Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

09 févr. 2015 10h01 HE

Le gouverneur général remettra des Prix pour l'entraide et prendra part au 25e anniversaire du Gala P.-D.G. de l'année du Canada, à Toronto

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 9 fév. 2015) - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, sera de passage à Toronto le mercredi 11 février 2015 pour remettre le Prix du Gouverneur général pour l'entraide à 19 bénévoles qui ont changé les choses dans leur collectivité. Il prendra également part au 25e anniversaire du Gala P.-D.G. de l'année du Canada.

14 h 30
Présentation des Prix du gouverneur général pour l'entraide
Le gouverneur général présentera le Prix pour l'entraide à des bénévoles de la région de Toronto. Il prononcera une allocution à cette occasion. Les noms et citations des récipiendaires sont présentés dans la liste ci-après.
Créé en 1995, le Prix du Gouverneur général pour l'entraide rend hommage à des Canadiens et à des résidents permanents, de leur vivant, qui ont apporté une contribution importante, soutenue et non rémunérée à leur collectivité, au Canada ou à l'étranger. Œuvrant souvent dans l'ombre, ces individus donnent bénévolement de leur temps pour venir en aide à leurs concitoyens. Le prix permet en outre de reconnaître l'action exemplaire de ces bénévoles, dont la compassion et l'empathie témoignent si bien du caractère national. Pour en savoir davantage ou pour proposer la candidature d'une personne méritant d'être décorée, visitez www.gg.ca/entraide.
Salle de cinéma John and Myrna Daniels, Hôpital pour enfants malades
OUVERT AUX MÉDIAS
18 h
25e anniversaire du Gala P.-D.G. de l'année du Canada
Son Excellence prononcera une allocution pour souligner le 25e anniversaire du Gala P.-D.G. de l'année du Canada. Le Gala rendra hommage au récipiendaire de 2014, M. Don Walker, de chez Magna International Inc. De plus, 10 étudiants universitaires de partout au Canada recevront une bourse financée par les recettes du gala.
Le programme de prix P.-D.G. de l'année du Canada a été fondé pour souligner les réalisations et le leadership exceptionnels d'un président-directeur général canadien. Ce prix très prestigieux rend hommage à un dirigeant d'entreprise canadien qui incarne l'intégrité, vise toujours l'excellence, inspire la confiance de ses pairs et a mis sur pied une entreprise concurrentielle à l'échelle mondiale. Pour en savoir davantage, visitez www.ceoaward.ca (en anglais seulement).
Musée royal de l'Ontario
PHOTOGRAPHES OFFICIELS SEULEMENT
RÉCIPIENDAIRES ET CITATIONS
PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR L'ENTRAIDE
Syed Ghanzafar Ali
Mississauga (Ontario)
Syed Ghanzafar Ali se montre passionné par la durabilité de l'environnement. Il s'est impliqué dans des projets concrets au sein de sa collectivité visant l'amélioration de la biodiversité, de l'habitat de la faune et de la qualité de l'eau. Il travaille en étroite collaboration avec les organismes Evergreen et Credit Valley Conservation pour mettre en valeur les zones écologiques locales.
Daniel Christopher Andreae
Toronto (Ontario)
Daniel Andreae se dévoue pour aider les personnes touchées par la maladie d'Alzheimer. À titre de travailleur social et de professeur agrégé du Collège universitaire Renison à Waterloo, il a œuvré auprès de nombreuses organisations, notamment le Conseil des mécènes de la Société Alzheimer de Toronto et l'Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l'Ontario. Agissant à titre bénévole auprès de cette association, qui constitue maintenant le plus grand groupe de travailleurs sociaux professionnels au Canada, il a contribué à l'élaboration de la Loi sur le travail social et les techniques de travail social de l'Ontario.
Shereen Annis
Barrie (Ontario)
Shereen Annis a amorcé sa carrière de bénévole dès l'âge de six ans, en étant active dans la collecte de fonds pour venir en aide aux victimes de tremblements de terre au Pakistan et en Haïti. Puis, à 10 ans, elle a lancé un mouvement contre l'intimidation. Plus récemment, elle a fondé une organisation sans but lucratif, appelée la TWEam, qui promeut l'autonomisation des jeunes et leur participation aux initiatives de bénévolat. De plus, elle donne des conférences de motivation dans les écoles secondaires.
Erane Bocking
Toronto (Ontario)
