Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

27 juil. 2011 12h07 HE

Le gouverneur général annonce l'octroi de 31 Décorations pour service méritoire (division militaire)

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 juillet 2011) - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, a annoncé aujourd'hui l'octroi de 31 Décorations pour service méritoire (division militaire), soit sept Croix et 24 Médailles, à des personnes dont les réalisations particulières ont fait honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Les récipiendaires seront invités à recevoir leur décoration au cours d'une cérémonie qui aura lieu à une date ultérieure.

La liste des récipiendaires, les citations ainsi que des renseignements complémentaires sur les Décorations pour service méritoire (division militaire) sont joints au présent communiqué.

RÉCIPIENDAIRES

DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Croix du service méritoire (division militaire)

L'adjudant-chef Jules Joseph Moreau, M.M.M., C.S.M., C.D. Saint-Pamphile (Qc)
Le lieutenant-colonel Jocelyn J.M.J. Paul, C.S.M., C.D. Wendake (Qc)
Le général David H. Petraeus, C.S.M. (Armée américaine) Cornwall-on-Hudson (New York, É.-U.)
Le sergent Michael Adam Smith, C.S.M., C.D. Ste-Thérèse (Qc)
Le lieutenant-colonel Gilbert Clement Thibault, C.S.M., C.D. Gaspé (Qc)
Le lieutenant-colonel Carl Jean Turenne, C.S.M., C.D. Kingston (Ont.)
Le brigadier-général Jonathan Holbert Vance, O.M.M., C.S.M., C.D. Tweed (Ont.)

Médaille du service méritoire (division militaire)*

Le colonel Gregory C. Bilton, M.S.M. (Armée australienne) Wanniassa (Australie)
Le major Emanuel Jeannot Boucher, M.S.M., C.D. Granby (Qc)
Le major-général Mart C. de Kruif, M.S.M (Armée royale des Pays-Bas) Apeldoorn (Pays-Bas)
Le major Jean-François Duval, M.S.M., C.D. Québec (Qc)
Le caporal François-Jonathan Gilles Michel Hébert, M.S.M. Montréal (Qc)
Le sergent William Joseph Kelland, M.S.M., C.D. St. John's (T.-N.-L.)
Le sergent Charles Andrew McLean, M.M.M., M.S.M., C.D. Ottawa (Ont.)
Le capitaine Andrew John Mercer, M.S.M., C.D. Toronto (Ont.)
L'adjudant Keith Paul Mitchell, C.V., M.S.M., C.D. Lasalle (Qc)
Le major Joseph Serge Raynald Morin, M.S.M., C.D. Lac Mégantic (Qc)
Le sergent David Michael Pawulski, É.C., M.S.M., C.D. Calgary (Alb.)
Le major Yannick Pépin, M.S.M., C.D. (à titre posthume) Arthabaska (Qc)
Le sergent Joseph François Colin Piché, M.S.M., C.D. St-Basile-de-Portneuf (Qc)
Le colonel John Bruce Ploughman, M.S.M., C.D. St. John's (T.-N.-L.)
L'adjudant-chef Joseph Gerard Gilbert Poirier, M.M.M., M.S.M., C.D. Verdun (Qc)
L'adjudant-chef Ernest Gérard Joseph Poitras, M.S.M., C.D. Tracadie (N.-B.)
Le colonel Marie Céline Danielle Savard, M.S.M., C.D. Chicoutimi (Qc)
Le major Paul Scannell, M.S.M. (Armée britannique) Ruislip (Royaume-Uni)
L'adjudant-chef Andrew Peter Stapleford, M.S.M., C.D. Halifax (N.-É.)
Le lieutenant-colonel Ann-Marie Brigitte Tardif, M.S.M., C.D. Plessisville (Qc)
Le lieutenant-colonel John Tringali, M.S.M. (Armée de l'air américaine) Charleston (Caroline du Sud, É.-U.)
Le major Joseph Richard Marc Verret, M.S.M., C.D. Ottawa (Ont.)
Le lieutenant-colonel Michael Whited, M.S.M. (Armée américaine) Colorado Springs (Colorado, É.-U.)

