Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

05 juin 2013 13h22 HE

Le gouverneur général remettra 47 Décorations pour actes de bravoure

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 juin 2013) - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra 1 Étoile du courage et 46 Médailles de la bravoure au cours d'une cérémonie à Rideau Hall, le vendredi 7 juin 2013, à 10 h 30.

Créées en 1972, les Décorations pour actes de bravoure rendent hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver ou de protéger une autre personne. La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses; l'Étoile du courage (É.C.), des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses; et la Médaille de la bravoure (M.B.), des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi qu'une fiche d'information sur les Décorations pour actes de bravoure sont joints au présent communiqué.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :
9 h 45 : Arrivée des médias à Rideau Hall
10 h 30 : Début de la cérémonie
Le gouverneur général prend la parole
Le gouverneur général remet les Décorations pour actes de bravoure
12 h : Entrevues avec les récipiendaires

RÉCIPIENDAIRES

ÉTOILE DU COURAGE

Tianah Auger, É.C. Peace River (Alb.)

MÉDAILLE DE LA BRAVOURE

David Edison Adams, M.B. Port Blandford (T.-N.-L.)
Joe Barefoot, M.B. Alum Bank (Pennsylvanie, É.-U.) et Alban (Ont.)
Le caporal-chef Christian Pierre Jonathan Bédard, M.B. Laval (Qc) et Ottawa (Ont.)
Francis Bédard, M.B. Rivière-du-Loup et
Saint-Ambroise (Qc)
Jean-François Bernier, M.B. Port-Cartier (Qc)
Robert Borduas, M.B. Montréal (Qc)
L'agent Brian Murray Carmichael, M.B. Fredericton (N.-B.)
Marc-André Forgues, M.B. Saint-Ignace-de-Stanbridge (Qc)
Harry Malcolm Fraser, M.B. Trenton (N.-É.)
Matthew Patrick Gallant, M.B. Quesnel et Surrey (C.-B.)
Simon Glen Gallant, M.B. Quesnel et Surrey (C.-B.)
Keith Glibbery, M.B. Ottawa (Ont.)
Annie Mairin Caitlin Hutchison, M.B. Calgary (Alb.)
Sarah Beth Hutchison, M.B. Calgary (Alb.) et Victoria (C.-B.)
John Robert Jacques, M.B. Ottawa (Ont.)
Le lieutenant-colonel David D. Johnson, M.B. Portsmouth (Virginie É.-U.) et
O'Fallon (Illinois, É.-U.)
Andreas Michael Jorgensen, M.B. Vancouver et Campbell River (C.-B.)
Connor Frederick Klein, M.B. Cedar Falls (Iowa, É.-U.)
John Lamkey, M.B. Chatham et Richibucto Road (N.-B.)
Danick Lévesque, M.B. Brossard et Montréal (Qc)
Jean-Claude Lindsay, M.B. Saint-Gédéon (Qc)
Craig MacInnes, M.B. Amherst (N.-É.) et Ottawa (Ont.)
Jacques Marcoux, M.B. Alma (Qc)
Michel Michaud, M.B. Montréal et La Baie (Qc)
David Garnet Mills, M.B. North Bay (Ont.)
Marilyn Marion Mills, M.B. North Bay (Ont.)
John Frederick Meredith, M.B. Osoyoos (C.-B.)
Mark Jeffrey Monture, M.B. Six Nations et Caledonia (Ont.)
Le sergent George Winton Matthew Myers, M.B. Fredericton et McLeod Hill (N.-B.)
Alexander Peter David Nassak, M.B. Kangirsuk (Qc)
Brock Elliott Nelson, M.B. Ottawa (Ont.)
Lee Page, M.B. Brampton (Ont.)
Eunice Marie Selagi, M.B. Kaministiquia (Ont.)
Craig Alexander Sibley, M.B. Caledon (Ont.)
Damien Simard, M.B. Chicoutimi et Alma (Qc)
Patricia St. Denis, M.B. Richmond (Ont.)
Lenoard Taft, M.B. Colborne (Ont.)
Timothy Jordy Tait, M.B. Sachigo Lake et Thunder Bay (Ont.)
L'agent Jacques Thibeault, M.B. Kapuskasing et Rockland (Ont.)
André Tremblay, M.B. La Doré (Qc)
L'agent Stéphane Tremblay, M.B. Candiac (Qc)
L'agent Régis Voyer, M.B. Amqui et Saint-Constant (Qc)
L'adjudant-chef William Thomas Walker, M.B., C.D. Ottawa, Eganville et Stittsville (Ont.)
Amanda Walkowiak, M.B. Ottawa, Ontario et Gatineau (Qc)
L'agent Toby Whinney, M.B. Tauton (Somerset, Royaume-Uni) et
Newburgh (Ont.)
Troy Alan Wilcox, M.B. Oromocto et Richibucto Road (N.-B.)

