Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

27 févr. 2012 14h00 HE

Le gouverneur général du Canada rend hommage aux meilleures réalisations en sciences et en génie

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 fév. 2012) - Le gouverneur général du Canada, Son Excellence le très honorable David Johnston, animera aujourd'hui une cérémonie de remise de prix afin de rendre hommage aux meilleurs chercheurs du Canada en sciences naturelles et en génie. Les réalisations soulignées dans le cadre de la cérémonie comprennent des découvertes révolutionnaires dans divers domaines, notamment la science du système terrestre, les secrets des codes qui contrôlent la génétique humaine et l'utilisation des caractéristiques des glucides dans la lutte contre les maladies. Les 19 personnes et équipes lauréates remportent sept prix prestigieux décernés par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

« Les investissements dans les sciences et la technologie ont une incidence directe sur notre qualité de vie. Les réalisations de ces lauréats démontrent comment ces investissements profitent aux Canadiens et à notre économie », a déclaré l'honorable Gary Goodyear, ministre d'État (Sciences et Technologie).

Parmi les prix décernés au cours de la cérémonie figure le prix le plus prestigieux du CRSNG, soit la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada, remis à W. Richard Peltier, un physicien de grande renommée de la University of Toronto. M. Peltier a contribué à lancer la science du système terrestre, une discipline qui étudie les interactions entre la Terre, l'atmosphère, l'eau et les biosphères qui fonctionnent comme un système intégré. Il a élaboré de puissants outils analytiques pour comprendre comment le climat a évolué au cours de millions d'années et pour tester la qualité des modèles utilisés pour faire des prédictions climatiques.

La Médaille Herzberg du CRSNG vise à souligner l'excellence et l'influence soutenues des travaux de recherche du lauréat. Outre la médaille, M. Peltier reçoit une subvention de un million de dollars qu'il affectera au financement de la recherche axée sur la découverte au cours des cinq prochaines années.

« La qualité et la créativité du travail des chercheurs canadiens sont inégalées. Qu'il s'agisse d'étudiants en début de carrière ou de chercheurs chevronnés qui ont une réputation bien établie à l'échelle internationale, nous pouvons être très fiers du talent que nous aidons à développer », a dit Suzanne Fortier, présidente du CRSNG.

Un nouveau prix lancé aujourd'hui - le Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire - rend hommage à un étudiant exceptionnel au doctorat dont les travaux illustrent la recherche interdisciplinaire. Le prix a été créé par Gilles Brassard, lauréat de la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2009.

Également décernés aujourd'hui sont des prix qui visent à rendre hommage aux meilleurs étudiants des cycles supérieurs, ainsi qu'à souligner les réalisations de partenariats université-industries exceptionnels, des découvertes révolutionnaires et l'excellence en recherche multidisciplinaire. Parmi les chercheurs à qui on rend hommage aujourd'hui, mentionnons :

  • Brendan John Frey et Benjamin J. Blencowe, de la University of Toronto, lauréats du Prix John-C.-Polanyi du CRSNG;
  • L'équipe composée de David R. Bundle, de John S. Klassen et de Todd L. Lowary, de la University of Alberta, et de Glen Douglas Armstrong et de Kenneth K.S. Ng, de la University of Calgary, lauréats du Prix Brockhouse du Canada pour la recherche interdisciplinaire en sciences et en génie;
  • Quatre lauréats des Prix Synergie pour l'innovation :
    • Rung Tien Bui, de l'Université du Québec à Chicoutimi, en partenariat avec Rio Tinto Alcan;
    • Roussos Dimitrakopoulos, de l'Université McGill, en partenariat avec BHP Billiton Canada Inc., AngloGold Ashanti Limited, Barrick Gold Corporation, De Beers Canada Inc., Newmont Mining Corporation et Vale Exploration Canada Inc.;
    • Eugene Fiume, de la University of Toronto, en partenariat avec Autodesk, Inc.;
    • Yun Zhang, de l'Université du Nouveau-Brunswick, en partenariat avec PCI Geomatics;
  • Six lauréats des Bourses commémoratives E.W.R. Steacie :
    • Alisdair B. Boraston, de la University of Victoria;
    • Sheelagh Carpendale, de la University of Calgary;
    • Mark MacLachlan, de la University of British Columbia;
    • Randall V. Martin, de la Dalhousie University;
    • Robert Schober, de la University of British Columbia;
    • Robert Seiringer, de l'Université McGill;
  • Alex Hayat, lauréat du Prix postdoctoral Howard-Alper du CRSNG;
  • Cinq lauréats des Prix d'études supérieures André-Hamer du CRSNG :
    • Christopher Willie (au niveau du doctorat);
    • Matthew Florczynski (au niveau de la maîtrise);
    • Sébastien Loranger (au niveau de la maîtrise);
    • Jimmy Ly (au niveau de la maîtrise);
    • Talena Rambarran (au niveau de la maîtrise).