Erane Bocking est la plus ancienne bénévole de l'Hôpital Humber River, où elle s'implique depuis plus de 40 ans sur tous les plans. En plus d'avoir organisé de nombreuses collectes de fonds au bénéfice de l'hôpital, elle a été présidente de l'association des auxiliaires bénévoles et a même tricoté des vêtements pour les nouveau-nés. Elle est l'incarnation du concept de service communautaire, faisant preuve d'un dévouement, d'un sens de l'engagement et d'une empathie sans pareil, de même que d'une compassion remarquable envers les autres.
Sherry Darvish
Toronto (Ontario)
Durant plusieurs années, Sherry Darvish s'est impliquée à fond dans la Women's Organization of Ontario afin d'améliorer l'accès à la justice pour la communauté irano-canadienne et de susciter la participation de ses collègues juristes. En 2012, avec l'appui de l'organisme Pro Bono Law Ontario (PBLO), elle est passée à l'action pour créer des programmes destinés à aider les Irano-Canadiens marginalisés à surmonter les barrières linguistiques et culturelles du système judiciaire.
Alia Dharamsi
Vancouver (Colombie-Britannique)
Alia Dharamsi est une étudiante en médecine qui s'est donné comme mission de favoriser la prise en charge par elles-mêmes des populations vulnérables et marginalisées et de contribuer à l'amélioration de leur qualité de vie. En 2009, elle a dirigé une équipe d'étudiants bénévoles qui s'est rendue au Guatemala en région rurale pour y enseigner l'hygiène orale, l'anglais et les mathématiques à des enfants et pour travailler à des projets de construction en collaboration avec des communautés locales. Elle a fait du bénévolat pendant quelques années au centre de soins palliatifs pédiatriques Canuck Place où elle a aidé des enfants et leurs familles au sein de l'unité des soins palliatifs. Elle est la créatrice de Nous sommes 2015, une initiative éducative qui s'adresse à une nouvelle génération de citoyens du monde qui cherchent à réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement de 2015.
Damindra Dias
Woodbridge (Ontario)
Depuis 2003, Damindra Dias agit comme bénévole auprès du Progress Career Planning Institute, en offrant des services d'orientation professionnelle aux personnes à la recherche d'un emploi gratifiant. Elle prépare des présentations et des ateliers qui fournissent les outils nécessaires aux chercheurs d'emplois pour leur permettre de trouver du travail dans leurs domaines respectifs. Elle les aide aussi à rédiger leurs curriculum vitae et à préparer leurs entrevues d'embauche. Sa capacité à aider les autres dans la réalisation de leur plein potentiel a toujours été très appréciée de tous.
Mike Duhacek
Milton (Ontario)
Mike Duhacek a créé le programme Help Me Bury Cancer, une initiative de sensibilisation lancée en 2012. Il a réussi à récolter plus de 43 000 dollars au bénéfice de la Société canadienne du cancer, en parcourant 900 kilomètres à pied, en plein hiver, de Windsor à Ottawa, tout en tirant un traîneau de 125 livres affichant le mot cancer. Depuis, il donne généreusement de son temps pour parler de son vécu et accroître la conscientisation publique lors d'activités de la Société canadienne du cancer.
David Thompson Ferguson
Thornhill (Ontario)
À 90 ans, David Thompson Ferguson est un être inspirant, dévoué et aidant qui déborde d'énergie. Son expérience de bénévolat la plus marquante est celle qu'il vit à l'Hôpital Mackenzie depuis plus de 25 ans. Il y passe ses temps libres à aider le personnel du département de chirurgie et à réconforter les familles des patients et les gens en détresse.
Myer Gordon
Toronto (Ontario)
Myer Gordon a grandi dans l'un des deux orphelinats juifs de Montréal. Depuis plus de 17 ans, il consacre une partie de son temps à l'organisation de réunions des anciens des deux institutions. C'est une façon pour lui de garder le contact avec ses « frères et sœurs » de partout au Canada et aux États-Unis. Il s'implique aussi dans les activités du B'nai Brith Canada Lodge depuis 1969 et il a collaboré bénévolement à de nombreux évènements communautaires, notamment à titre de coordonnateur du carnaval d'hiver de North York durant ses sept premières années d'existence.
Helen Hatzis
Toronto (Ontario)
En plus d'être mentore dans le cadre du programme Grands Frères Grandes Sœurs et bénévole pour l'organisme Youth Bocce, Helen Hatzis est probablement davantage connue pour avoir fondé Aloha Toronto. Ce programme procure aux enfants autistes des leçons de surf thérapeutiques qui les aident à développer leur confiance en soi. La Fondation SickKids de Toronto et la Fondation Surfers Healing font partie des nombreuses organisations qui ont bénéficié des services d'Aloha Toronto.