Veuillez noter que les grades mentionnés dans cet avis aux médias sont ceux qui étaient détenus par les récipiendaires lorsque l'événement pour lequel ils sont reconnus a eu lieu.

CITATIONS

ÉTOILE DU COURAGE

Tianah Auger, É.C.
Peace River (Alberta)

Le 14 juin 2009, Tianah Auger a fait preuve d'un courage exemplaire en défiant le puissant courant de la rivière Heart pour sauver deux jeunes filles à Peace River, en Alberta. Tianah se trouvait sur la rive lorsqu'elle a entendu des cris et aperçu une jeune fille qui se débattait dans l'eau. Sans hésitation, Tianah s'est précipitée dans la rivière et a nagé en sa direction. Au moment où elle agrippait la fille, Tianah a senti une forte traction au niveau de la tête. À sa grande surprise, une deuxième petite fille a émergé à la surface et a grimpé sur son dos. Les deux victimes se sont accrochées à elle et Tianah a réussi à les ramener sur la berge.

MÉDAILLE DE LA BRAVOURE

David Edison Adams, M.B.
Port Blandford (Terre-Neuve-et-Labrador)
Bruce Wayne Raymond, M.B.
Digby (Nouvelle-Écosse) et Port Blandford (Terre-Neuve-et-Labrador)

Le 1er février 2010, David Adams et Bruce Raymond ont sauvé un homme dont le VTT avait percé la glace à Port Blandford, à Terre-Neuve-et-Labrador. M. Raymond a entendu des appels à l'aide et a alerté M. Adams. Ensemble, ils ont rejoint la victime, qui s'efforçait tant bien que mal de s'accrocher à la mince paroi de glace, malgré le courant vigoureux. M. Adams s'est approché du trou et a lancé une corde à la victime. Après plusieurs tentatives, les sauveteurs ont réussi à tirer l'homme hors de l'eau et à le ramener en sécurité sur la berge.

La décoration décernée à M. Raymond lui a été remise à une cérémonie précédente.

Joe Barefoot, M.B.
Alum Bank (Pennsylvanie, É.-U.) et Alban (Ontario)

Le 26 août 2009, Joe Barefoot a risqué sa vie pour venir en aide à un homme âgé sur le point de se noyer dans la rivière Wahnapitae, à French River, en Ontario. M. Barefoot servait de guide à un homme qui était en excursion de pêche aux chutes Sturgeon, lorsque leur embarcation a chaviré. Les deux hommes se sont retrouvés dans un tourbillon, au bas des chutes. La force du courant les empêchait de garder la tête hors de l'eau, mais M. Barefoot a malgré tout réussi à regagner la rive à la nage. C'est alors qu'il a vu la victime flottant au loin, sur le ventre, la tête dans l'eau. Bien qu'épuisé par ses efforts, M. Barefoot a replongé dans les eaux tumultueuses et réussi à agripper l'homme. Avec beaucoup de difficulté, il l'a traîné jusqu'au bord, où il a tenté de le ranimer. Malheureusement, l'homme n'a pas survécu.

Le caporal-chef Christian Pierre Jonathan Bédard, M.B.
Laval (Québec) et Ottawa (Ontario)

Le 19 novembre 2010, le caporal-chef Christian Bédard a risqué sa vie pour sauver un camarade pendant un exercice d'entraînement en mer au large d'Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le but de l'exercice était d'entraîner les hommes à monter à bord d'un navire en mouvement à partir d'une petite embarcation. La victime a perdu pied sur une échelle métallique accrochée au navire et s'est trouvée empêtrée, la tête en bas, près de la surface de l'eau. Le caporal-chef Bédard a sauté sur une échelle adjacente et, s'étirant à grand-peine, a soutenu la victime. L'homme tentait de se dépêtrer alors que le vent et la forte houle projetaient la petite embarcation contre le flanc du navire. En se dégageant de sa position précaire, la victime est tombée dans les eaux glacées, entraînant l'autre homme dans sa chute; l'un et l'autre ont été repêchés peu après.