Pour en savoir plus sur les prix du CRSNG et les lauréats, consultez le document d'information.

Le CRSNG est un organisme fédéral qui aide à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Il appuie quelque 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à plus de 12 000 professeurs chaque année et favorise l'innovation en incitant environ 2 000 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche des établissements postsecondaires et à y participer.

Document d'information

Cérémonie de remise des prix du CRSNG

Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada

La Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada, le prix le plus prestigieux décerné par le CRSNG, couronne des contributions en recherche se distinguant par leur excellence et leur influence - deux grandes caractéristiques de l'illustre carrière de Gerhard Herzberg, qui a remporté le prix Nobel de chimie en 1971.

La Médaille Herzberg du CRSNG (autrefois la Médaille d'or en sciences et en génie du Canada) est décernée chaque année, depuis 1991, à un chercheur dont les travaux menés au Canada ont grandement fait progresser le domaine des sciences naturelles ou du génie et se caractérisent par leur excellence et leur influence soutenues. Ce prix rend hommage à des scientifiques et à des ingénieurs canadiens des plus exceptionnels et vise à sensibiliser le grand public aux importantes contributions des meilleurs chercheurs canadiens à la science et à la technologie internationales ainsi qu'à améliorer la qualité de vie des Canadiens.

Valeur : Le lauréat recevra un financement à la recherche pouvant atteindre un million de dollars réparti sur cinq ans.

Lauréat de 2011

W. Richard Peltier
Physique
University of Toronto

Les travaux de recherche de W. Richard Peltier ont contribué à lancer la science du système terrestre - une approche multidisciplinaire et globale qui explique le fonctionnement de la Terre. Ses contributions novatrices à la géophysique, à la physique de l'atmosphère et à la recherche sur les changements climatiques ont engendré une nouvelle sous-discipline dans le domaine des sciences de la croûte terrestre et de la dynamique du climat. À l'aide de concepts mathématiques complexes, ses modèles décrivent l'évolution du climat depuis 750 millions d'années et prévoient sa future évolution. Ses travaux sur la variabilité du climat de la période glaciaire sont considérés comme la norme d'excellence pour les travaux de recherche sur les changements climatiques antérieurs. M. Peltier est le directeur fondateur du Centre for Global Change Science de la University of Toronto.

Prix John-C.-Polanyi du CRSNG

Créé en 2006, le Prix John-C.-Polanyi du CRSNG est nommé en l'honneur de M. Polanyi, qui a remporté le prix Nobel de chimie en 1986. Le prix est décerné à un chercheur ou à une équipe de chercheurs dont les travaux menés au Canada sont à l'origine d'une percée remarquable réalisée récemment dans un des domaines des sciences naturelles ou du génie qu'appuie le CRSNG. La recherche qui est à l'origine de la percée pour laquelle la personne ou l'équipe est mise en candidature doit avoir été appuyée au moins partiellement par le CRSNG.

Valeur : Le lauréat ou l'équipe lauréate reçoit une subvention de recherche d'au plus 250 000 $

Lauréats de 2011

Brendan John Frey et Benjamin J. Blencowe
Génie et médecine
University of Toronto

MM. Frey et Blencowe ont fait une percée majeure dans l'éclaircissement du mystère qui entoure la façon dont le génome humain peut faire tant de choses avec des gènes qui semblent être relativement peu nombreux. Leur découverte du code ADN complexe que les cellules utilisent pour réorganiser des parties des messages génétiques - un processus appelé « épissage » - jette une nouvelle lumière sur le fonctionnement du corps humain et la façon dont les mutations d'ADN causent des maladies. Cette percée contribuera à l'élaboration d'une nouvelle génération de tests diagnostiques et de thérapies biomoléculaires.