Vivian Carole Hould
Aurora (Ontario)
Depuis plus de 19 ans, et avec 35 000 heures de bénévolat à son actif, Vivian Hould a largement contribué au programme de thérapie assistée par le chien de l'Ambulance Saint-Jean. Elle a notamment coordonné des unités, organisé des collectes de fonds et agi comme mentore auprès des autres bénévoles. Dans le cadre de ce programme, elle a aidé des milliers de résidants de centres d'hébergement et d'hôpitaux, la plupart ayant diverses maladies physiques et mentales, dont la maladie d'Alzheimer.
Bonnie Alice Jackson
Oakville (Ontario)
Bonnie Jackson a passé la majeure partie de sa vie d'adulte au service des autres. Son travail bénévole consiste à mener des collectes de fonds pour divers groupes, particulièrement pour la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile, l'Association canadienne du diabète et le YMCA d'Oakville. Elle a aussi accompli un travail considérable comme membre du cabinet de la Fondation de l'Hôpital d'Oakville, entre autres en organisant le tournoi de golf caritatif annuel.
Victoria Merrick
Toronto (Ontario)
Depuis plus de 20 ans, Victoria Merrick apporte sa contribution aux initiatives de renforcement communautaire tout en faisant la promotion des valeurs et des idéaux canadiens à l'étranger. Pendant qu'elle vivait à la Barbade, elle a lancé des programmes de recyclage et a aidé à ouvrir des centres de recyclage régionaux, grâce aux fonds du Future Centre Trust. Elle a de plus été présidente du Canadian Women's Club, qui a contribué à la collecte de fonds pour des œuvres de bienfaisance locales à la Barbade.
Yolanda Palumbo
Etobicoke (Ontario)
Yolanda Palumbo refuse tout simplement de se laisser arrêter par la perte totale de sa vue. En plus d'élever son fils et de s'occuper de ses parents âgés, elle se consacre à son organisme de charité favori, l'Institut national canadien des aveugles (INCA). Elle recueille des fonds pour des activités comme Vision d'espoir, qui permet de financer des services à la collectivité afin d'aider les personnes totalement ou partiellement aveugles à acquérir la confiance et les compétences requises pour leur permettre de profiter pleinement de la vie.
Cindy Ross Pederson
Toronto (Ontario)
Cindy Ross Pederson a démontré son engagement en matière de bénévolat dans le cadre de son travail de mentore et de conseillère. Elle organise des évènements pour divers groupes; elle a été l'entrepreneure en résidence de l'Université Wilfrid Laurier de 2008 à 2009; elle a contribué à la célébration inter-facultés de la Journée internationale des femmes; et a aussi travaillé avec l'organisation Habitat pour l'humanité afin d'établir un village métis à Cold Lake, en Alberta.
Saloma Smith
Georgetown (Ontario)
Animée par sa passion des langues, l'enseignante ontarienne Saloma Smith a d'abord enseigné l'anglais aux enfants et aux adultes des quartiers défavorisés du centre de Toronto. Par la suite, elle s'est consacrée avec succès à l'enseignement de l'anglais au Népal, en Inde et au Pakistan. Durant 30 ans, à partir de ses propres moyens, elle a enseigné dans les villages tribaux de ces pays, en plus d'aider à construire des écoles régionales et des centres de formation pour les gens dans le besoin.
Ivan Stinson
Guelph (Ontario)
Avec son épouse Margaret, Ivan Stinson a consacré beaucoup de son temps et de son énergie au travail bénévole et aux causes environnementales. Il a notamment été membre du conseil consultatif sur l'évaluation environnementale de l'Office de protection de la nature de la rivière Grand. Il a aussi été président du Lions Club d'Elora, ce qui l'a amené à entraîner des jeunes d'équipes mineures de ligues sportives locales. Après leur départ à la retraite à destination de la Nouvelle-Écosse en 1989, lui et son épouse ont aidé à coordonner l'aménagement du site du Burncoat Head Park, qui a ensuite obtenu une désignation patrimoniale.
Margaret Stinson
Guelph (Ontario)
Avec son époux Ivan, Margaret Stinson a travaillé bénévolement pour de nombreux évènements, principalement dans le domaine du jardinage et de l'environnement. En 1995, Margaret s'est jointe à l'organisme Collectivités en fleurs, ce qui lui a permis de concilier son amour pour le tourisme, l'horticulture et la collectivité. Elle et son mari ont tous deux travaillé comme membres du conseil d'administration et comme juges à l'occasion des concours nationaux et internationaux de Collectivités en fleurs.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

Renseignements