* Pour des raisons opérationnelles et de sécurité, le nom et la citation d'un des récipiendaires de la Médaille du service méritoire (division militaire) ne sera pas publié.

Veuillez noter que les grades mentionnés dans cet avis aux médias sont ceux qui étaient détenus par les récipiendaires lorsque l'événement pour lequel ils sont reconnus a eu lieu.

CITATIONS

DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

L'adjudant-chef Jules Joseph Moreau, M.M.M., C.S.M., C.D.
Saint-Pamphile (Québec)
Croix du service méritoire (division militaire)

À titre de sergent-major régimentaire du groupement tactique du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, d'avril à octobre 2009, l'adjudant-chef Moreau a fait preuve de leadership et d'un dévouement sans bornes, devenant ainsi un modèle qui a assuré le succès de l'unité. Animés par son esprit de combattant et ses judicieux conseils, les soldats ont pu mieux supporter les souffrances physiques et psychologiques du combat, particulièrement ceux qui se rétablissaient de leurs blessures avant de retourner au Canada. Que ce soit en encadrant les troupes terrestres ou en fournissant des conseils stratégiques au commandant, l'adjudant-chef Moreau s'est distingué en tant que soldat de premier ordre et a contribué d'une manière cruciale à l'intégrité et au succès de l'unité.

Le lieutenant-colonel Jocelyn J. M.J. Paul, C.S.M., C.D.
Wendake (Québec)
Croix du service méritoire (division militaire)

En qualité de commandant du groupement tactique du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, d'avril à octobre 2009, le lieutenant-colonel Paul a fait preuve d'un leadership exceptionnel et d'un sens tactique hors du commun en planifiant et en dirigeant des opérations de contre-insurrection des plus réussies, lesquelles ont permis de diminuer grandement la capacité de combat de l'ennemi. Grâce à son approche innovatrice, audacieuse et ciblée, il a nui à la capacité des insurgés de progresser du point de vue tactique durant la saison de combat traditionnelle, ce qui a aidé à renforcer l'autorité du gouvernement afghan dans la province de Kandahar. Par son excellente façon de commander son unité, il a assuré le succès de cette dernière, contribué au progrès des efforts internationaux en Afghanistan et fait grand honneur au Canada et aux Forces canadiennes.

Le général David H. Petraeus, C.S.M. (Armée américaine)
Cornwall-on-Hudson (New York, É.-U.)
Croix du service méritoire (division militaire)

À titre de commandant de l'United States Central Command, d'octobre 2008 à juin 2010, le général Petraeus a offert une collaboration et un appui extraordinaires aux membres des Forces canadiennes qui participaient aux opérations de combat en Afghanistan. Il a démontré sa grande appréciation des Forces canadiennes en plaçant de nombreux militaires américains sous commandement canadien. Il s'agissait en fait du plus grand nombre de soldats américains mis sous les ordres d'un commandant étranger depuis des décennies. Grâce à cette marque de confiance, le Canada a pu jouer un plus grand rôle dans l'élaboration du plan de la campagne menée par les États-Unis en Afghanistan. En outre, l'extraordinaire leadership dont a fait preuve le général Petraeus a contribué à resserrer les liens qui existaient déjà entre nos deux pays.

Le sergent Michael Adam Smith, C.S.M., C.D.
Ste-Thérèse (Québec)
Croix du service méritoire (division militaire)

