Industrie Canada

Industrie Canada

28 févr. 2011 10h15 HE

Le gouvernement Harper souligne une réussite canadienne en matière de commercialisation

Les investissements dans la recherche-développement permettent de stimuler l'économie et d'améliorer la qualité de vie de la population

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 28 fév. 2011) - Le ministre de la Sécurité publique et ministre responsable du Manitoba, l'honorable Vic Toews, a visité aujourd'hui les installations de Carlson Engineered Composites Inc. afin d'annoncer les résultats de projets de recherche-développement financés par le gouvernement du Canada qui contribuent à la réussite au chapitre de la commercialisation, comme dans le cas de la machine robotisée de découpe au jet d'eau de cette entreprise. Cette société innovatrice a reçu un financement du gouvernement du Canada, dans le cadre du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada (PARI-CNRC). Plusieurs collègues du ministre au sein du caucus se sont rendus aujourd'hui dans les installations d'entreprises ailleurs au Canada afin de souligner des commercialisations fructueuses similaires qui stimulent l'économie et améliorent la qualité de vie de la population canadienne.

« Notre gouvernement appuie les entreprises canadiennes qui investissent dans la recherche-développement en vue de commercialiser de nouvelles idées, et contribuent ainsi à la création d'emplois et au renforcement de l'économie, a déclaré le ministre Toews. Carlson Engineered Composites constitue un cas de réussite au Canada et témoigne bien du succès que peuvent obtenir les entreprises qui investissent dans la recherche et commercialisent leurs découvertes. »

Carlson Engineered Composites Inc. a conçu une cellule robotisée pour tailler des morceaux de fibre de verre en utilisant une procédure de découpe au jet d'eau à haute pression. L'équipement a été mis au point en partie grâce à un investissement du PARI-CNRC; on ne retrouve que quelques autres robots similaires en Amérique du Nord qui effectuent la découpe de matériaux composites.

« En tant que chef de file de l'industrie des composites, Carlson devait trouver le moyen le plus précis, efficace et rentable pour améliorer ses opérations, a déclaré le vice-président exécutif, Opérations, Gurcan Kocdag. Le Programme d'aide à la recherche industrielle nous a permis de choisir la technologie la plus pratique disponible dans le domaine de la découpe des matériaux composites. Nous avons donc décidé d'aller de l'avant avec une machine robotisée de découpe au jet d'eau qui fonctionne à 50 000 psi et qui est très rapide, très précise et atteint un haut degré de répétabilité. Cette cellule robotisée a amélioré notre rendement de 60 %. Nous avons l'intention d'élargir l'utilisation de cette cellule robotique, ce qui permettra d'augmenter notre production d'un autre 50 % dans un proche avenir. »

La compétitivité à long terme du Canada est tributaire de la hausse des investissements des entreprises dans la recherche-développement. Pour demeurer au premier plan de l'économie mondiale, les entreprises canadiennes doivent investir dans les personnes et dans les idées qui donneront naissance aux découvertes de demain. Des programmes comme le PARI-CNRC aident les entreprises à innover.

Le Canada se place en tête des pays du G7 pour les dépenses de recherche-développement dans le secteur de l'enseignement supérieur en proportion de l'économie.

La stratégie des sciences et de la technologie du Canada, lancée par le premier ministre Harper en 2007, a pour objectif d'encourager nos entreprises à investir dans la recherche-développement et à commercialiser de nouvelles idées, au profit de tous les Canadiens. Dans les budgets de 2006, de 2007 et de 2008, le gouvernement a alloué aux initiatives scientifiques et technologiques un financement additionnel de 2,2 milliards de dollars.

Le gouvernement a par ailleurs fait fond sur ces investissements au cours des première et deuxième années de mise en œuvre du Plan d'action économique du Canada en versant une somme supplémentaire de 6,3 milliards de dollars destinée à l'infrastructure et aux travaux de recherche, aux travailleurs hautement qualifiés et à la commercialisation.

 Pour de plus amples renseignements sur la stratégie des sciences et de la technologie du Canada, veuillez consulter le site Web d'Industrie Canada (www.ic.gc.ca/eic/site/ic1.nsf/fra/h_00231.html).

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    Gary Toft - Directeur des communications
    613-943-7599
    ou
    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502