Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

30 mars 2012 12h00 HE

Le gouvernement Harper prévoit modifier le programme de la SV pour assurer sa viabilité

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 30 mars 2012) - Le gouvernement Harper a annoncé des changements pour garantir la viabilité du programme de la Sécurité de la vieillesse (SV) à l'intention des futures générations de Canadiens.

« Notre gouvernement s'est engagé à doter les Canadien de programmes sociaux durables et d'une sécurité du revenu à la retraite », a déclaré l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien et députée fédérale de Blackstrap. « Les changements que nous apportons assureront la viabilité de la SV, de façon à ce que les Canadiens puissent en bénéficier lorsqu'ils en auront besoin. »

« Le nombre de prestataires de la SV devrait doubler au cours des 20 prochaines années », a dit la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley. « Compte tenu des changements démographiques auxquels doit faire face le Canada, notre gouvernement est déterminé à prendre les mesures nécessaires pour préserver le programme de la SV dans l'intérêt de tous les Canadiens. »

Changement dans l'âge d'admissibilité

Le principal changement apporté au programme de la SV est l'élévation, de 65 à 67 ans, de l'âge d'admissibilité à la SV et au Supplément de revenu garanti (SRG). Les personnes âgées de 54 ans ou plus le 31 mars 2012 ne seront pas concernées par les changements apportés à l'âge d'admissibilité. Les prestataires actuels de la SV continueront de recevoir leurs prestations.

Allocations

La fourchette d'âge d'admissibilité à l'Allocation et à l'Allocation au survivant augmentera aussi en passant de 60-64 ans (fourchette actuelle) à 62-66 ans.

Préavis et mise en œuvre graduelle

Les personnes nées entre le 1er avril 1958 et le 31 janvier 1962 auront le droit de recevoir leur pension de la SV et le SRG entre 65 et 67 ans, selon leur date de naissance. Celles nées le 1er février 1962 ou après, seront admissibles à la SV et au SRG à 67 ans.

La longue période de préavis et la mise en œuvre progressive donneront aux Canadiens le temps nécessaire pour rajuster leurs régimes de retraite.

Autres programmes gouvernementaux

Le gouvernement veillera à ce que certains programmes fédéraux, y compris ceux fournis par Anciens Combattants Canada et Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, qui versent des prestations de soutien du revenu jusqu'à 65 ans, prennent en compte les changements apportés au programme de la SV. Le gouvernement offrira une compensation aux provinces et aux territoires au titre des coûts additionnels nets auxquels ils feront face en raison de la hausse de l'âge d'admissibilité aux prestations de la SV.

Report volontaire

Afin de donner aux Canadiens plus de souplesse et de choix, le gouvernement du Canada instaurera une option permettant le report volontaire de la pension de la SV à une date ultérieure. Cette mesure permettra de reporter, d'un maximum de cinq ans après l'âge d'admissibilité, le versement de la pension de la SV en contrepartie d'une pension plus élevée ajustée sur une base actuarielle. Cette option sera offerte à partir de juillet 2013.

Inscription proactive

Afin d'améliorer les services aux aînés, le gouvernement instaurera un mécanisme proactif d'inscription au programme de la SV et au SRG. Grâce à cette mesure, les aînés n'auront plus à remplir de demande et les frais d'administration diminueront. Cette mesure sera instaurée graduellement de 2013 à 2016.

Pour en savoir plus sur les mesures prises pour assurer la viabilité de la SV pour les générations futures, visitez : servicecanada.gc.ca/retraite

Renseignements

  • Nicholas J. Insley
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Lynne Yelich
    613-954-1042