Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

11 juin 2012 12h15 HE

Le gouvernement Harper souligne les séquelles laissées par les pensionnats indiens sur la Colline du Parlement

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 juin 2012) - L'honorable John Duncan, ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, a dévoilé aujourd'hui l'œuvre qui commémorera les séquelles laissées par les pensionnats indiens sur les anciens élèves et leurs familles. L'artiste métisse Christi Belcourt verra son œuvre transformée en vitrail qu'on installera dans l'édifice du Centre de la Colline du Parlement.

« Le gouvernement Harper continue de prendre des mesures afin de favoriser d'une part la réconciliation entre les Autochtones, leurs familles et leurs collectivités, et d'autre part, entre tous les Canadiens. Il y a quatre ans, les excuses présentées par le premier ministre ont établi les fondements d'une nouvelle relation entre les Canadiens d'origine autochtone et non autochtone. Cette relation est fondée sur le respect mutuel et le désir d'avancer en partenariat. »

L'engagement du Canada envers la réconciliation sera visible à tous les visiteurs de la Colline du Parlement. Grâce à cette œuvre, les visiteurs remarqueront les efforts de commémoration déployés par le Canada qui rend hommage aux familles et aux collectivités des personnes qui ont été profondément touchées par les séquelles des pensionnats.

« L'œuvre représente la guérison et la réconciliation entre les Autochtones et tous les Canadiens, a expliqué Stephen Inglis, président du comité de sélection. L'œuvre s'intitule Giniigaaniimenaaning, ce qui signifie "regarder vers l'avenir". Elle raconte l'histoire des Autochtones, de leur culture et de leurs langues pendant des périodes difficiles tout en montrant la guérison et la résilience dans les traditions et les langues autochtones. Cette histoire est une partie importante de l'histoire canadienne, et il est essentiel qu'elle soit mieux connue. »

« Nous ne pouvons pas oublier que pendant plus de 100 ans, des enfants autochtones ont été retirés de force de leur famille afin de fréquenter les pensionnats indiens, a déclaré Christi Belcourt. Les répercussions des pensionnats indiens se font encore sentir profondément dans nos collectivités. Cependant, les gens guérissent et retrouvent leurs forces. Ce vitrail est important, car il commémore une page marquante de l'histoire, c'est-à-dire les excuses présentées en 2008 par le premier ministre du Canada aux Autochtones. Grâce à ce vitrail, tous les Canadiens et les générations à vernir s'en souviendront. »

La réalisation du vitrail a été rendue possible grâce à un appui de l'honorable Andrew Scheer, président de la Chambre des communes. Le comité de sélection, qui comprenait des experts en matière d'art autochtone et d'anciens élèves des pensionnats indiens, a recommandé à l'unanimité de retenir ce concept pour réaliser le vitrail. En raison de l'importance des excuses présentées devant le Parlement en juin 2008, le vitrail sera installé dans l'édifice du Centre, au-dessus de l'entrée des députés. On prévoit procéder à l'installation du vitrail vers la fin de 2012.

Voir aussi :

Document d'information : Se souvenir du passé, fenêtre sur l'avenir : commémorer les séquelles des pensionnats indiens sur la Colline du Parlement

Notice biographique : Christi Belcourt

Giniigaaniimenaaning, description de l'artiste

Ce communiqué peut également être consulté dans Internet à l'adresse www.aadnc.gc.ca.

Vous pouvez recevoir toutes nos nouvelles et nos mises à jour médiatiques automatiquement. Pour obtenir plus d'information sur le fil RSS de notre salle des médias ou vous y abonner : www.aadnc-aandc.gc.ca/1info/rssinfo-fra.asp.

Renseignements

  • Cabinet du ministre
    Jan O'Driscoll
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable John Duncan
    819-997-0002

    Relations avec les médias
    Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
    819-953-1160