Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

12 oct. 2012 13h25 HE

Le gouvernement Harper va de l'avant pour respecter son engagement relatif aux opérations intégrées transfrontalières d'application de la loi

WHITE ROCK, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 12 oct. 2012) -

Note aux rédacteurs : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwire.

Aujourd'hui, l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, accompagné de la consule générale des États-Unis à Vancouver, Anne Callaghan, au nom de la secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, Janet Napolitano, a annoncé que la région de Vancouver et Blaine ainsi que celle de Windsor et Detroit seraient les deux premiers endroits régularisés où l'on procéderait à la mise en œuvre des opérations intégrées transfrontalières maritimes d'application de la loi, mieux connues sous le nom de Shiprider. L'annonce a été faite à White Rock, en Colombie-Britannique.

« Notre gouvernement est déterminé à assurer la sécurité de tous les Canadiens. Le projet Shiprider est un partenariat important pour la sécurité entre les États-Unis et le Canada qui contribue à améliorer la coopération transfrontalière, » a déclaré le ministre Toews. « Cet accord met en évidence la solidité du partenariat entre les États-Unis et le Canada ainsi que l'engagement mutuel à l'égard de la sécurité d'une frontière commune. De plus, Shiprider permet d'assurer la légitimité des corridors commerciaux que nous partageons avec notre plus important partenaire commercial. »

« Nous avons tenu notre engagement quant à la création de cette approche intégrée et bilatérale en matière de sécurité des frontières maritimes. Ainsi, nous reconnaissons l'importance de notre responsabilité partagée relativement la sécurité du public, et ce, des deux côtés de la frontière, » a déclaré la consule générale, Anne Callaghan. « Shiprider nous permettra également de profiter des plus grands avantages en matière de sécurité en mobilisant les ressources et les agents d'application de la loi des deux pays dans la lutte contre la criminalité transnationale. »

Le projet Shiprider comprend des navires dont l'équipage conjoint est constitué d'agents d'application de la loi spécialement formés et désignés du Canada et des États-Unis. Travaillant de concert, ces agents armés peuvent faire la navette entre les deux pays, afin de contrer la criminalité transfrontalière dans les voies navigables communes du Canada et des États-Unis.

« En rassemblant des officiers de la GRC et de la Garde côtière des États-Unis sur un même navire de patrouille, le projet Shiprider entre le Canada et les États-Unis permet non seulement aux deux pays d'accroître leurs capacités d'application de la loi, mais aussi de disposer de la souplesse opérationnelle nécessaire pour poursuivre et intercepter des bateaux suspects dans les eaux territoriales des deux pays, » a affirmé le commissaire adjoint, Todd Shean, au nom du commissaire de la GRC, Bob Paulson.

Le projet Shiprider représente une approche résolument coopérative qui vise à mener des opérations intégrées transfrontalières maritimes d'application de la loi et des opérations de sécurité.

« Les opérations transfrontalières maritimes intégrées conformes en matière d'application de la loi dans les eaux communes entre le Canada et les États-Unis seront régies par un accord-cadre bilatéral qui comprend une composante relative à la surveillance du public, des dispositions sur la reddition de comptes et des exigences en matière de formation spécialisée, » a affirmé le contre-amiral de la Garde côtière des États-Unis, Keith Taylor. « L'accord comprendra également des dispositions sur le partage des informations et la protection de la vie privée qui respectent la souveraineté intérieure. »

Les opérations transfrontalières maritimes intégrées conformes en matière d'application de la loi respectent la souveraineté du Canada et des États-Unis et sont basées sur les principes de gestion de la frontière commune, de l'application efficace de la loi, du partage d'information appropriée et mesurée, et d'une protection robuste de la vie privée. Les opérations Shiprider améliorent à la fois la sécurité canadienne et américaine dans nos voies navigables communes.

Le 4 février 2011, le premier ministre Harper et le président Obama ont formulé le Plan d'action « Par-delà la frontière » qui articule une vision commune selon laquelle les deux pays collaborent afin d'éliminer les menaces le plus tôt possible et d'une manière qui accélère la circulation légitime des personnes, des biens et des services à la frontière. Le Plan d'action, annoncé en décembre 2011, décrit les étapes précises que les deux pays entendent adopter pour réaliser les objectifs visant à renforcer la sécurité du périmètre et la compétitivité économique, tel qu'il a été exprimé dans le Plan d'action.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.

Suivez Sécurité publique Canada (@Securite_Canada) sur Twitter.

Renseignements

  • Julie Carmichael
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique
    613-991-2924

    Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657
    media@ps-sp.gc.ca

    Relations avec les médias - Division E
    GRC
    604-264-2929

    Département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis
    Bureau de l'attaché de presse
    202-282-8010

    Garde côtière des Etats-Unis
    Capt Tony Hahn
    Administration centrale de la Garde côtière
    (Washington D.C.)
    202-372-4627

    Garde côtière des Etats-Unis
    Capt Eric Belleque
    D13, Affaires publiques (Seattle, WA)
    206-220-7236

    Garde côtière des Etats-Unis
    Capt Jose Jimenez
    D13, Chef de l'application de la loi (Seattle, WA)
    206-220-7304