Francis Bédard, M.B.
Rivière-du-Loup et Saint-Ambroise (Québec)
Michel Michaud, M.B.
Montréal et La Baie (Québec)

Le 19 mars 2010, Francis Bédard et Michel Michaud ont secouru un homme coincé dans un véhicule en feu à Saguenay, au Québec. À la suite d'une collision entre un camion et une semi-remorque transportant des billots, le camion a été détruit et le chauffeur tué sur le coup. La semi-remorque s'est renversée dans le fossé et a pris feu. MM. Michaud et Bédard, qui passaient par là, ont arrêté leur véhicule respectif afin d'apporter leur aide. Pendant que M. Bédard appelait le 911, M. Michaud s'est hissé vers la cabine enfumée de la semi-remorque et a fracassé la vitre pour en extirper le chauffeur. M. Bédard a rejoint M. Michaud pour l'aider. Malgré le danger suscité par une série de petites explosions, les deux hommes sont parvenus à transporter la victime en lieu sûr.

Jean-François Bernier, M.B.
Port-Cartier (Québec)

Le 22 juillet 2010, Jean-François Bernier a risqué sa vie pour sauver deux personnes de la noyade à Rivière-Pentecôte, au Québec. M. Bernier et des membres de sa famille se trouvaient sur la plage pendant que leurs enfants jouaient dans les vagues avec leur grand-mère. Soudainement, les nageurs ont été surpris par un fort courant qui les a séparés. En entendant leurs appels à l'aide, les parents ont sauté dans les eaux agitées et ont saisi les enfants les plus proches du rivage, tandis que M. Bernier nageait en direction du dernier enfant, qui se trouvait plus loin. Il a plongé sous l'eau pour trouver le garçon, l'a ramené à la surface et l'a ranimé. Tout en luttant contre le courant, M. Bernier a réussi à ramener le garçon et la grand-mère sains et saufs sur le littoral.

Robert Borduas, M.B.
Montréal (Québec)
L'agent Stéphane Tremblay, M.B.
Candiac (Québec)

Le 26 octobre 2009, Robert Borduas et l'agent de la Sûreté du Québec Stéphane Tremblay ont sauvé une femme suicidaire, à Longueuil, au Québec. Ayant aperçu un corps qui flottait dans le fleuve Saint-Laurent, M. Borduas a appelé le 911 et s'est précipité sur la rive. Sans songer à leur propre sécurité, lui et l'agent Tremblay ont foncé dans l'eau froide pour secourir la victime, alors inconsciente. Ils l'ont ramenée sur la rive et l'ont gardée au chaud jusqu'à l'arrivée de l'ambulance.

L'agent Brian Murray Carmichael, M.B.
Fredericton (Nouveau-Brunswick)
John Lamkey, M.B.
Chatham et Richibucto Road (Nouveau-Brunswick)
Le sergent George Winton Matthew Myers, M.B.
Fredericton et McLeod Hill (Nouveau-Brunswick)
Troy Alan Wilcox, M.B.
Oromocto et Richibucto Road (Nouveau-Brunswick)

Le 15 août 2009, le sergent Matt Myers, l'agent Brian Carmichael et les pompiers John Lamkey et Troy Wilcox sont allés à la rescousse de trois jeunes hommes pris dans un véhicule submergé dans le fleuve Saint-Jean, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Une passagère du véhicule avait réussi à sortir par une ouverture dans le toit, mais les trois hommes étaient demeurés coincés à l'intérieur. Rattachés par des cordes, les sauveteurs ont plongé dans les eaux troubles du fleuve à plusieurs reprises avant d'arriver à localiser le véhicule. Pendant qu'ils se maintenaient à flot au-dessus de la voiture, le pompier Wilcox a plongé pour accrocher un câble de remorquage au pare-chocs. La voiture a été extirpée de l'eau, mais les victimes n'ont malheureusement pas survécu.

Marc-André Forgues, M.B.
Saint-Ignace-de-Stanbridge (Québec)

Le 14 mai 2010, Marc-André Forgues a risqué sa vie pour secourir deux adolescentes de la noyade, lors d'un voyage éducatif au Costa Rica. Un groupe d'élèves nageait lorsque le courant les a soudainement entraînés vers le large. Plusieurs d'entre eux ont réussi à regagner le rivage, dont M. Forgues. Une fois sur la plage, M. Forgues a entendu les cris de panique des deux victimes. Lui-même épuisé, il est retourné à la mer et a lutté contre le puissant courant pour ramener les jeunes filles en sûreté, une à la fois.