Prix Brockhouse du Canada pour la recherche interdisciplinaire en sciences et en génie

Le CRSNG offre un prix de recherche interdisciplinaire qui rend hommage à l'excellence dans l'accomplissement de travaux de recherche du type de celle qui a inspiré le regretté Bertram N. Brockhouse et dont il a donné l'exemple au cours de sa carrière. M. Brockhouse a remporté le prix Nobel de physique en 1994.

Depuis 2004, le Prix Brockhouse du Canada vise à reconnaître les réalisations d'excellentes équipes de chercheurs canadiens provenant de différentes disciplines, qui ont uni leur expertise et leurs efforts pour apporter une contribution exceptionnelle à l'échelle internationale dans les domaines des sciences naturelles ou du génie au cours des six dernières années.

Valeur : Le prix est assorti d'une subvention d'au plus 250 000 $ pour l'équipe lauréate.

Lauréats de 2011

The Alberta Carbohydrate Science Group:
David R. Bundle, John S. Klassen et Todd L. Lowary
University of Alberta
et
Glen Douglas Armstrong et Kenneth K.S. Ng
University of Calgary

L'Alberta Carbohydrate Science Group réunit des chercheurs de diverses disciplines qui travaillent en très étroite collaboration pour résoudre des problèmes qui touchent aux domaines de la chimie, de la biologie structurale et de la microbiologie. Grâce à cette vaste expertise, il a fait des découvertes qui sont considérées comme à la fine pointe de la glycobiologie, l'un des principaux domaines qui influeront sur l'avenir de la biomédecine. Les travaux de l'équipe débouchent sur de nouvelles méthodes pour élaborer des vaccins et de meilleurs outils pour combattre les infections qui résistent aux antibiotiques.

Prix Synergie pour l'innovation

En 1995, le CRSNG a créé les Prix Synergie pour l'innovation dans le but de reconnaître les partenariats en recherche et développement en sciences naturelles et en génie entre les universités et l'industrie. Depuis leur création, ces prix ont souligné les plus remarquables réalisations en sciences naturelles et en génie issues de la collaboration entre les universités et l'industrie.

Valeur : Les quatre lauréats reçoivent chacun une subvention de recherche de 200 000 $.

Lauréats de 2011

Partenariat avec une petite ou une moyenne entreprise

Yun Zhang, Université du Nouveau-Brunswick
PCI Geomatics

Les satellites de recherche nous donnent la meilleure « vue d'ensemble » possible et nous permettent de voir ce qui se passe à des endroits difficilement accessibles. Cependant, le traitement des vastes quantités de données saisies par imagerie satellitaire peut exiger beaucoup de temps et être onéreux et difficile. Yun Zhang travaille avec PCI Geomatics à résoudre ces problèmes en créant des algorithmes complexes qui peuvent fusionner les images satellites à une vitesse de traitement et une qualité inégalées ailleurs dans le monde. Il développe également une technologie faisant en sorte que les images obtenues par télédétection ressemblent davantage aux photographies aériennes traditionnelles.

Partenariat avec une petite ou une moyenne entreprise

Eugene Fiume, University of Toronto
Autodesk, Inc.

Le partenariat entre la University of Toronto et Autodesk, Inc. a fait du Canada un chef de file dans le domaine en expansion de la modélisation visuelle - laquelle est utilisée en cinématographie, en animation, en architecture, en médecine et dans divers autres domaines. En plus d'avoir donné lieu à une technologie brevetée et primée, le partenariat a permis la formation de dizaines d'informaticiens hautement qualifiés. Les résultats de la recherche menée dans le cadre du partenariat sont utilisés par l'industrie pour concevoir des édifices verts, améliorer la performance environnementale, concevoir des véhicules qui sont plus sûrs et diagnostiquer les maladies.