Militaire chargé de la neutralisation de munitions explosives en Afghanistan, d'avril à octobre 2009, le sergent Smith a contribué d'une manière importante à l'élimination d'engins explosifs improvisés dissimulés par l'ennemi. Ayant neutralisé avec succès plus de 90 de ces engins, dont neuf en une seule journée, il a aidé à assurer la sécurité des forces terrestres. Il a aussi mis à profit ses connaissances exhaustives pour mettre en œuvre un programme de formation qui a permis de mieux sensibiliser le personnel canadien, afghan et de la coalition aux dangers que représentent les engins explosifs improvisés. Appelé à exercer ses fonctions presque quotidiennement, le sergent Smith a, par son sens du devoir indéfectible, sauvé sans aucun doute de nombreuses vies et fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le lieutenant-colonel Gilbert Clement Thibault, C.S.M., C.D.
Gaspé (Québec)
Croix du service méritoire (division militaire)
Le sergent William Joseph Kelland, M.S.M., C.D.
St. John's (Terre-Neuve-et-Labradror)
Le capitaine Andrew John Mercer, M.S.M., C.D.
Toronto (Ontario)
L'adjudant Keith Paul Mitchell, C.V., M.S.M., C.D.
Lasalle (Québec)
Le sergent David Michael Pawulski, É.C., M.S.M., C.D.
Calgary (Alberta)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Dans la matinée du 9 juin 2008, l'équipage de l'hélicoptère de sauvetage Cormorant 913 a évacué avec succès un marin grièvement blessé à bord du vaisseau Maersk Dunedin, près de Halifax. Le commandant d'aéronef, le lieutenant-colonel Thibault, a pris des décisions critiques pendant qu'il pilotait l'hélicoptère dans des circonstances exceptionnellement difficiles. Il a eu l'assistance du premier officier, le capitaine Mercer, qui a aidé au pilotage pendant près de dix heures, atterrissant à deux reprises sur l'île de Sable pour faire le plein de carburant, alors que l'aéronef était poussé à la limite de son endurance. Malgré une visibilité réduite qui rendait impossible de voir le vaisseau en détresse, le mécanicien de bord, le sergent Pawulski a joué un rôle clé en fournissant ses conseils pour que l'aéronef puisse se positionner au dessus du pont de manière à faciliter la manœuvre de hissage. Les techniciens en recherche et en sauvetage, l'adjudant Mitchell et le sergent Kelland, ont ensuite été descendus sur le pont sans cesse soulevé par la mer, où ils ont pu administrer des soins médicaux qui ont assuré la survie du marin blessé et coordonner l'opération de transfert à bord de l'hélicoptère. Le comportement de l'équipe et le dévouement et le professionnalisme avec lequel ce sauvetage audacieux a été planifié et exécuté ont fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le lieutenant-colonel Carl Jean Turenne, C.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)
Croix du service méritoire (division militaire)

En tant que commandant de l'Équipe provinciale de reconstruction, de janvier 2009 à janvier 2010, le lieutenant-colonel Turenne a contribué au succès des opérations alliées dans la province de Kandahar, en Afghanistan. Œuvrant en étroite collaboration avec le groupement tactique canadien, les nations alliées et de hauts représentants afghans, il a dirigé une organisation formée de plus de 400 personnes chargée de maintenir l'initiative de lutte contre les insurgés, tout en exécutant le mandat de la Force internationale d'assistance à la sécurité. Par la qualité de son leadership, il a assuré le succès opérationnel de son unité et fait progresser les efforts internationaux en Afghanistan, faisant ainsi grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Le brigadier-général Jonathan Holbert Vance, O.M.M., C.S.M., C.D.
Tweed (Ontario)
Croix du service méritoire (division militaire)

Par le leadership exceptionnel dont il a fait preuve dans son rôle de commandant de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan, de février à novembre 2009, le brigadier-général Vance a permis aux Forces canadiennes de maintenir l'initiative et d'exécuter le mandat de la Force internationale d'assistance à la sécurité. Ses compétences stratégiques et tactiques et son sens politique aigu ont aidé à perturber les objectifs opérationnels des talibans et à raffermir l'autorité du gouvernement afghan dans la province de Kandahar. Bon diplomate et visionnaire, le brigadier-général Vance a contribué au progrès des efforts du Canada et des pays alliés dans la région, faisant ainsi grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Le colonel Gregory C. Bilton, M.S.M. (Armée australienne)
Wanniassa (Australie)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le colonel Bilton, de l'Armée australienne, a été déployé en Afghanistan à titre de chef d'état-major adjoint pour la réforme du secteur de la sécurité au Commandement régional (Sud) d'avril à novembre 2008. Son tact et son sens politique ont aidé à surmonter la méfiance inter-organisationnelle et à promouvoir l'harmonie des relations entre la Police et l'Armée nationale afghane. Son engagement et son mentorat des leaders afghans ont établis une synergie exceptionnelle entre l'équipe de commandement et leurs partenaires afghans. Le leadership et l'engagement exceptionnels du colonel Bilton ont grandement amélioré la capacité des Forces de sécurité nationale afghanes dans le sud de l'Afghanistan