Harry Malcolm Fraser, M.B.
Trenton (Nouvelle-Écosse)

Le 8 avril 2010, Harry Fraser a risqué sa vie pour sauver sa voisine, dont la maison avait pris feu à Trenton, en Nouvelle-Écosse. Alerté par les flammes, M. Fraser a appelé le service des incendies pour ensuite suivre sa voisine, qui réintégrait son domicile. M. Fraser s'est précipité à sa suite dans l'épaisse fumée pour constater que le salon était complètement envahi par le feu. Il a alors crié pour appeler la femme, qui avait couru à l'étage pour retrouver son chien. Aveuglé par la fumée, M. Fraser s'est couvert la bouche et le nez à l'aide d'un chandail, est monté à l'étage et a dirigé la propriétaire vers l'extérieur. Les flammes se propageaient rapidement, et la fenêtre avant de la maison a éclaté juste au moment où ils atteignaient la rue.

Matthew Patrick Gallant, M.B.
Quesnel et Surrey (Colombie-Britannique)
Simon Glen Gallant, M.B.
Quesnel et Surrey (Colombie-Britannique)

Le 4 janvier 2011, les frères Matthew et Simon Gallant ont secouru deux fillettes d'un appartement en feu à Surrey, en Colombie-Britannique. Depuis un appartement voisin, Matthew et Simon ont entendu les appels à l'aide de la mère et se sont précipités à sa rescousse. Sans même songer à leur propre sécurité, ils ont fait plusieurs allers-retours dans l'appartement avant de localiser les jumelles. Malgré la chaleur intense et la visibilité limitée, Matthew a réussi à les trouver dans une chambre à coucher. Il a ramené l'une des fillettes à la mère avant de retourner à l'intérieur pour chercher la deuxième enfant. Complètement enveloppé par la fumée, Simon a retenu la porte pour Matthew qui revenait avec l'autre fillette. Malheureusement, l'une des jumelles n'a pas survécu.

Keith Glibbery, M.B.
Ottawa (Ontario)
John Robert Jacques, M.B.
Ottawa (Ontario)
Brock Elliott Nelson, M.B.
Ottawa (Ontario)

Le 19 octobre 2009, Keith Glibbery, John Jacques et Brock Nelson ont sauvé la vie de plusieurs de leurs collègues à la suite d'une explosion survenue dans des installations de chauffage à Ottawa. Une chaudière défectueuse laissait échapper de la fumée et de la vapeur d'une chaleur excessive dans la salle principale du bâtiment. Les fuites d'eau provenant des tuyaux endommagés ont causé un court-circuit dans le système électrique, et du gaz s'est échappé de la chaudière. Malgré la faible visibilité et la chaleur intense, MM. Glibbery, Jacques et Nelson ont grimpé quatre étages pour aller fermer le robinet d'arrêt situé sur le toit. Les gestes de ces braves hommes ont permis d'éviter de nombreuses pertes de vie; malheureusement, un des employés blessés dans l'explosion n'a pas survécu.

Annie Mairin Caitlin Hutchison, M.B.
Calgary (Alberta)
Sarah Beth Hutchison, M.B.
Calgary (Alberta) et Victoria (Colombie-Britannique)

Le 9 juillet 2010, les sœurs Annie et Sarah Beth Hutchison ont sauvé leur grand-oncle de la noyade dans la rivière Winnipeg à Pine Falls, au Manitoba. La famille profitait de l'après-midi pour s'adonner à la natation quand, soudainement, les sœurs se sont rendu compte que leur grand-oncle de 86 ans était pris dans un fort courant et s'approchait dangereusement des rapides en aval. Annie a nagé en sa direction, a enlevé son gilet de sauvetage et a aidé son grand-oncle à l'endosser. Sarah Beth les a rejoints à la nage avec deux gilets de sauvetage qu'elle et Annie ont fait enfiler à leur grand-oncle. Le trio a ensuite regagné le rivage, où Annie et Sarah Beth ont pu tirer la victime de l'eau.

