Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

14 févr. 2014 14h24 HE

Le gouvernement Harper prend des mesures supplémentaires afin de veiller à la durabilité et à la prospérité du secteur de l'aquaculture au Canada

NANAIMO, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 14 fév. 2014) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, et le député de Nanaimo Alberni, docteur James Lunney a fourni aujourd'hui plus de détails concernant l'investissement de 54 millions de dollars sur 5 ans octroyé par le gouvernement du Canada et qui servira à poursuivre le Programme d'aquaculture durable du Canada, qui met l'accent sur la recherche scientifique et l'amélioration de la réglementation.

Grâce à son Programme d'aquaculture durable, le gouvernement du Canada met en place les conditions, avec la science comme fondement, qui permettront à l'industrie aquacole canadienne de prospérer tout en exerçant ses activités de façon durable sur le plan écologique. Grâce au programme renouvelé, jusqu'à 27 millions de dollars sont consacrés à accroître nos connaissances scientifiques au moyen de la recherche, d'analyses opérationnelles, de l'évaluation du risque, et d'avis scientifiques évalués par les pairs. La réforme réglementaire et l'établissement de rapport amélioré constituent les deux autres piliers du programme.

Faits en bref

  • L'aquaculture fournit près de 50 pour cent du poisson et des fruits de mer consommés à l'échelle mondiale, et la demande ne cesse d'augmenter de façon constante. Il s'agit du secteur de production alimentaire dont la croissance est la plus importante au monde.

  • L'industrie canadienne de l'aquaculture génère annuellement 174 000 tonnes de produits et 2 milliards de dollars par année en activités économiques au total. En 2012, l'aquaculture représentait 16 % de la production totale de fruits de mer du Canada.

  • Le secteur soutient plus de 14 000 emplois dans des régions rurales et, de plus en plus, dans des collectivités autochtones. Environ 50 collectivités des Premières Nations œuvrent dans le secteur aquacole ou au sein d'industries connexes.

  • Le Canada est reconnu à l'échelle internationale comme étant l'un des meilleurs endroits au monde pour une aquaculture durable. Notre pays bénéficie du littoral le plus long et des réserves d'eau douce les plus importantes au monde, de conditions optimales pour l'élevage d'espèces aquacoles commerciales essentielles, ainsi que d'une proximité géographique avec de marchés importants. Le Canada dispose également du soutien de gestionnaires et d'employés qualifiés et est également doté d'une capacité de recherche de calibre mondial qui permet d'appuyer des avantages concurrentiels précoces dans le secteur aquacole tels que le développement de vaccins et la recherche sur l'élevage.

Citations

  • « L'aquaculture est le secteur de production alimentaire dont la croissance est la plus forte au monde. Ce secteur crée des emplois indispensables dans les régions rurales et les collectivités autochtones. L'investissement de 54 millions de dollars de notre gouvernement contribuera à relever les défis du secteur en matière de croissance en réduisant la bureaucratie, en améliorant la gestion de la réglementation et la transparence, en veillant à l'accroissement des connaissances scientifiques et à l'amélioration de la prise de décisions axée sur la science », a déclaré la ministre Shea.
  • « Grâce au renouvellement du Programme d'aquaculture durable, et en collaboration avec ses partenaires, le gouvernement du Canada continue à respecter son engagement à l'égard d'un secteur canadien de l'aquaculture prospère et durable », a déclaré la ministre Shea.

Sujets connexes

- Fiche d'information : Programme d'aquaculture durable du Canada – Approfondir nos connaissances scientifiques

- Fiche d'information : Industrie de l'aquaculture de la Colombie-Britannique assujettie à la réglementation fédérale : trois années en revue

Liens connexes

- Aquaculture : http://www.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/index-fra.htm

- L'aquaculture en Colombie-Britannique : http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/index-fra.html

- Recherche scientifique sur l'aquaculture : http://www.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/sci-res/index-fra.htm

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Ce communiqué est disponible en direct à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

Adresse Internet : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    Ottawa
    613-990-7537

    Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474