Le major Emanuel Jeannot Boucher, M.S.M., C.D.
Granby (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que commandant adjoint de la Force d'hélicoptères canadiens en Afghanistan, d'avril à novembre 2009, le major Boucher a fait preuve de leadership, de vision et d'initiative, en veillant au déploiement réussi du premier bataillon d'aviation proprement entraîné du Canada en Afghanistan. Outre le succès avec lequel il a façonné une équipe cohésive à partir d'un groupe diversifié d'individus et mis en œuvre de nouveaux équipements en zone de combat, il a travaillé avec des partenaires de la coalition pour améliorer leurs capacités de vol de nuit. Les remarquables réalisations du major Boucher ont contribué d'une manière cruciale à la réussite opérationnelle des forces de la coalition en Afghanistan et ont fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le major-général Mart C. de Kruif, M.S.M. (Armée royale des Pays-Ba)
Apeldoorn (Pays-Ba)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que commandant du Commandement régional (sud), de novembre 2008 à novembre 2009, le major-général de Kruif n'a jamais cessé de reconnaître et de promouvoir la contribution du Canada aux efforts militaires des alliés en Afghanistan. C'est avec compassion et respect envers les soldats canadiens qu'il a assuré leur bien-être et leur sécurité et qu'il a fourni un appui exceptionnel aux équipes de commandement de deux forces opérationnelles canadiennes. Grâce à un leadership du plus haut calibre, à un dévouement indéfectible et à une compréhension aiguë des opérations, le major-général de Kruif a commandé les soldats canadiens d'une manière exemplaire, faisant ainsi grand honneur au Canada.

Le major Jean-François Duval, M.S.M., C.D.
Québec (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de commandant de batterie du groupement tactique du Royal 22e Régiment, d'avril à octobre 2009, le major Duval a fait preuve d'une acuité tactique impressionnante qui a résulté en un appui d'artillerie exceptionnel au cours de nombreuses opérations de combat en Afghanistan. Grâce aux rapports à la fois détaillés et concis sur les capacités de la batterie qu'il a fournis à son commandant, l'artillerie a pu être utilisée de façon optimale. Ses détachements de batteries ont ainsi pu fonctionner avec une précision chirurgicale, ce qui a aidé à minimiser les dommages collatéraux. Le leadership du major Duval et ses efforts tenaces ont été essentiels au succès du groupement tactique et ont fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le caporal François-Jonathan Gilles Michel Hébert, M.S.M.
Montréal (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que mentor auprès de plusieurs hauts gradés de l'Armée nationale afghane, d'avril à octobre 2009, le caporal Hébert a fait beaucoup plus que ce qui était attendu de lui, à son niveau, pour améliorer la capacité opérationnelle de cette armée. Son leadership, qui s'est avéré essentiel à la planification et à l'exécution de nombreuses opérations de combat interarmées, a en outre grandement influé sur le niveau de professionnalisme des soldats qu'il a encadrés. Par sa performance exemplaire, son acuité tactique et ses excellentes capacités au combat, le caporal Hébert a aidé l'Armée nationale afghane à devenir plus efficace dans ses opérations visant à perturber les activités des insurgés.

Le sergent Charles Andrew McLean, M.M.M., M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Depuis 2007, le dévouement du sergent McLean au programme Sans limites, dont il est le cofondateur, a assuré le succès continu de cette initiative qui vise à optimiser l'autonomie fonctionnelle de membres ou anciens membres des Forces canadiennes qui sont malades ou blessés. Sa passion et sa détermination ont permis aux personnes concernées de bénéficier d'occasions de dépasser leurs limites physiques et d'une meilleure qualité de vie au cours de leur réadaptation et de leur réintégration. Au fil des ans, le sergent McLean a pu sensibiliser avec succès la population aux besoins des militaires canadiens blessés ou malades et de leurs familles ainsi qu'aux programmes qui leur sont offerts.