Le lieutenant-colonel David D. Johnson, M.B.
Portsmouth (Virginie, É.-U.) et O'Fallon (Illinois, É.-U.)
David Garnet Mills, M.B.
North Bay (Ontario)
Marilyn Marion Mills, M.B.
North Bay (Ontario)

Le 15 mars 2009, Marilyn Mills, son père David Mills et le lieutenant-colonel David Johnson, de l'armée de l'air des États-Unis, ont porté secours à un couple dont la motoneige était passée à travers la glace du lac Trout, à North Bay, en Ontario. David et Marilyn Mills ont entendu les cris des victimes et ont couru sur la surface fragile pour leur venir en aide. Mme Mills est tombée à l'eau en essayant de tirer une des victimes vers eux, mais son père l'a rapidement sortie. Incapables de repêcher l'homme inanimé, ils l'ont partiellement hissé sur la glace. Pendant ce temps, à l'aide d'un canot, le lieutenant-colonel Johnson rejoignait la femme qui se tenait sur une parcelle de glace flottante. Malgré le poids des vêtements trempés de la victime, il l'a tirée à l'intérieur du canot et a pagayé jusqu'à l'endroit où se trouvaient les Mills, qui l'ont alors aidé à ramener la femme sur le rivage. Malheureusement, l'homme n'a pas survécu.

Andreas Michael Jorgensen, M.B.
Vancouver et Campbell River (Colombie-Britannique)

Le 12 octobre 2011, Andreas Jorgensen a risqué sa vie pour protéger sa mère au cours d'une violente altercation avec son ex-conjoint à Campbell River, en Colombie-Britannique. Entendant sa mère crier à l'aide, M. Jorgensen a accouru dans la cuisine pour la retrouver clouée au sol, recevant des coups de pied de son assaillant. Il a saisi un petit couteau avec lequel il a poignardé l'agresseur. Ce dernier s'en est alors pris au jeune homme et, au cours d'une brève lutte, lui a infligé plusieurs coups de couteau au visage et à la poitrine. M. Jorgensen est parvenu à retirer l'arme des mains de l'assaillant et est sorti en courant avec sa mère pour attendre l'arrivée de la police. L'agresseur a été appréhendé peu après, et M. Jorgensen et sa mère ont été conduits à l'hôpital où leurs blessures ont pu être soignées.

Connor Frederick Klein, M.B.
Cedar Falls (Iowa, É.-U.)
Craig Alexander Sibley, M.B.
Caledon (Ontario)

Le 16 mars 2011, Craig Sibley et Connor Klein ont sauvé un homme de la noyade, à Daytona Beach, en Floride. M. Sibley retournait vers la plage pour échapper au violent flot de retour, lorsqu'il a entendu un appel au secours. Il s'est alors dirigé à la nage vers l'homme en détresse et il l'a ramené à la surface. Il a ensuite entrepris d'échapper au puissant flot de fond avec la victime. À bout de forces, il a demandé l'aide de M. Klein, qui venait d'entrer dans l'eau. Malgré le danger posé par le flot de retour, M. Klein s'est rendu jusqu'à eux et a aidé à ramener la victime sur la rive.

Danick Lévesque, M.B.
Brossard et Montréal (Québec)

Le 21 février 2010, Danick Lévesque a sauvé une femme de la rivière des Prairies, à Montréal, au Québec. M. Lévesque se trouvait chez lui lorsqu'une femme en état de panique a cogné à sa porte pour lui dire que quelqu'un était tombé dans la rivière. Il a rapidement saisi un bâton de hockey et s'est précipité au secours de la victime. En rampant sur la mince couche de glace, M. Lévesque s'est approché de la victime, qui peinait à se maintenir à flot. Il a tendu son bâton de hockey vers la femme et a réussi à l'approcher du bord de la glace, puis à la hisser hors de l'eau. Il l'a ensuite accompagnée vers la rive, où d'autres personnes leur sont venues en aide.

Jean-Claude Lindsay, M.B.
Saint-Gédéon (Québec)

Le 6 juillet 2010, Jean-Claude Lindsay a secouru son épouse qui était coincée à bord de leur bateau en flammes, à Saint-Gédéon, au Québec. Quand M. Lindsay a démarré son bateau, le moteur a explosé, projetant son épouse vers l'arrière du bateau où le feu se propageait rapidement. M. Lindsay a bravé les flammes et a entraîné son épouse dans l'eau. Malgré les graves brûlures dont ils souffraient tous les deux, il l'a aidée à garder son calme jusqu'à l'arrivée de l'ambulance. Les deux victimes ont été emmenées à l'hôpital où elles ont passé plusieurs mois à se rétablir de leurs blessures.

