Anciens Combattants Canada

Anciens Combattants Canada

08 déc. 2011 06h06 HE

Le gouvernement japonais présente ses excuses aux prisonniers de guerre canadiens

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 déc. 2011) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

L'honorable Steven Blaney, ministre des Anciens Combattants, et le ministre des Affaires étrangères John Baird ont accepté aujourd'hui les sincères excuses du gouvernement du Japon aux anciens prisonniers de guerre canadiens pour leurs souffrances durant la Seconde Guerre mondiale. Les excuses ont été présentées plus tôt aujourd'hui à Tokyo par M. Toshiyuki KATO, vice-ministre parlementaire des Affaires étrangères du Japon.

« C'est pour moi un honneur d'accompagner d'anciens prisonniers de guerre canadiens et d'entendre le gouvernement japonais s'excuser du traitement et des souffrances que les Japonais leur ont fait subir durant la Seconde Guerre mondiale, a affirmé le ministre Blaney. Ce geste important est une étape cruciale dans la réconciliation des anciens prisonniers de guerre avec leur passé, et un moment très significatif dans leur vie. Le geste reconnaît leurs souffrances, tout en rendant hommage à leurs sacrifices et à leur courage. »

« La douleur profonde et le lourd fardeau de la Seconde Guerre mondiale se sont transformés en liens mutuellement avantageux et respectueux entre le Canada et le Japon, deux démocraties adultes. Ceci est l'héritage de tous ceux qui ont servi dans les campagnes du Pacifique, a dit le ministre Baird. Des excuses sincères comme celles présentées aujourd'hui aident à guérir le passé alors que nos deux grands pays font face à l'avenir. »

Le jour de Noël 1941, incapables de continuer, les Alliés n'eurent d'autre choix que de se rendre. Pendant les dix-sept jours et demi que dura la bataille, 290 soldats canadiens perdirent la vie et 493 furent blessés en tentant de protéger Hong Kong.

Ceux qui survécurent furent emprisonnés dans des camps à Hong Kong et au Japon jusqu'à ce que le Japon capitule, le 15 août 1945. Pendant près de quatre années, ces Canadiens furent à la merci de la brutalité délibérée et systématique de leurs ravisseurs.

Les prisonniers de guerre furent envoyés aux travaux forcés dans des chantiers de construction, des chantiers navals, des mines et des fonderies, où ils étaient régulièrement roués de coups et privés de nourriture. Deux cent soixante-sept autres soldats moururent dans les camps avant d'avoir pu être libérés. Beaucoup de ceux qui purent retourner au Canada souffrirent de handicaps graves causés par leur expérience et moururent prématurément.

Le ministre Blaney a dirigé une délégation d'anciens combattants canadiens de la bataille de Hong Kong au Japon pour recevoir ces excuses et assister à une cérémonie commémorative. Ils sont également allés se recueillir devant les tombes des soldats canadiens enterrés au Cimetière britannique du Commonwealth Yokohama.

Pour en apprendre davantage sur la contribution du Canada durant la bataille de Hong Kong, consultez le site Web d'Anciens Combattants Canada à veterans.gc.ca.

N'oublions jamais.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20111208-mblaneybig.jpg

Renseignements

  • Demandes des médias :
    Janice Summerby
    Conseillère, Relations avec les médias
    Anciens Combattants Canada
    613-992-7468

    Codie Taylor
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre des Anciens Combattants
    613-996-4649