Le major Joseph Serge Raynald Morin, M.S.M., C.D.
Lac Mégantic (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que mentor principal auprès du commandant d'un bataillon de l'Armée nationale afghane, d'avril à octobre 2009, le major Morin a contribué d'une manière importante à la hausse du taux de succès opérationnel du bataillon. En mettant à profit sa longue expérience et ses vastes connaissances, il a su encadrer les soldats afghans de manière à ce qu'ils puissent faire face à des problèmes cruciaux, telle que l'occupation d'une base d'opérations avancée, avec pour résultat une plus grande efficacité des opérations de combat conjointes avec le groupement tactique canadien. Par son leadership et son dévouement exceptionnels, le major Morin a permis à l'Armée nationale afghane d'améliorer substantiellement ses capacités de combat, une réussite qui a rejailli sur les Forces canadiennes.

Le major Yannick Pépin, M.S.M., C.D. (à titre posthume)
Arthabaska (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le major Pépin a été affecté en Afghanistan, en avril 2009, à titre de commandant d'un escadron de génie de combat appuyant le groupement tactique du Royal 22e Régiment. Son leadership et son expertise technique ont permis aux militaires sous son commandement de dégager avec succès des routes qui étaient essentielles au mouvement des soldats canadiens, afghans et de la coalition. Il a été tué tragiquement, dans l'exercice de ses fonctions, par un engin explosif improvisé, alors qu'il commandait une patrouille de blindés, le 6 septembre 2009. L'engagement indéfectible du major Pépin à l'égard de la mission du Canada en Afghanistan a permis de sauver des vies et a fait grand honneur au Canada.

Le sergent Joseph François Colin Piché, M.S.M., C.D.
Saint-Basile-de-Portneuf (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que mentor auprès d'une compagnie d'infanterie de l'Armée nationale afghane, d'avril à octobre 2009, le sergent Piché a fait preuve de leadership en première ligne, contribuant ainsi à l'excellente performance de l'unité lors de nombreuses opérations interarmées. Maintes fois sous les tirs ennemis et face à une résistance féroce, il a incité les soldats Afghans à persévérer et vaincre l'ennemi à tout coup. Grâce à sa perception exceptionnelle d'une situation et à son acuité tactique, il a évité, en une occasion, qu'un incident de tir fratricide ne se produise, lorsque sa compagnie a été attaquée de plusieurs côtés. Son expertise en tant que soldat et ses compétences en tant que mentor ont grandement amélioré la capacité de la compagnie et ont assuré son succès opérationnel.

Le colonel John Bruce Ploughman, M.S.M., C.D.
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de commandant de l'Escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan, de mai à novembre 2009, le colonel Ploughman a assuré la conduite parfaite des opérations aériennes canadiennes en Afghanistan. Qu'il s'agisse du transport de matériel essentiel et de dignitaires, de l'exécution d'opérations d'assaut aérien ou du soutien des initiatives de lutte contre les engins explosifs improvisés, sa façon de diriger son équipe à permis à celle-ci d'exécuter toutes ses tâches de façon impeccable et de fournir un appui exceptionnel aux forces terrestres. Par son leadership et son acuité tactique, le colonel Ploughman a contribué au succès des opérations en Afghanistan, faisant ainsi grand honneur au Canada.

L'adjudant-chef Joseph Gerard Gilbert Poirier, M.M.M., M.S.M., C.D.
Verdun (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de sergent-major régimentaire de l'Équipe provinciale de reconstruction de Kandahar en Afghanistan, de février 2009 à février 2010, l'adjudant-chef Poirier s'est acquitté de ses tâches avec un professionnalisme du plus haut calibre. Il a joué un rôle crucial dans la mise en œuvre d'une nouvelle politique d'interaction avec la population locale, qui a grandement amélioré la perception de la communauté à l'égard des soldats canadiens. Il a également travaillé inlassablement à améliorer l'esprit de coopération entre les éléments militaires et civils de l'unité et a cherché à rehausser la qualité de vie de tous en mettant de l'avant des projets visant à accroître le moral des troupes. Les conseils qu'il a fournis aux officiers supérieurs ainsi que son excellent mentorat auprès de tous les membres de l'unité ont été essentiels au succès opérationnel et ont fait grand honneur au Canada.