Craig MacInnes, M.B.
Amherst (Nouvelle-Écosse) et Ottawa (Ontario)
Patricia St. Denis, M.B.
Richmond (Ontario)
Amanda Walkowiak, M.B.
Ottawa (Ontario) et Gatineau (Québec)

Le 29 décembre 2009, les ambulanciers paramédicaux Craig MacInnes, Patricia St. Denis et Amanda Walkowiak ont risqué leur vie pour arrêter un homme qui agressait un policier dans le stationnement d'un hôpital d'Ottawa. Témoins de l'altercation entre l'homme et l'agent, les ambulanciers ont accouru sur les lieux pour apporter leur aide. M. MacInnes a tiré l'agresseur pour qu'il lâche la victime, tandis que Mme St. Denis lui a saisi le bras en vue de lui faire lâcher son couteau. Mme Walkowiak a complété la manœuvre en frappant le couteau d'un coup de pied, a pris les menottes de l'agent blessé et a aidé à immobiliser le suspect jusqu'à l'arrivée d'autres secours. Malheureusement, le policier n'a pas survécu à l'agression.

Jacques Marcoux, M.B.
Alma (Québec)
Damien Simard, M.B.
Chicoutimi et Alma (Québec)

Le 25 juillet 2010, Jacques Marcoux a secouru Damien Simard et son fils de la noyade, à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, au Québec. Voyant le danger, M. Simard a nagé en direction de son fils qui était pris dans un fort courant. Il a tenté de ramener le garçon à contre-courant vers le rivage, mais la fatigue s'est vite emparée de lui. À son grand soulagement, M. Marcoux les a rejoints à la nage, a agrippé le garçon par un bras et a tiré M. Simard avec l'autre bras. Luttant contre les fortes vagues, M. Marcoux est parvenu à les mener en lieu sûr.

John Frederick Meredith, M.B.
Osoyoos (Colombie-Britannique)

Le 4 mars 2008, John Meredith a secouru un homme qui était coincé dans un véhicule en feu près de Laredo, dans l'État du Texas, aux États-Unis. Après avoir vu un camion-remorque plonger dans un ravin à partir d'un pont, M. Meredith a arrêté son véhicule et s'est précipité sur les lieux pour apporter son aide. Le chauffeur s'était extirpé de la cabine en feu et essayait de dégager le passager demeuré pris à l'intérieur. Avec l'aide d'un autre passant, M. Meredith a tout fait pour forcer l'ouverture de la porte latérale défoncée afin de rejoindre la victime. Malgré le feu et la fumée, ils ont réussi à sortir l'homme blessé, juste au moment où les flammes engloutissaient la cabine.

Bernard Keetash, M.B.
Mishkeegogamang (Ontario)
Mark Jeffrey Monture, M.B.
Six Nations et Caledonia (Ontario)
Jeffrey W. Neekan Sr., M.B.
Thunder Bay et Mishkeegogamang (Ontario)

Le 26 janvier 2008, Bernard Keetash, Mark Monture et Jeffrey Neekan ont rescapé un garçon de 13 ans d'une maison en flammes, à Mishkeegogamang, en Ontario. Lorsque l'incendie a éclaté dans la maison, les occupants ont pu sortir en lieu sûr accompagnés de tous leurs enfants, sauf un. Désespérés, les parents ont crié aux voisins que le garçon se trouvait encore dans la maison. MM. Keetash, Monture et Neekan se sont drapés de serviettes humides et sont montés à l'étage en dépit de la chaleur intense. Après avoir trouvé le garçon, M. Keetash l'a soulevé et l'a sorti du brasier. Bien qu'ayant subi des brûlures et ayant inhalé de la fumée, la victime a survécu grâce à ses trois courageux sauveteurs.

Les decorations décernées à MM. Keetash et Neekan Sr. leur ont été remises lors d'une cérémonie précédente.

Alexander Peter David Nassak, M.B.
Kangirsuk (Québec)

Le 30 juin 2010, Alexander Nassak, âgé de 15 ans, a sauvé un ami de la noyade, à Salluit, au Québec. Pendant une excursion de chasse aux phoques, Alexander et deux amis s'étaient aventurés sur la rivière recouverte de glace à bord de deux VTT quand la glace a cédé sous eux. Un des garçons a réussi à se sortir de l'eau, mais la glace ne cessait de se briser quand Alexander et le troisième garçon essayaient de se hisser sur la surface. Alexander y est parvenu, mais son ami, alourdi par ses vêtements, luttait contre le courant. Pendant que la glace continuait de se fissurer sous lui, Alexander a tendu le bras, a saisi son ami par le manteau et, d'un élan vigoureux, l'a tiré de l'eau. Les garçons sont partis à pied vers la ville en appelant à l'aide jusqu'à ce que des gens à bord de motoneiges leur portent secours.