Partenariat avec une grande entreprise

Rung Tien Bui, Université du Québec à Chicoutimi
Rio Tinto Alcan

L'aluminium est léger, infiniment recyclable et peut être adapté à une vaste gamme d'utilisations. C'est pourquoi il est en grande demande : de l'emballage des produits de consommation jusqu'à la fabrication de véhicules plus éconergétiques. Le partenariat entre l'équipe de Rung Tien Bui et Rio Tinto Alcan permet au Canada de demeurer un chef de file dans le domaine de la fusion de l'aluminium, un domaine qui contribue grandement à la création d'emplois et à la croissance économique. Les travaux de recherche en cours sur de meilleurs processus et une meilleure technologie mèneront à la production rentable et durable d'aluminium.

Prix Leo-Derikx (partenariat en R et D préconcurrentielle avec de nombreuses entreprises)

Roussos Dimitrakopoulos, Université McGill
BHP Billiton Canada Inc., AngloGold Ashanti Limited, Barrick Gold Corporation, De Beers Canada Inc., Newmont Mining Corporation et Vale Exploration Canada Inc.

L'exploitation minière est un monde complexe et incertain comportant des risques élevés. La modélisation stochastique des mines aide les sociétés minières à produire davantage de métal à partir de la même ressource et à obtenir un meilleur rendement du capital investi, tout en réduisant les incidences environnementales. Roussos Dimitrakopoulos est un des plus éminents experts du monde dans ce domaine. Son laboratoire produit de nouvelles idées et méthodes, ainsi qu'un paradigme technico-scientifique original pour assurer le développement durable des ressources minérales. Ses travaux visent à assurer l'approvisionnement efficace en matières premières, en métaux et en énergie, lesquels soutiennent, en fin de compte, la création d'emplois et la croissance économique.

Bourses commémoratives E.W.R. Steacie

Les Bourses commémoratives E.W.R. Steacie du CRSNG sont accordées en mémoire d'Edgar William Richard Steacie, chimiste et chef de file en recherche qui a contribué largement au développement des sciences au Canada pendant et immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale. Les Bourses Steacie sont accordées en vue de favoriser l'avancement de la carrière de membres du corps professoral exceptionnels et prometteurs, qui jouissent d'une grande renommée internationale pour leurs travaux de recherche novateurs. Les Bourses Steacie sont accordées depuis 1965.

Valeur : Chacun des six lauréats reçoit une subvention de recherche d'au plus 250 000 $ sur deux ans. Pour sa part, l'université d'accueil reçoit une contribution annuelle pouvant atteindre 90 000 $ afin d'assumer les coûts inhérents à l'embauche d'un remplaçant pour exécuter les tâches professorales et administratives du boursier pendant la période de validité de la bourse. Ainsi, les lauréats peuvent se concentrer sur la recherche pendant deux ans. Chaque boursier est également invité à présenter une demande au Programme de subventions d'outils et d'instruments de recherche pour l'achat d'appareils nécessaires à la réalisation des recherches menées grâce à la Bourse Steacie.

Lauréats de 2012

Alisdair B. Boraston
Biochimie et microbiologie
University of Victoria

Alisdair B. Boraston est l'un des grands experts mondiaux des structures et des fonctions des protéines qui se fixent aux hydrates de carbone. Il s'inspire de ses travaux de recherche pour proposer des solutions novatrices et révolutionnaires à d'importants problèmes sociaux et économiques. S'il réussit à comprendre comment certaines protéines décomposent les hydrates de carbone, il pourra élaborer des méthodes pour déclencher ce processus dans un but précis, par exemple produire des biocarburants, et l'inhiber dans des situations telles que les infections bactériennes qui résistent aux antibiotiques.

Sheelagh Carpendale
Informatique
University of Calgary

Sheelagh Carpendale a acquis une renommée mondiale de chef de file dans les domaines de la visualisation de l'information et des écrans sur table interactifs. Elle effectue des travaux de recherche pour concevoir des technologies de l'information innovatrices qui sont axées sur les personnes. Elle étudie l'interaction entre les personnes et l'information, les images, la technologie et les autres, puis s'inspire de ses observations pour concevoir des interfaces et des représentations visuelles des données qui seront intégrées aux technologies de l'information. Son objectif est de faire en sorte que l'utilisation de ces technologies soit plus accessible, facile et naturelle.

