois depuis 2009, les exportateurs et producteurs de canola canadien peuvent vendre à la province de Jiangsu.

« Nous nous réjouissons de la décision de la Chine d'élargir davantage l'accès de son marché aux graines de canola canadien, a déclaré la présidente du Conseil canadien du canola, Mme Patti Miller. Cette décision souligne le rôle d'importance que jouent, d'une part, la science dans le règlement des questions techniques commerciales et, d'autre part, une étroite collaboration industrie-gouvernement dans l'obtention et le maintien de l'accès à un marché. »

En décembre 2012, le nombre total d'installations de trituration de la Chine admissibles à importer du canola canadien était de 10, et leur capacité de trituration annuelle, de 5 millions de tonnes. Le Canada est déterminé à collaborer avec la Chine à la mise en place d'une stratégie permanente pour créer un environnement commercial stable au profit du canola canadien. Les exportations canadiennes globales du canola et de ses produits ont atteint une valeur marchande de plus de 3 milliards de dollars en 2012.

L'annonce d'aujourd'hui est un autre exemple de ce qui est fait pour améliorer la compétitivité et la croissance à long terme de l'agriculture canadienne - des priorités du cadre stratégique Cultivons l'avenir 2. En plus du financement pluriannuel des programmes de gestion des risques de l'entreprise, Cultivons l'avenir 2 prévoit 3 milliards de dollars pour des initiatives stratégiques touchant l'innovation, la compétitivité et le développement des marchés.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059

    Le Service des relations avec les médias
    Affaires étrangères et Commerce international Canada
    613-996-2000
    Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

    Rudy Husny, Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Ed Fast
    Ministre du Commerce international et ministre
    de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique
    613-992-7332
    rudy.husny@international.gc.ca