L'adjudant-chef Ernest Gérard Joseph Poitras, M.S.M., C.D.
Tracadie (Nouveau-Brunswick)
Médaille du service méritoire (division militaire)

L'adjudant-chef Poitras a fait partie de l'Escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan de mai à novembre 2009. Durant cette période, il a été appelé à relever un certain nombre de défis, notamment l'introduction d'un nouvel aéronef dans le cadre de la mission, alors que peu de membres de l'escadre possédaient l'expérience pratique nécessaire. Malgré tout, il a su former, grâce à son leadership, une équipe cohésive et concentrée sur la tâche à accomplir. Le dévouement et le professionnalisme dont il a fait preuve ont permis à son équipe d'être à la hauteur des enjeux découlant de la nécessité de fournir le meilleur soutien aérien possible aux forces terrestres en Afghanistan. La détermination constante qu'il a accordée à sa mission a contribué au succès opérationnel de l'escadre aérienne, un succès qui a rejailli sur les Forces canadiennes.

Le colonel Marie Céline Danielle Savard, M.S.M., C.D.
Chicoutimi (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de commandante de l'Unité médicale multinationale de rôle 3, d'avril à octobre 2009, le colonel Savard a, grâce à son remarquable leadership, assuré la prestation de soins du plus haut calibre au personnel canadien, afghan et de la coalition. En plus de veiller à ce que son équipe multinationale dispose du matériel et de la formation nécessaires pour soigner des patients dans n'importe quelle situation, elle a aidé au développement de programmes de mentorat qui ont permis d'améliorer la capacité et les moyens du corps médical de l'Armée nationale afghane. Le professionnalisme et l'expertise médicale extraordinaires du colonel Savard ont joué un rôle critique dans la préservation de la force de combat des forces de la coalition en Afghanistan, et ont fait rejaillir l'honneur sur les Forces canadiennes.

Le major Paul Scannell, M.S.M. (Amée britannique)
Ruislip (Royaume-Uni)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le major Scannell s'est distingué durant la période où il a travaillé au quartier général du Commandement du soutien opérationnel du Canada, à Ottawa, de juillet 2008 à juillet 2010, dans le cadre d'un programme d'échange avec des officiers britanniques. Il y a dirigé la création de l'Unité logistique intégrée multinationale « contrôle des mouvements ». Responsable de la coordination de tous les aspects du développement de cette unité, le major Scannell a planifié et exécuté deux exercices d'entraînement sur le terrain, lesquels ont été suivis d'un exercice de validation réussi, ce qui a permis à l'unité d'être considérée opérationnelle. La ténacité avec laquelle il a supervisé ce projet du début à la fin lui a valu les louanges de l'OTAN et, grâce à ses efforts, il a fait grand honneur au Canada et aux Forces canadiennes.

L'adjudant-chef Andrew Peter Stapleford, M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que sergent-major régimentaire de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan, de février à novembre 2009, l'adjudant-chef Stapleford a mis à profit sa longue expérience de même que sa profonde compréhension de la mission pour diriger une équipe diversifiée, engagée dans des opérations à travers le pays. Par son exemple, il a encouragé tous les soldats de la force opérationnelle à respecter les mesures de protection mises en place, ce qui a permis de sauver des vies et d'éviter de graves blessures. Son engagement indéfectible a contribué au succès opérationnel de la force et a rehaussé la réputation du Canada au sein de la communauté internationale.

Le lieutenant-colonel Ann-Marie Brigitte Tardif, M.S.M., C.D.
Plessisville (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que commandante de l'élément de soutien national, d'avril à octobre 2009, le lieutenant colonel Tardif a su, grâce à sa perception aigüe de l'environnement opérationnel complexe de l'Afghanistan, assurer la fourniture du soutien logistique nécessaire au succès des opérations canadiennes et de la coalition dans la lutte contre les insurgés. Sous sa direction, l'unité a fourni au commandant la flexibilité opérationnelle requise pour faire face aux conditions sans cesse changeantes sur le champ de bataille. Son professionnalisme a grandement contribué aux progrès réalisés par les Forces canadiennes en Afghanistan.