Mark MacLachlan
Chimie
University of British Columbia

Mark MacLachlan a fait d'importantes contributions au domaine de la chimie supramoléculaire, une discipline basée sur le fait que les molécules peuvent, grâce à leur forme et à leurs propriétés, s'auto-assembler pour former de nouveaux matériaux. Il a notamment découvert un film iridescent pour le verre qui peut filtrer ou refléter divers types de lumière. Au nombre des applications possibles de cette découverte, mentionnons des revêtements pour les lunettes ou les fenêtres qui bloquent les rayons ultraviolets ou réduisent les besoins en chauffage et en climatisation. M. MacLachlan a aussi créé des matériaux qui sont prometteurs pour le stockage de l'électricité ou de l'hydrogène.

Randall V. Martin
Physique, science de l'atmosphère et chimie
Dalhousie University

Randall V. Martin brosse un portrait plus complet et exact de la pollution atmosphérique. Pour ce faire, il a recours aux données qui proviennent de capteurs installés à bord de satellites et à des modèles mathématiques en plus d'utiliser l'information habituelle fournie par les stations de surveillance fixes situées principalement dans des régions urbaines. Il combine les techniques de la télédétection par satellite et de la modélisation de la composition de l'atmosphère à l'échelle mondiale pour évaluer la qualité de l'air que nous respirons, peu importe où nous vivons. Ses travaux amélioreront les estimations de la qualité de l'air, le repérage des émissions et la surveillance de l'atmosphère.

Robert Schober
Génie électrique et informatique
University of British Columbia

La capacité des réseaux sans fil peut suivre la demande de services grâce en partie aux contributions de calibre mondial de Robert Schober. Ses travaux actuels - la conception de réseaux de collaboration sans fil - pourraient accroître encore cette capacité : tous les téléphones mobiles d'un réseau joueraient le rôle de relais de transmission. Ses nombreuses découvertes théoriques et appliquées ont contribué à l'établissement de nouvelles normes pour l'industrie du sans fil.

Robert Seiringer
Mathématiques et statistique
Université McGill

Considéré comme l'un des grands physiciens mathématiciens du monde âgés de moins de 40 ans, Robert Seiringer explore certains problèmes mathématiques liés au comportement collectif des particules à l'échelle atomique et moléculaire. Il élabore de nouveaux outils mathématiques qui permettront aux scientifiques de comprendre et de prédire le comportement de la matière composée d'un grand nombre d'éléments microscopiques. Ses travaux contribueront à jeter de la lumière sur le lien qui existe entre les lois microscopiques de la nature et les diverses caractéristiques de la matière à une plus grande échelle.

Prix postdoctoral Howard-Alper du CRSNG

Le Prix postdoctoral Howard-Alper du CRSNG est décerné au candidat qui s'est le mieux classé au concours de bourses postdoctorales Banting du CRSNG. Le prix reconnaît l'excellence universitaire, les contributions actuelles et éventuelles à la recherche, ainsi que l'entregent, les habiletés en communication et les compétences en matière de leadership du candidat. Le prix a été établi par Howard Alper, lauréat de la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2000.

Valeur : En plus de sa bourse postdoctorale Banting, le lauréat reçoit un prix de 20 000 $.

Lauréat de 2011

Alex Hayat
Physique et génie électrique
University of Toronto

Les technologies quantiques qui exploitent les lois de la mécanique quantique pour stocker et traiter l'information pourraient être à l'origine de la prochaine génération des appareils d'information plus petits et plus rapides. Toutefois, il est actuellement impossible d'appliquer ces technologies puisque les composants clés des appareils sont encore trop gros. Les travaux de recherche d'Alex Hayat visent l'élaboration de dispositifs quantiques compacts à haut rendement en combinant l'optique quantique et de nouveaux états de la matière, comme les supraconducteurs qui pourraient encore une fois révolutionner la technologie de l'information et des communications.