Lee Page, M.B.
Brampton (Ontario)

Le 20 mars 2010, Lee Page a sauvé un homme âgé d'un véhicule en flammes à Hamilton, en Ontario. M. Page roulait derrière le véhicule lorsqu'il a aperçu de la fumée qui provenait du siège arrière. Il a klaxonné pour alerter le conducteur, qui s'est garé dans un stationnement avoisinant. Le moteur de la voiture s'est arrêté et le véhicule a immédiatement pris feu, s'emplissant d'une épaisse fumée noire. La chaleur extrême et les flammes empêchaient la victime de sortir. M. Page est parvenu à ouvrir la porte, à déboucler la ceinture de sécurité de la victime et à extirper le chauffeur confus quelques instants seulement avant que la voiture soit engloutie par le feu.

Eunice Marie Selagi, M.B.
Kaministiquia (Ontario)
L'adjudant-chef William Thomas Walker, M.B., C.D.
Ottawa, Eganville et Stittsville (Ontario)

Le 1er août 2011, Eunice Selagi et l'adjudant-chef Tom Walker ont secouru un homme handicapé coincé dans un véhicule en flammes près d'Ignace, en Ontario. Mme Selagi conduisait l'homme lorsqu'elle a remarqué que le moteur de sa fourgonnette surchauffait. Elle s'est alors garée en bordure de la route pour voir où était le problème. L'adjudant-chef Walker, qui roulait juste derrière, s'est arrêté pour les aider. Alors que les flammes et une chaleur intense se dégageaient du dessous du véhicule, il a ouvert la portière latérale et a vu que l'homme quadriplégique était attaché dans un fauteuil roulant. Mme Selagi s'est alors élancée à l'intérieur et a détaché les courroies qui retenaient le fauteuil roulant. Ensemble, les deux secouristes ont placé le fauteuil sur la rampe motorisée, qui malheureusement, ne descendait pas jusqu'au sol. Avec l'aide de passants, l'adjudant-chef Walker a sorti la victime de son fauteuil et l'a amenée à l'écart, loin du danger.

Lenoard Taft, M.B.
Colborne (Ontario)

Le 3 juillet 2010, Lenoard Taft a sauvé une femme suicidaire qui avait sauté dans le feu à Colborne, en Ontario. De sa cour, M. Taft a remarqué une large quantité de fumée provenant de chez un voisin et est allé voir ce qui se passait. Il a aperçu un immense tas de branches et de débris en feu ainsi qu'une femme se tenant tout près. Tandis qu'il s'approchait, la femme a sauté dans le brasier. Sans songer à sa propre sécurité, M. Taft s'est empressé de la tirer hors de là, puis a utilisé ses mains ainsi que du sable pour éteindre les flammes. Il l'a ensuite ramenée chez lui pour attendre l'arrivée de l'ambulance. Grâce à sa bravoure, la femme a survécu.

Timothy Jordy Tait, M.B.
Sachigo Lake et Thunder Bay (Ontario)

Le 30 octobre 2011, Timothy Tait a sauvé un homme d'une maison en feu à Mobert, en Ontario. M. Tait a remarqué de la fumée provenant de la maison de son voisin et a couru à son secours. Il a défoncé la porte d'entrée et s'est avancé dans l'épaisse fumée jusqu'au salon, où il a trouvé son voisin étendu sur le sol. M. Tait l'a empoigné et l'a tiré à l'extérieur. Apprenant que les enfants de la victime étaient peut-être encore à l'intérieur. M. Tait y est retourné, mais il a été incapable de vérifier toutes les pièces à cause de l'intensité de la fumée et des flammes. Heureusement, les enfants passaient la nuit chez un membre de la famille et la victime s'est entièrement remise de ses brûlures.