Le lieutenant-colonel John Tringali, M.S.M. (Armée de l'air américaine)
Charleston (Caroline du Sud, É.-U.)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le lieutenant-colonel Tringali a agi en tant qu'expert de l'avion militaire Globemaster III, lorsqu'il a œuvré au sein des Forces canadiennes dans le cadre d'un programme d'échange d'officiers avec l'armée de l'air des États-Unis, de 2007 à 2010. Ses efforts ont joué un rôle crucial dans le développement de la formation continue des pilotes des premier et second groupes. Il a constamment fait preuve d'un professionnalisme du plus haut calibre et d'un sens aigu de l'initiative dans l'exercice de ses fonctions. Son leadership et sa détermination ont permis l'établissement d'une solide capacité de transport aérien stratégique, dont le succès a rejailli sur les Forces canadiennes.

Le major Joseph Richard Marc Verret, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de commandant de la Compagnie de stabilisation B, en Afghanistan, de mars à octobre 2009, le major Verret a dirigé plusieurs équipes largement dispersées en appliquant d'une manière efficiente les principes de la doctrine anti-insurrectionnelle, contribuant ainsi aux efforts de stabilisation dans trois districts de l'Afghanistan. Après avoir effectué un sondage auprès des centres de population, il a mis en place plusieurs projets d'infrastructure parfaitement adaptés aux besoins spécifiques des collectivités afghanes et générateurs d'emplois pour la population locale. Les efforts remarquables du major Verret ont aidé à diminuer la volonté de combattre des insurgés et ont fait grand honneur au Canada.

Le lieutenant-colonel Michael Whited, M.S.M. (Armée américaine)
Colorado Springs (Colorado, É.-U.)
Médaille du service méritoire (division militaire)

De 2007 à 2010, le lieutenant-colonel Whited s'est distingué en tant qu'officier de liaison du Commandement du Nord des États-Unis auprès du Commandement Canada. Par le professionnalisme, le leadership et l'intégrité qu'il a démontrés en élaborant les fondements qui ont permis d'améliorer la défense, la sécurité et la stabilité continentales, il a fait bien plus que ce qu'il est attendu d'un officier de liaison. Il a favorisé le développement de plans binationaux (canado-américains) de défense et de sécurité civile et a facilité la collaboration militaire transfrontalière en vue des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver.

INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Les Décorations pour service méritoire comprennent deux divisions, militaire et civile, chacune comportant deux niveaux : la croix et la médaille. La division militaire s'adresse aux personnes ayant fait preuve d'un professionnalisme remarquable et ayant fait honneur aux Forces canadiennes et au Canada. La division civile reconnaît des personnes qui ont accompli une activité ou un geste de nature exceptionnelle et qui, par conséquent, font honneur à leur collectivité et au Canada.

La Croix du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un professionnalisme exceptionnel dont les Forces canadiennes ont tiré des avantages considérables ou de grands honneurs.

La Médaille du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un grand professionnalisme selon des normes très rigoureuses, et dont les Forces canadiennes ont tiré des avantages ou des honneurs.

Les Décorations pour service méritoire constituent un élément important du Régime canadien de distinctions honorifiques qui reconnaît l'excellence. Les Décorations pour service méritoire soulignent une réalisation spécifique ou une activité effectuée pendant une période courte et définie. Les Décorations pour service méritoire peuvent être décernées aussi bien à des Canadiens qu'à des personnes d'autres nationalités.

Toute personne peut proposer la candidature d'une personne pour la division civile, tandis que le chef d'état-major de la Défense recommande au gouverneur général les candidats de la division militaire. Les mises en candidature et l'octroi de décorations peuvent se faire à titre posthume, mais les mises en candidature pour des activités antérieures à juin 1984, l'année de la création des Décorations, ne sont pas acceptées.

Renseignements