Prix d'études supérieures André-Hamer du CRSNG (au niveau de la maîtrise et du doctorat)

Les Prix d'études supérieures André-Hamer du CRSNG sont décernés aux quatre meilleurs candidats au concours de bourses d'études supérieures du CRSNG au niveau de la maîtrise et au meilleur candidat au concours de bourses d'études supérieures du Canada Vanier du CRSNG au niveau du doctorat. Les prix ont été établis par Arthur McDonald, lauréat de la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2003, en mémoire d'André Hamer, un jeune chercheur très prometteur qui est décédé en 2003.

Valeur : Chacun des cinq lauréats reçoit 10 000 $ en plus de sa bourse.

Lauréats de 2011

Niveau de la maîtrise

Matthew Florczynski
Neurosciences et santé mentale
University of Toronto

Matthew Florczynski contribue à dévoiler le mystère qui entoure la façon dont le cerveau humain enregistre et retrouve les souvenirs. Il utilise des souris pour découvrir comment certaines protéines influent sur la capacité de se souvenir et de tirer des leçons d'une expérience. Les résultats pourraient mener à l'élaboration de nouveaux traitements pour les maladies et les blessures neurologiques.

Sébastien Loranger
Génie physique
École Polytechnique de Montréal

Sébastien Loranger mène des travaux de recherche intéressants sur l'utilisation de la lumière laser et de nouveaux matériaux pour provoquer le refroidissement. Cette technologie pourrait éliminer l'utilisation de refroidisseurs encombrants et de ventilateurs électriques et ainsi permettre de miniaturiser davantage la prochaine génération de dispositifs électroniques et de lasers.

Jimmy Ly
Génie civil
Université d'Ottawa

Jimmy Ly élabore un modèle numérique tridimensionnel qui contribuera à l'explication des facteurs complexes qui entrent en jeu dans l'affouillement - le processus par lequel l'eau érode les sédiments qui supportent les piles de pont. L'affouillement à la base des piles est à l'origine de près de 60 p. 100 des défaillances de pont, un pourcentage qui pourrait diminuer grâce aux travaux de M. Ly.

Talena Rambarran
Chimie et biologie chimique
McMaster University

Talena Rambarran espère trouver des solutions de rechange plus efficaces et écologiques aux élastomères de silicone actuellement utilisés dans de nombreux dispositifs médicaux et produits biomédicaux. Ses travaux, qui sont basés sur l'utilisation d'une catégorie de réactions appelée chimie clic, pourraient mener à une nouvelle génération de biomatériaux qui amélioreront la santé des patients et réduiront les risques pour l'environnement.

Niveau du doctorat

Christopher Willie
Sciences de l'activité physique
University of British Columbia

Christopher Willie étudiera des personnes en santé vivant à une altitude élevée pour répondre à des questions physiologiques fondamentales au sujet d'un trouble respiratoire qui touche surtout les personnes âgées malades, mais souvent aussi des jeunes en santé qui dorment à des altitudes élevées. Ses travaux pourraient contribuer à prévenir et à traiter des troubles cérébrovasculaires et respiratoires liés au vieillissement et à la maladie.

Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire

À compter du concours de 2012 de bourses d'études supérieures du Canada Vanier, le CRSNG offrira un nouveau prix aux étudiants au doctorat. En effet, le Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire sera décerné à un titulaire remarquable d'une bourse d'études supérieures du Canada Vanier qui incarne parfaitement la recherche multidisciplinaire. La priorité sera accordée à un candidat qui prévoit poursuivre des études de doctorat à une université différente de celle où il a obtenu son plus récent diplôme. Le prix a été créé par Gilles Brassard, lauréat de la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2009. Le nom du premier lauréat de ce prix sera annoncé en 2013.

Valeur : En plus de sa bourse d'études supérieures du Canada Vanier, le lauréat reçoit un prix de 10 000 $.

Renseignements

  • Stephanie Thomas
    Adjointe spéciale (Communications)
    Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    613-960-7728

    Martin Leroux
    Agent des relations avec les médias
    et des affaires publiques
    CRSNG
    613-943-7618
    media@nserc-crsng.gc.ca

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502