L'agent Jacques Thibeault, M.B.
Kapuskasing et Rockland (Ontario)

Le 22 mars 2011, l'agent Jacques Thibeault, de la Police provinciale de l'Ontario, a sauvé une femme qui se trouvait dans une maison en feu, à Bourget, en Ontario. À la suite d'un appel, l'agent Thibeault s'est rendu au domicile de la femme. Il est alors entré dans la maison envahie par la fumée et il est monté à l'étage, jusqu'à la chambre de la victime. En ouvrant la porte, il a été suffoqué par l'épaisse fumée noire, au point où il a dû sortir de la maison. Sans se soucier du danger auquel il s'exposait, l'agent Thibeault est retourné à l'intérieur, se couvrant la bouche et le nez avec un linge mouillé. Malgré la visibilité presque nulle, il a repéré la victime et l'a emmenée de force à l'extérieur.

André Tremblay, M.B.
La Doré (Québec)

Le 11 décembre 2009, André Tremblay a rescapé un collègue dont les vêtements avaient pris feu dans un garage industriel à La Doré, au Québec. M. Tremblay travaillait dans le bureau d'accueil lorsqu'il a entendu le bruit d'une explosion dans le garage. N'écoutant que son courage, il s'est précipité sur les lieux pour se rendre compte que le bâtiment était envahi par une épaisse fumée noire, qui laissait entrevoir une large boule de feu en mouvement à l'arrière de la pièce. Soupçonnant qu'il pouvait s'agir de son collègue enveloppé par les flammes, M. Tremblay a réussi à entraîner la victime à l'extérieur vers un banc de neige et à étouffer les flammes, sauvant la vie de la victime.

L'agent Régis Voyer, M.B.
Amqui et Saint-Constant (Québec)

Le 26 avril 2010, l'agent Régis Voyer, de la police de la Ville de Montréal, a empêché un homme suicidaire de s'immoler par le feu à Montréal, au Québec. Répondant à un appel, l'agent Voyer est entré dans un appartement où il a trouvé un homme qui s'était aspergé d'essence et menaçait d'allumer son briquet. Il avait aussi placé deux contenants inflammables dans un four à micro-ondes, qui auraient explosé à la mise en marche de l'appareil. N'écoutant que son courage, l'agent Voyer a empêché l'homme d'atteindre le four à micro-ondes. L'agent a réussi à calmer l'homme perturbé et, après plus d'une heure de négociation, l'a convaincu de se rendre.

L'agent Toby Whinney, M.B.
Tauton (Somerset, Royaume-Uni) et Newburgh (Ontario)

Le 30 juillet 2011, l'agent Toby Whinney de la Police provinciale de l'Ontario a sauvé deux femmes d'un véhicule en feu à Kingston, en Ontario. Le véhicule, qui avait trois personnes à son bord, a été impliqué dans un accident et a terminé sa course sur le toit. L'agent Whinney est arrivé quelques minutes après l'accident, alors que le feu venait de prendre dans le moteur. Il a glissé son bras à l'intérieur de la voiture et a coupé la ceinture de sécurité de la passagère assise à l'avant. Avec l'aide d'une autre personne, l'agent Whinney a sorti la femme par la vitre fracassée. Après avoir momentanément éteint le feu, il s'est introduit par la vitre arrière de la voiture et a sorti une autre passagère. Malheureusement, le conducteur n'a pas pu être sauvé.

INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS POUR ACTES DE BRAVOURE

CONTEXTE

Les Décorations pour actes de bravoure, qui ont été créées en 1972, rendent hommage aux personnes qui risquent leur vie au mépris de leur propre instinct de survie pour tenter de sauver un être cher ou un pur étranger en péril. Chaque année, maints incidents mettent en danger la vie de victimes potentielles et de leurs sauveteurs.

Les trois décorations reflètent le niveau de risque encouru par les récipiendaires :

La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses.

L'Étoile du courage (É.C.) reconnaît des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses.

La Médaille de la bravoure (M.B.) reconnaît des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

ADMISSIBILITÉ ET MISE EN CANDIDATURE

Quiconque peut soumettre le nom d'une personne qui, pour venir en aide à ses semblables, s'est mise en danger de mort ou de blessure grave. Il n'est pas nécessaire que l'incident en question se soit produit au Canada ou que le candidat proposé soit canadien, mais des Canadiens ou des intérêts canadiens doivent être en cause. Les décorations peuvent être décernées à titre posthume.

Les candidatures doivent être soumises au plus tard deux ans après l'incident ou deux ans après la conclusion de l'examen, par une cour ou par un coroner, des circonstances entourant l'événement ou l'acte de bravoure.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les Décorations pour actes de bravoure, rendez-vous au www.gg.ca/distinctions.

Renseignements